Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / Croissance et décarbonation de l'économie. DG du Trésor. 2022.

Croissance et décarbonation de l'économie. DG du Trésor. 2022.

Publié le 19/10/2022

Trésor-éco n° 315, 11 octobre 2022.

Version imprimable.

par P.-L. Girard, C. Le Gall, W. Meignan, P. Wen.

Résumé

L'activité économique s'accompagne d'émissions de gaz à effet de serre pour produire, construire, transporter... Toutefois, l'intensité carbone de l'activité, c'est-à-dire la quantité d'émissions par unité produite, peut varier, par exemple selon les technologies employées. Si un découplage entre émissions territoriales et activité économique a pu être observé dans plusieurs pays ces dernières années, l'atteinte des objectifs climatiques nécessitera une réduction plus rapide et massive des émissions.

Du point de vue macroéconomique, la transition vers la neutralité carbone pourrait avoir deux principaux effets : une hausse du coût relatif des émissions de carbone et une forte augmentation des investissements dans la décarbonation. Si ces deux effets cumulés peuvent, dans certains scénarios, obérer la croissance économique et générer de l'inflation pendant la phase de transition écologique, le coût de la transition resterait bien inférieur au coût de l'inaction face au changement climatique.

Les effets économiques pendant la phase de transition dépendent en particulier des frictions et coûts d'ajustement de l'économie. Pour en modérer les effets négatifs, les politiques de décarbonation peuvent être accompagnées de mesures visant à soutenir la transition des acteurs les plus vulnérables. À cet égard, les politiques de formation professionnelle ont un rôle important à jouer pour faciliter les réallocations d'emplois.

Sommaire

  • Quel lien entre croissance et émissions de gaz à effet de serre ?
  • Deux interprétations de la « croissance verte »
  • Quelles politiques publiques pour soutenir la décarbonation ?
  • Quels effets macroéconomiques de la décarbonation ?

Cliquez sur l'image pour agrandir la figure.

Graphique : évolution des émissions de gaz à effet de serre et de l'activité économique de 2005 à 2018 dans les 25 pays aux émissions les plus élevées en 2018

Source : Trésor-éco n° 315, octobre 2022.

Pour aller plus loin :

Bréchet T., (2009), « Croissance économique, environnement et bien-être », SES-ENS, septembre.

Schubert K., Ferrari R., Durieu J., (2014), « Atelier enseignants Jéco : externalités et outils des politiques environnementales », SES-ENS, juin.