Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Carnet de santé de la France 2006

Carnet de santé de la France 2006

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Jean de Kerguiziau de Kervasdoué
Dunod, hors collection
Fiche de lecture de l'ouvrage "Carnet de santé de la France", édition 2006, de Jean de Kerguiziau de Kervasdoué. La France est un des rares pays occidentaux à ne pas maîtriser la croissance de ses dépenses de soins, mais il est le seul à financer ses dépenses courantes par un chèque de 50 milliards d'euros qui ne suffit déjà pas. L'auteur essaie de dresser un panorama assez complet sur les problèmes de santé qui se posent actuellement dans notre pays.

Présentation

Commentaires éditeur :

imageMalgré les changements politiques et l'adoption d'importantes réformes dans le domaine de la santé - comme la loi de financement de la Sécurité sociale - les thèmes défendus aujourd'hui sont les mêmes qu'il y a six ans, lors de la parution du premier Carnet de santé de la France : croissance incontrôlée des dépenses de soins et tout particulièrement des dépenses de médicaments, risques tangibles des pertes de solidarité, absence de garantie effective de la qualité des soins, abandon des engagements pris, etc.

Non seulement la France est un des rares pays occidentaux à ne pas maîtriser la croissance de ses dépenses de soins, mais il est le seul à financer ses dépenses courantes par un chèque de 50 milliards d'euros qui ne suffit déjà pas. C'est dans ce contexte que se place le Carnet de santé 2006. Rédigé par des experts indépendants placés sous la responsabilité de Jean de Kervasdoué, il associe une analyse des questions conjoncturelles à une réflexion sur les problèmes structurels.

Cet ouvrage comporte en outre un important dossier, fruit de dix-huit mois de recherches en France et à l'étranger, consacré au rôle que joue et pourrait jouer l'informatique dans l'optimisation et le financement des soins.

  • Premier bilan des réformes des années 2004 à 2006
  • Économie et politique de santé.
  • D'autres règles du jeu
  • La réforme des lois de financement de la Sécurité sociale.
  • Responsabilité disciplinaire des médecins et la réforme de l'Ordre. Évolution ou révolution ?
  • Nouveaux regards sur de vieilles questions
  • Les psychotropes, modèle de l'évolution de la prescription médicamenteuse ?
  • Bilan d'un demi-siècle de prescriptions.
  • Comment financer l'assurance maladie ? Introduction au débat sur la « valeur ajoutée ».
  • L'informatique et la santé
  • Dossier médical ou dossiers médicaux ?
  • La nature des problèmes.
  • La question des normes.
  • L'assurance maladie et les régimes complémentaires.
  • Les établissements et les réseaux de soins.


Nos commentaires :

L'ouvrage essaie de dresser un panorama assez complet sur les problèmes de santé qui se posent actuellement.

Il est divisé en 4 parties.

Dans la première, les auteurs dressent un premier bilan des réformes qui ont eu lieu entre 2004 et 2006. Ce chapitre présente l'avantage de faire le point sur les dépenses de santé et sur les problèmes souvent évoqués dans les medias comme la démographie médicale, l'hôpital, ....

La seconde présente plus en détail dans un 1er chapitre, la reforme de la loi de financement de la sécurité sociale. Le second chapitre fait de même pour la réforme de l'Ordre. (à noter ces deux chapitres sont parfois assez techniques et juridiques).

La troisième partie traite deux questions d'actualité:

Le première chapitre aborde le problème des prescriptions (de la consommation) de médicaments, notamment des psychotropes ; le second chapitre la question du financement de l'assurance maladie. Dans ce chapitre la question est abordée à partir d'un historique et termine sur les différentes modalités possibles. (pour aller plus loin sur ce dernier problème les lecteurs pourront consulter l'avis du cae sur cette question http://www.cae.premier-ministre.gouv.fr/avis_cotsoc.htm .

La dernière partie qui se veut assez complète traite le problème de l'informatique et de la santé. Elle fait le lien notamment avec la réforme présentée dans la 1ere partie et la mise en place d'un dossier médical. L'intérêt ici pour un économiste est double d'une part les 4 chapitres de cette partie permettent de mieux comprendre les difficultés à mettre en place un tel dossier et d'autre part présente l'intérêt d'un système d'information.

A noter :

  • Tableaux des dépenses et recettes et données de la LFSS
  • Pas de formalisation
  • Edité avec la Mutualité Française