Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quelles politiques syndicales en direction des jeunes travailleurs ? CEET. Juillet 2019.

Quelles politiques syndicales en direction des jeunes travailleurs ? CEET. Juillet 2019.

Publié le 26/07/2019

Connaissance de l'emploi n°149, 18 juillet 2019.

par Sophie Béroud, Camille Dupuy, Marcus Kahmann, Karel Yon.

Le 4 pages du Centre d'études de l'emploi et du travail.

Résumé

Il y a peu de jeunes salariés dans les syndicats. Cette très faible proportion de jeunes salariés parmi les adhérents constitue un trait commun à l'ensemble des organisations syndicales françaises. Partant de ce constat, ce numéro de Connaissance de l'emploi éclaire les politiques mises en œuvre par les organisations syndicales, que ce soit en termes de structures spécifiques ou de revendications.

Les résultats de l'étude attestent d'une très faible institutionnalisation des structures jeunes et leurs difficultés à déployer des actions dans la durée ; ils montrent également une timidité des politiques de syndicalisation en direction des jeunes. Les politiques volontaristes mises en œuvre au sommet des confédérations restent ainsi assez limitées.

Sommaire

  • La légitimité de la catégorie «jeunes»
  • Des structures fragiles en manque de légitimité
  • La syndicalisation des jeunes salariés : une préoccupation inégalement prégnante
  • Une dimension revendicative faiblement développée
  • Le principal registre d'action en direction des jeunes : l'information

Pour aller plus loin :

Béroud Sophie, Kahmann Marcus, Yon Karel, 2019, "Jeunes et engagements au travail. Une génération a-syndicale ?", Agora Débat/jeunesse n°82, p.7-25.