Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Pourquoi le partage des revenus se déforme-t-il au détriment des salariés depuis 25 ans dans les pays de l'OCDE ? Natixis. Novembre 2017.

Pourquoi le partage des revenus se déforme-t-il au détriment des salariés depuis 25 ans dans les pays de l'OCDE ? Natixis. Novembre 2017.

Publié le 09/11/2017

Flash Économie n°1317, 9 novembre 2017.

par Patrick Artus.

Résumé

La déformation du partage des revenus au détriment des salariés débute dans les pays de l'OCDE en 1993 puis s'accentue encore plus en 2001. Elle a des conséquences très importantes :

- perte de croissance, lorsque la déformation du partage des revenus conduit à l'excès d'épargne (de profits) des entreprises ;
- aggravation des tensions sociales, risque politique ;
- faiblesse de l'inflation, même au voisinage du plein emploi, et donc environnement nouveau pour les politiques monétaires.

D'où vient la déformation du partage des revenus au détriment des salariés ?

On peut envisager :

- une hausse de l'intensité capitalistique des entreprises, conduisant à la hausse de la part du revenu du capital dans le PIB ? Il n'y a pas de hausse de l'intensité capitalistique en valeur ;
- le passage à une exigence excessive de rentabilité du capital, qui ne peut être satisfaite que par la compression des salaires ? Le niveau exigé de ROE est manifestement excessif ;
- l'évolution de la structure des emplois vers des secteurs d'activité où les salariés sont moins protégés, ont un pouvoir de négociation plus faible ? Cette déformation de la structure des emplois ne joue pas, car le partage des revenus se déforme fortement dans l'industrie ;
- la succession des crises financières qui, à chaque fois, fait monter le chômage et affaiblit le pouvoir de négociation des salariés, par exemple avec la présence de "chômeurs cachés" ? C'est clairement une explication possible, conforme aux faits observés.

Ce sont donc la rentabilité exigée excessive des fonds propres et les crises financières qui causeraient la déformation du partage des revenus au détriment des salariés.

 

Une déformation du partage des revenus au détriment des salariés

graphique évolution salaire réel et productivité par tête OCDE depuis 1990

Source : Flash Économie n°1317, novembre 2017