Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / La France, société de classes moyennes ou pyramide inégalitaire ? Observatoire du bien-être. Mai 2022.

La France, société de classes moyennes ou pyramide inégalitaire ? Observatoire du bien-être. Mai 2022.

Publié le 30/05/2022

Cepremap, Observatoire du bien-être, Note n° 2022-07, 16 mai 2022.

Version imprimable.

par Dylan Alezra (Observatoire du Bien-être du Cepremap et PSE) et Claudia Senik (Observatoire du Bien-être du Cepremap).

Résumé

Comment les Français conçoivent-ils la répartition des revenus dans la société et leur propre place dans la hiérarchie sociale ? Et quelle est la prévalence des opinions dites « populistes » ? La dernière vague de l'enquête ISSP (2019) montre que ces différentes perceptions sont généralement cohérentes entre elles, à deux exceptions près : (1) la plupart des Français interrogés pensent appartenir à la classe moyenne, mais se font une idée très inégalitaire de la société française à l'image d'une pyramide, c'est-à-dire une grande proportion de pauvres et des effectifs de plus en plus faibles à mesure que l'on s'élève dans l'échelle des positions. (2) Ces différentes opinions des Français semblent dissociées de leur propre niveau de revenu.

Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle récente semblent refléter un clivage social important au sein de la société française. Il y aurait d'un côté, le vote « populiste » (RN, LFI) des perdants de la mondialisation, et de l'autre, le vote LREM des gagnants. Est-ce bien ainsi que les Français se représentent la structure sociale et cela dépend-il de leur propre place au sein de cette dernière ? Pour le savoir, nous exploitons la dernière vague de l'enquête ISSP (International Social Survey Program, 2019) qui a interrogé 1600 Français. Cette enquête livre des résultats paradoxaux.

Sommaire

1. Une France de classes moyennes ou une société pyramidale ?

1.1 Une France imaginée comme pyramidale
1.2 Les déterminants de la représentation sociale

2. Colère et populisme

2.1 La colère due aux inégalités de revenu

3. Conclusion

4. Annexes :

4.1 Données
4.2 Questions utilisées
4.3 Construction du score de sensibilité au « populisme »

Cliquez sur les images pour agrandir les figures.

Graphique : Répartition des classes sociales selon l'auto-évaluation

Graphique : répartition des classes sociales selon l'autoévaluation (à quelle classe sociale diriez-vous que vous appartenez ?)

Graphique : A quelle classe sociale diriez-vous que vous appartenez ?

Graphique : la répartition en classes sociales selon la catégorie socioprofessionnelle d'appartenance

Source : Note de l'Observatoire du bien-être n° 2022-07

Pour aller plus loin :

Une invitée sur SES-ENS : Entretien avec Dominique Goux autour des "nouvelles classes moyennes", SES-ENS, octobre 2012.

Les classes sociales en Europe : entretien avec Cédric Hugrée, SES-ENS, septembre 2018.

Cohen D., Algan Y., Beasley E., Foucault M., Les origines du populisme. Enquête sur un schisme politique et social, Seuil, La République des idées, 2019. Présentation sur le site du Cepremap.

Lardeux R., L'opinion des Français sur les inégalités reflète-t-elle leur position sur l'échelle des revenus ?, DREES, Études et résultats, n° 1234, juin 2022.