Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Qu'est-ce que la « monnaie de banque centrale » et comment est-elle créée ? Banque de France. Mai 2020.

Qu'est-ce que la « monnaie de banque centrale » et comment est-elle créée ? Banque de France. Mai 2020.

Publié le 29/05/2020

Un billet très utile pour comprendre quel type de monnaie créent les banques centrales, les modalités de création de la monnaie de banque centrale et ses limites, notamment en raison du risque inflationniste associé à un financement monétaire des dépenses publiques.

« La monnaie de banque centrale n'a rien de magique », Bloc-Note Éco, billet n°162, 20 mai 2020.

par Jean Barthelemy et Adrian Penalver.

Résumé

La monnaie de banque centrale est-elle une « monnaie magique » qui permettrait de ne pas émettre de dette publique ou d'éteindre la dette existante ? Ce billet explique ce qu'est la monnaie de banque centrale, comment elle est créée, et la relation entre banque centrale et finances publiques. Aucune option facile ne permettra d'échapper au financement des déficits budgétaires.

Sommaire

  • Les banques centrales restent des banques
  • Les banques centrales émettent deux types de passifs : les billets en circulation et les dépôts et comptes courants…
  • … qui sont adossés à une gamme d'actifs, principalement l'or, les réserves de change, les prêts garantis consentis aux banques, les obligations d'État et d'entreprises
  • Finances publiques et limites à la création de monnaie de banque centrale

NB : Le bilan consolidé des banques centrales de la zone euro est publié chaque semaine par la Banque centrale européenne. Les mesures de soutien à l'économie prises par les banques centrales depuis le déclenchement de la crise sanitaire (programmes d'achat d'actifs notamment) ont contribué à gonfler fortement la taille de leur bilan. Entre janvier 2020 et fin mai 2020, le bilan de l'Eurosystème a augmenté de 1 000 milliards d'euros (et de presque autant entre mai et septembre 2020, ce qui a porté le montant de son bilan au record de 6 500 milliards à la mi-septembre).

Pour aller plus loin : 

Expansion de la taille du bilan des banques centrales : y a-t-il une limite ? BNP Paribas - Etudes économiques, Eco week 20-17, 30 avril 2020.

Patrick Artus, Pour analyser l'économie aujourd'hui, il faut comprendre le mécanisme monétaire. Natixis, Flash Économie, 870, 31 julllet 2020.

Patrick Artus, Dette publique monétisée : ce n'est pas un « free lunch ». Natixis, Flash Économie, 887, 10 août 2020.