Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Quels sont les freins à l'embauche pour les entreprises françaises ? Insee. Juin 2017.

Quels sont les freins à l'embauche pour les entreprises françaises ? Insee. Juin 2017.

Publié le 24/06/2017

Dans sa Note de conjoncture trimestrielle de juin 2017, dont le titre est "Croissance solide", l'Insee publie les résultats de son enquête de conjoncture auprès des entreprises. Les entreprises sont interrogées sur leur activité récente, leurs carnets de commande, leurs stocks, l'évolution des effectifs, les prix, etc. Le volet emploi comporte depuis janvier 2017 des questions sur les barrières à l'embauche ressenties par les entreprises. En avril 2017, 31% des entreprises ont déclaré rencontrer des difficultés de recrutement et près de la moitié ont signalé des freins à l'embauche de travailleurs en CDI ou en CDD de longue durée. Parmi ces dernières, le premier obstacle à l'embauche pour les entreprises tout secteur confondu est l'incertitude sur la situation économique et le deuxième la difficulté à trouver la main-d'œuvre compétente. Viennent ensuite les barrières liées au coût du travail et à la législation encadrant le marché du travail.

Une étude intéressante pour illustrer les différentes explications possibles du chômage en classe de terminale ("Quelles politiques de l'emploi ?" dans la partie Regards croisés) : dans la conjoncture actuelle, d'une part le chômage "keynésien (lié à des contraintes de demande anticipée) apparaît un peu plus important que le chômage "classique" (dû à un coût du travail excessif), d'autre part la composante structurelle du chômage s'explique davantage par le manque de formation des travailleurs (capital humain) que par l'insuffisante flexibilité du marché du travail (coûts et risques associés au licenciement notamment).

Éclairage - Que nous disent les entreprises sur les barrières à l'embauche ?, Note de conjoncture, 20 juin 2017.

Résumé

Depuis de nombreuses années, l'Insee interroge les entreprises sur les évolutions passées et futures de leur effectif, l'existence de difficultés de recrutement et de contraintes de production dues à un personnel insuffisant. Depuis janvier 2017, ces informations sont complétées grâce à de nouvelles questions permettant de révéler la présence de barrières à l'embauche ressenties par les entreprises et de préciser leur type. Il s'avère que la moitié des entreprises sont confrontées à des barrières au moment d'embaucher des travailleurs en CDI ou CDD de longue durée, un tiers n'en rencontrent pas et les autres ne se sentent pas concernées, probablement parce qu'elles n'ont pas récemment recruté de nouveaux employés. Les embauches sont freinées par l'incertitude sur la situation économique (barrière citée par 28% des entreprises), la difficulté à trouver de la main-d'œuvre compétente (27% des entreprises), un coût de l'emploi jugé trop élevé (23% des entreprises) et par la règlementation du marché de l'emploi (18% des entreprises).

tableau sur les différents types de barrière à l'embauche

Source : Insee, Note de conjoncture, 20 juin 2017.