Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Comment voisine-t-on dans la France confinée ? INED. Juin 2020.

Comment voisine-t-on dans la France confinée ? INED. Juin 2020.

Publié le 30/06/2020

Une publication très utile pour le chapitre « Comment se construisent et évoluent les liens sociaux ? » en classe de première.

Population et Sociétés, n° 578, juin 2020.

par Anne Lambert, Joanie Cayouette-Remblière, Elie Guéraut, Guillaume Le Roux, Catherine Bonvalet, Violaine Girard, Laetitia Langlois.

Présentation

Le confinement lié à la pandémie de Covid-19 a-t-il modifié les relations de voisinage et le sentiment d'isolement des Français ? S'appuyant sur l'enquête Coconel, Anne Lambert et ses collègues décrivent les services rendus et reçus par les uns et les autres, avant et pendant le confinement, et leurs variations selon la catégorie sociale et l'âge.

Résumé

En temps normal comme en période de crise, les échanges de services de proximité n'échappent pas aux lois de la sociabilité : les cadres compensent l'éloignement relatif de leur famille par des relations de voisinage plus nombreuses, et se sentent moins isolés que les autres catégories sociales. Pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19, la proportion de services échangés avec les voisins est restée stable, mais elle s'est réorientée au profit des personnes de 75 ans ou plus, et au détriment des familles. Plus que jamais, les personnes de 60 à 74 ans sont au centre de l'entraide. Sur un point, pourtant, le confinement a changé la donne : l'échange de services n'a pas empêché la forte augmentation du sentiment d'isolement.

L'enquête Coconel « Logement et Conditions de vie » a été réalisée par l'Ined, en partenariat avec le consortium Coconel, l'ANR, l'IRD, l'INSERM et l'IFOP. Un échantillon de 2 003 personnes, représentatif des adultes résidant en France métropolitaine, a été tiré selon la méthode des quotas (âge, sexe, éducation, groupe socioprofessionnel, région et catégorie de commune). L'enquête s'est déroulée par internet du 30 avril au 4 mai 2020. Elle porte sur la situation avant et pendant le confinement, et aborde différents thèmes : logement et conditions de vie ; emploi et conditions de travail ; enfant et continuité pédagogique ; voisinage et sentiment d'isolement.

COCOVI – Confinement, Conditions de vie et Inégalités, est un projet de recherche de l'Ined, unité de recherche Logement, inégalités spatiales et trajectoires, sous la responsabilité d'Anne Lambert.

Sommaire

  • Quelles relations autour de soi ?
  • L'impact du confinement sur les échanges de services : donner, recevoir, rendre
  • Échanger des services ne protège pas du sentiment d'isolement : « l'effet confinement »

Graphiques extraits de la publication :

Graphique Composition de l'entourage selon la position sociale du ménage

Graphique Composition de l'entourage selon l'âge

Graphique Proportion de personnes ayant reçu un service du voisinage selon l'âge (%)

Source : Population & Sociétés, n° 578, INED, juin 2020.

Voir aussi : Le travail et ses aménagements : ce que la pandémie de covid-19 a changé pour les Français. INED. Juillet 2020