Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quels sont les effets du protectionnisme américain sur les taux de change ? Natixis. Septembre 2018.

Quels sont les effets du protectionnisme américain sur les taux de change ? Natixis. Septembre 2018.

Publié le 18/09/2018

"Protectionnisme aux États-Unis : inefficace pour les États-Unis et dramatique pour l'économie mondiale s'il provoque la chute du taux de change des pays visés", Flash Économie n°1022, 14 septembre 2018.

par Patrick Artus.

Résumé

Quand on analyse les effets du protectionnisme, il ne faut pas regarder seulement ses effets sur le commerce extérieur, mais aussi ses effets sur les flux de capitaux et les taux de change.

On observe aujourd'hui que lorsque les États-Unis mettent en place des droits de douane sur les importations des États-Unis depuis un pays, les capitaux se retirent de ce pays (sans doute en anticipation du recul de la croissance) et le taux de change de ce pays se déprécie fortement (ceci a été très clair pour la Chine, le Mexique, la Turquie). En conséquence :

- les droits de douane sont inefficaces du point de vue des États-Unis puisqu'ils sont compensés par l'appréciation du dollar ;

- les pays dont le taux de change se déprécie subissent une perte de croissance avec la dégradation des termes de l'échange (la perte de revenu réel due à la hausse des prix des produits importés). Pour l'instant, la hausse de l'inflation se voit en Turquie et au Mexique, le recul des perspectives de croissance en Chine et en Turquie.

 

Tableau : Les mesures protectionnistes aux Etats-Unis

Source : Flash Économie n°1022, septembre 2018