Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quelle politique de la concurrence face à l'essor de l'économie numérique ? Banque de France. Avril 2019.

Quelle politique de la concurrence face à l'essor de l'économie numérique ? Banque de France. Avril 2019.

Publié le 21/04/2019

Bloc-notes Éco, billet du 19 avril 2019 (blog de la Banque de France).

par Sophie Guilloux-Nefussi, Sophie Haincourt, Edouard Jousselin (Banque de France) et Anne Perrot (Conseil d'Analyse Économique).

Résumé

La montée en puissance d'acteurs numériques mondiaux avec des modèles d'affaire inédits bouscule les marchés traditionnels. L'économie numérique constitue-t-elle une rupture fondamentale par rapport aux industries d'hier ? En théorie, les principes économiques qui sous-tendent la politique de la concurrence ne sont pas remis en cause. Mais la rapidité des effets de réseaux et l'utilisation de grandes quantités de données personnelles doivent pousser les autorités de la concurrence à adapter leurs outils de contrôle et renforcer leurs compétences numériques.

Sommaire

  • L'économie numérique est-elle par nature oligopolistique ?
  • De nouveaux défis face à l'émergence de géants du numérique
  • Aux autorités de concurrence de relever ces défis en renforçant leurs compétences numériques et en adaptant leurs instruments de contrôle

 

Les leaders sur le marché du numérique ont des positions d'oligopole ou de quasi-monopole. Le phénomène du «winner-takes-all» peut s'expliquer par des effets de réseaux et par des économies d'échelle.

Graphique Taux d'entrée des firmes dans les secteurs à forte intensité numérique et dans les autres secteurs (1998-2015)

Source : Bloc-notes Éco, avril 2019