Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Que savons-nous aujourd'hui des effets économiques du télétravail ? DG Trésor. Novembre 2020.

Que savons-nous aujourd'hui des effets économiques du télétravail ? DG Trésor. Novembre 2020.

Publié le 22/11/2020

Lettre Trésor-Éco n° 270, 19 novembre 2020.

par Cyprien Batut et Youri Tabet.

Présentation

Beaucoup de Français ont testé le télétravail à l'occasion du premier confinement et pourraient en garder le goût. Une généralisation du télétravail, même s'il reste partiel, aurait un impact potentiellement important sur le monde du travail et au-delà. Mis en place dans de bonnes conditions, le télétravail peut représenter une chance pour l'économie, dépassant sa seule utilité sanitaire actuelle.

Résumé

Le télétravail, très minoritaire en France avant la crise du covid, s'est largement accru durant le confinement du printemps 2020 et a contribué à favoriser la continuité de l'activité économique, concernant entre 25 et 44 % des travailleurs Français, selon les enquêtes. Il a été pratiqué dans des conditions très particulières liées à la crise sanitaire, essentiellement par les cadres (66 % d'entre eux) et concentré dans certains métiers.

La littérature économique n'est pas univoque sur l'impact du télétravail sur la productivité. Il dépend de nombreux facteurs : (i) les conditions de sa mise en place (outils, formation des télétravailleurs et de leurs managers) ; (ii) l'organisation du travail dans l'entreprise et du type de management (autonomie du salarié, valorisation du résultat plutôt que de la présence, capacité d'adaptation du management) ; (iii) les caractéristiques de chaque métier (degré d'interdépendance à d'autres tâches, caractère créatif ou non des tâches, autonomie).

À plus long terme et au-delà de la crise sanitaire, le télétravail a aussi des effets sur les conditions d'appariement sur le marché du travail, l'organisation de l'espace et l'environnement. Leur quantification est rendue difficile par la présence d'effets multiples et parfois contraires, mais ils ne peuvent être ignorés, car une forte diffusion du télétravail aurait des effets agrégés bien plus profonds sur la seule évolution de l'organisation du travail.

Hors période de crise, le cadre juridique existant en matière de télétravail semble suffisamment souple pour permettre une plus grande diffusion de cette pratique, aspiration d'une part croissante de salariés et d'entreprises. Mais le dialogue social en entreprise constitue un levier essentiel pour mettre en place le télétravail dans de bonnes conditions, adaptées aux spécificités de l'entreprise.

Sommaire

1. Le télétravail, s'est fortement développé durant la crise sanitaire pour certaines catégories d'emplois

1.1 Avant la crise sanitaire, peu de salariés télétravaillaient
1.2 Les conditions sous-optimales du télétravail durant la crise sanitaire n'empêchent pas certains salariés de souhaiter le poursuivre après la crise

2. À court terme, les effets économiques du télétravail dépendraient largement des conditions dans lesquelles il s'exerce

2.1 Le télétravail modifierait les conditions d'emploi et la qualité de vie au travail
2.2 Mis en œuvre dans de bonnes conditions, le télétravail pourrait être positif pour la productivité et la performance des entreprises
2.3 Le dialogue social en entreprise contribuerait au télétravail dans de bonnes conditions

3. Les effets du télétravail à plus long terme

3.1 L'impact de la diffusion du télétravail sur les inégalités spatiales et le marché du travail
3.2 L'impact de la diffusion du télétravail sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre

Encadrés :

1. Analyse sectorielle du télétravail en confinement
2. Impact du télétravail sur les coûts salariaux : le modèle de Rosen
3. Le cadre juridique du télétravail et du droit à la déconnexion

Graphiques extraits de la publication :

Cliquez sur les images pour zoomer sur les graphiques.

Graphique : Type de travail pendant le confinement selon la CSP (télétravail, travail sur site, arrêt de l'activité)

Graphique : Comparaison de la part des salariés en télétravail par pays durant le confinement et de la part des salariés ayant déclaré avoir travaillé plus longtemps durant le confinement

Graphique : Comparaison de la part des salariés en télétravail durant le confinement par pays, et de la part des salariés ayant déclaré avoir plus de mal à concilier travail et famille

Source : Lettre Trésor-Éco n° 270, novembre 2020.

Pour aller plus loin :

Comment le télétravail affecte-t-il la productivité des entreprises ? Les enseignements très partiels de la littérature. Insee. Octobre 2020.

Durée travaillée et travail à domicile pendant le confinement : des différences marquées selon les professions. Insee. Octobre 2020.

Bergeaud A., Cette G. (2021), Télétravail : quels effets sur la productivité ? Banque de France, Bloc-notes Eco, billet n° 198, janvier 2021.

Bergeaud A., Ray S. (2020), Macroéconomie du télétravailBulletin de la Banque de France n° 231/2.

Hallépée S., Mauroux A. (2019), Quels sont les salariés concernés par le télétravail ? Dares Analyse n° 05.