Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quelle entrée des jeunes dans la vie adulte ? Insee. Février 2017.

Quelle entrée des jeunes dans la vie adulte ? Insee. Février 2017.

Publié le 03/02/2017
À 18-19 ans, la moitié des jeunes envisagent leur avenir professionnel avec optimisme

Insee Première n°1633, 02/02/2017.

Version imprimable.

Résumé

Ils ont en commun d'être entrés en 6e en septembre 2007. Huit ans après, âgés pour la plupart de 18-19 ans, 45% de ces jeunes entament des études supérieures, 30% restent scolarisés dans le secondaire et 25% ont quitté, à titre définitif ou provisoire, l'école. Le niveau d'acquis à l'entrée en 6e est déterminant sur la situation à 18-19 ans.

Pour ceux qui ont déjà arrêté leurs études, peu diplômés, l'accès et les conditions d'emploi sont difficiles : seuls 37% occupent un emploi, le plus souvent temporaire (CDD, intérim). L'essentiel de ces jeunes vivent encore chez leurs parents, même quand ils ont un emploi (78%).

À cet âge, les étudiants sont les plus nombreux à habiter dans leur propre logement la semaine pour se rapprocher de leur lieu d'études (44%). Cependant, leur décohabitation peut n'être que partielle et passe très souvent par l'aide financière des familles. Un peu plus d'un étudiant de 18-19 ans sur dix occupe un emploi. Dans la moitié des cas, cet emploi est lié à sa formation.

Encore peu engagés vers l'autonomie, ces jeunes de 18-19 ans n'expriment pas souvent des difficultés pour trouver un logement, se déplacer ou payer leurs dépenses courantes. Une petite majorité d'entre eux (53%) se déclarent plutôt optimistes pour leur avenir professionnel et un sur cinq (21%) plutôt inquiets, les autres ne se prononçant pas.

Sommaire

  • Un quart des élèves entrés en 6ᵉ en 2007 n'est plus en études huit ans après
  • Le niveau d'acquis en 6ᵉ influe fortement sur le destin scolaire des jeunes...
  • ... et la filière suivie dans le supérieur
  • Peu diplômés, les jeunes de 18-19 ans qui ont arrêté leurs études ont des difficultés d'insertion
  • Les emplois des jeunes en études sont souvent liés à leur formation
  • Les trois quarts des jeunes vivent encore avec leurs parents
  • Peu de jeunes expriment des difficultés pour trouver un logement, payer les dépenses courantes, se déplacer
  • La moitié des jeunes envisagent leur avenir professionnel avec optimisme, un quart ne se prononcent pas