Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rapports, études et 4 pages / Lutter contre les discriminations sur le marché du travail. CAE. Juin 2020.

Lutter contre les discriminations sur le marché du travail. CAE. Juin 2020.

Publié le 30/06/2020

Note du conseil d'analyse économique, n° 56, juin 2020.

par Stéphane Carcillo et Marie-Anne Valfort.

Document associé : Un aperçu des résultats des testings sur CV menés en France, Focus n° 043‐2020.

Résumé

La discrimination sur le marché du travail est un fléau qui touche la France. Un employeur peut discriminer des personnes car elles lui déplaisent, ou parce qu'il pense qu'elles sont moins productives. Ces discriminations découlent largement de biais cognitifs : notre goût pour l'entre-soi, mais aussi notre tendance à déformer la réalité via des stéréotypes souvent moins favorables envers les personnes qui ne nous ressemblent pas. Deux stratégies sont envisageables pour réduire ces biais : la première se concentre sur les victimes de discriminations en les habilitant à s'affranchir des stéréotypes qui les ciblent, tandis que la seconde se concentre sur les auteurs de discriminations.

La première approche est au cœur de la politique actuelle. Des rapports récents et de nombreuses initiatives en faveur de l'égalité des chances ont permis d'identifier les champs d'action prioritaires : permettre aux femmes de faire jeu égal avec les hommes grâce à un meilleur partage des tâches domestiques et familiales que permettrait l'allongement du congé de paternité, améliorer l'employabilité des seniors en prévenant les risques d'obsolescence de leurs compétences en seconde partie de carrière, renforcer l'intégration scolaire et professionnelle des personnes issues de l'immigration.

En ce qui concerne la seconde approche, la France dispose d'un arsenal législatif important pour lutter contre les discriminations mais l'action contre les auteurs de discriminations est peu judiciarisée en pratique : elle s'est jusque-là souvent cantonnée à des mesures ponctuelles et punitives peu propices à un changement des comportements en profondeur (par exemple, la conduite de testings sur CV à des fins de « name and shame »). Ainsi, crédibiliser la menace de la sanction juridique est incontournable : cela nécessite une meilleure connaissance du cadre légal et des recours possibles en cas de discrimination sur le marché du travail, et la présence d'interlocuteurs formés pour assister les salariés dans leurs démarches.

Nous proposons aussi de se fonder sur la pédagogie et les incitations positives pour lutter contre les discriminations. Il est indispensable de mieux former les individus à ne pas discriminer, sur le lieu de travail mais aussi dès l'école. Les employeurs doivent également être incités à mettre en œuvre les bonnes pratiques, au-delà de la peur de la sanction juridique. Cet objectif implique de mesurer la situation des groupes minoritaires au sein des organisations du secteur privé et du secteur public afin de valoriser les employeurs exemplaires. Cette veille statistique doit également s'appliquer à l'ensemble de la population, pour un pilotage éclairé de la lutte contre les discriminations. La mise en œuvre de ces politiques est urgente car les discriminations, répandues en France, font peser un coût considérable sur notre économie et notre cohésion nationale.

Sommaire

1. Les discriminations : un fléau qui touche la France

Le ressenti des discriminations est beaucoup plus fort en France que dans le reste de l'Union Européenne
Les discriminations sur le marché du travail sont une réalité en France
Les discriminations font peser un coût considérable sur notre économie et notre cohésion nationale

2. Habiliter les groupes discriminés à ne pas se conformer aux stéréotypes qui les ciblent

Promouvoir l'égalité entre femmes et hommes
Renforcer l'employabilité des seniors
Donner aux jeunes issus de l'immigration les moyens de réussir

3. Une connaissance insuffisante du cadre légal et des recours possibles en cas de discrimination sur le marché du travail

L'arsenal juridique en matière de lutte contre les discriminations sur le marché du travail est fourni
Une méconnaissance généralisée du cadre légal et des recours possibles

4. Former à ne pas discriminer

Former le personnel RH et les managers à ne pas discriminer
Former à ne pas discriminer dès l'école

5. Mesurer la situation des groupes minoritaires sur le lieu de travail et dans la population totale

La loi française n'interdit pas de mesurer la diversité et l'inclusion
Mesurer la situation des groupes minoritaires sur le lieu de travail
Mesurer la situation socio-économique des groupes discriminés dans la population totale

Graphique : Perception de la discrimination en France et dans l'Union européenne en 2019

Source : Note CAE n° 56, juin 2020.

Pour aller plus loin :

L'écho de la recherche : Comment la discrimination au travail affecte la productivité, SES-ENS, mars 2020.

Mesurer et lutter contre les discriminations à l'embauche, SES-ENS, janvier 2017.