Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Pourquoi y a-t-il des "gilets jaune" en France et pas en Allemagne ? Natixis. Décembre 2018.

Pourquoi y a-t-il des "gilets jaune" en France et pas en Allemagne ? Natixis. Décembre 2018.

Publié le 26/12/2018

Flash Économie n°1462, 21 décembre 2018.

par Patrick Artus.

Résumé

Le mouvement des «gilets jaunes» en France réclame une hausse du pouvoir d'achat des salariés, des retraités, avec une hausse des revenus, une baisse des impôts. On ne voit rien de tel en Allemagne : la situation des salariés et des retraités est-elle réellement meilleure en Allemagne qu'en France, et dans quels domaines ?

Nous comparons entre la France et l'Allemagne :

- les niveaux des salaires dans les grands secteurs d'activité ;
- l'évolution de la structure des emplois ;
- les niveaux des retraites ;
- les taux d'emploi.

Nous voyons que les salaires dans les services et la construction et les retraites sont plus faibles en Allemagne qu'en France, ce qui devrait être favorable à une protestation en Allemagne. Mais, d'un autre côté, le taux d'emploi et le poids de l'emploi de l'industrie sont plus élevés nettement en Allemagne.

 

Les salaires sont plus élevés en Allemagne qu'en France dans l'industrie et les Administrations Publiques, mais plus faibles dans tous les services et dans la construction :

Niveau de salaire par tête en France et en Allemagne dans le secteur manufacturier, les services et les administrations publiques

Graphique Niveau de salaire par tête en France et en Allemagne (secteur manufacturier, secteur des services, administrations publiques)

Source : Flash Économie n°1462, décembre 2018

Voir aussi :

P. Artus, "Comment a évolué le niveau de la productivité en France par rapport à l'Allemagne ?", Flash Économie n°1472, 26 décembre 2018.