Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quelle est la pérennité des auto-entrepreneurs ? Insee. Septembre 2017.

Quelle est la pérennité des auto-entrepreneurs ? Insee. Septembre 2017.

Publié le 25/09/2017

Moins d'un auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneurs) sur quatre est encore actif cinq ans après son immatriculation. Pour les entreprises classiques, la pérennité à cinq ans est beaucoup plus élevée (60 %), y compris pour les entrepreneurs individuels (50 %).

Insee première n°1666, 19 septembre 2017.

Version imprimable.

Résumé

Cinq ans après leur immatriculation, 23% des auto-entrepreneurs déclarés au premier semestre 2010 sont encore actifs sous ce régime. En effet, parmi les 62% qui ont démarré une activité économique, 38% sont pérennes à cinq ans. Pour la même génération, la proportion d'entrepreneurs individuels classiques encore actifs après cinq ans est beaucoup plus élevée (50%).

La proportion d'auto-entrepreneurs encore actifs cinq ans après dépend beaucoup du secteur d'activité. Elle est la plus élevée dans la santé humaine et l'action sociale (46%) et dans l'enseignement (35%). En revanche, elle est plus faible que la moyenne dans l'information-communication et le commerce (19%).

La pérennité croît avec l'âge de l'auto-entrepreneur. Elle dépend également du fait d'exercer en activité principale ou non : s'il s'agit initialement d'une activité de complément, la pérennité à cinq ans est plus faible que pour une activité principale.

En moyenne, les auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 encore actifs cinq ans après déclarent un chiffre d'affaires de 10200 euros en 2014, inférieur de 400 euros à celui déclaré deux ans plus tôt. Pour les auto-entrepreneurs en activité principale, ce chiffre d'affaires annuel moyen est de 12800 euros, contre 7700 euros pour ceux en activité de complément.

Le régime de l'auto-entrepreneur et du micro-entrepreneur

Sommaire

  • Moins d'un auto-entrepreneur sur quatre est encore actif cinq ans après son immatriculation
  • Les auto-entrepreneurs des services aux ménages restent plus souvent actifs cinq ans après leur immatriculation
  • La pérennité augmente avec l'âge de l'auto-entrepreneur
  • Le risque de cessation des auto-entrepreneurs s'amenuise au fil des ans
  • Les auto-entrepreneurs en activité principale sont plus pérennes
  • Un chiffre d'affaires annuel moyen de 10200 euros

 

Proportion d'entrepreneurs immatriculés en 2010 encore actifs cinq ans après,
selon leur forme juridique

Graphique évolution de la part des entrepreneurs immatriculés en 2010 encore actifs cinq ans après, selon leur forme juridique

Source : Insee première n°1666, septembre 2017.