Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture

Les fiches de lecture

La microéconomie en pratique
Fiche de lecture du manuel "la microéconomie en pratique" d'Emmanuel Buisson-Fenet et Marion Navarro. Ce manuel s'appuie sur l'étude de marchés concrets afin de montrer l'intérêt, mais aussi parfois les limites, des modèles et concepts économiques pour éclairer la réalité du fonctionnement des marchés. Il s'efforce également de rendre compte de la diversité des approches microéconomiques et de l'intérêt des "regards croisés" sur le fonctionnement des marchés.
Nouveau manuel de sociologie.
978-2-200-24870-3 , François de Singly, Christophe Giraud et Olivier Martin sont enseignants et chercheurs au Cerlis (Université Paris Descartes, CNRS).
Corps de filles, corps de garçons : une construction sociale
Fiche de lecture de l'ouvrage "Corps de filles, corps de garçons : une construction sociale" de Martine Court. A partir d'une enquête auprès d'enfants de 10 à 12 ans, l'auteure montre comment famille, médias et pairs contribuent à cette construction. Le processus ici décrit et analysé en détail apparait dans toute sa complexité, loin des représentations simples que l'on s'en fait parfois.
Pour une révolution fiscale. Un impôt sur le revenu pour le XXIe siècle
Sociologie du cinéma et de ses publics. Domaines et approches.
Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie du cinéma et de ses publics. Domaines et approches" d'Emmanuel Ethis, professeur à l'Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse. En synthétisant les réponses apportées par la sociologie aux questions relatives au rapport entre le cinéma et ses publics, cet ouvrage est devenu un outil de référence pour les sociologues de la culture comme pour les étudiants en cinéma et les professionnels de ce secteur.
L'élitisme républicain : l'école française à l'épreuve des comparaisons internationales
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'élitisme républicain : l'école française à l'épreuve des comparaisons internationales" de Christian Baudelot et Roger Establet.
Sociologie de la mode
Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie de la mode" de Frédéric Godart et Frédéric Monneyron. Pour les deux auteurs, la mode comme «fait social total», c'est-à-dire comme un phénomène qui met en branle des rituels et des institutions, ne s'impose qu'au XIXe siècle. La mode, en tant que concept et phénomène social ne serait pas un phénomène universel mais une création occidentale où l'individu devient la référence des sociétés. Sa naissance est ainsi perçue par Frédéric Godart et Frédéric Monneyron comme concomitante à la naissance des sociétés bourgeoises. S'habiller ce n'est pas associer librement des éléments puisés dans une infinité de possibles, mais bien combiner des éléments collectés selon certaines règles, dans un réservoir limité. Une lecture utile pour compléter - entre autre - l'ouvrage "Mode et société : essai sur la sociologie du vêtement" de Quentin Bell.
Keynes et ses combats
Fiche de lecture de "Keynes et ses combats" de Gilles Dostaler. Cet ouvrage est le premier à présenter toutes les facettes de la vie et de l'œuvre de ce personnage étonnant et exceptionnel. Enrichi d'une bibliographie exhaustive, ce livre constitue l'instrument de référence indispensable sur Keynes.
La culture de la chambre. Préadolescence et culture contemporaine dans l'espace familial
Fiche de lecture de "La culture de la chambre - Préadolescence et culture contemporaine dans l'espace familial", d'Hervé Glevarec. Le livre est riche d'enseignements sur les rapports des préadolescents et de leurs parents aux objets culturels et médiatiques, mais également sur la nature des relations parents/enfants dans la famille contemporaine ou encore sur la distribution des loisirs selon le sexe.
De l'euphorie à la panique: penser la crise financière
Fiche de lecture de l'ouvrage "De l'euphorie à la panique : penser la crise financière" d'André Orléan. Tandis que la thèse de l'efficience affirme que la finance de marché est capable d'allouer efficacement le capital et interprète la crise comme la manifestation de perturbations exogènes déréglant le fonctionnement des marchés financiers, André Orléan pense au contraire que la crise est un processus endogène, produit par les marchés financiers eux-mêmes. Dans ce livre synthétique et pédagogique, l'auteur cherche à expliciter les processus qui ont conduit à l'euphorie, puis à la crise financière et bancaire, en mettant au second plan l'idée assez généralement admise selon laquelle "la crise trouve sa source dans l'opacité des produits structurés".
Sociologie du sport
Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie du sport" de Jacques Defrance. Les passions que le sport déchaîne bien souvent, dans un sens ou dans l'autre, font de lui un « fait social total ». Après lecture de l'ouvrage, on s'aperçoit que l'auteur montre qu'un lien peut être établi entre les différentes pratiques et les analyses qui entourent le concept d'activités sportives. Cela renvoie en fin de compte à la question de la définition du sport - souvent confondu avec les activités physiques - qui rouvre un certain questionnement ayant trait aux différentes fonctions du sport, notamment ses rôles symboliques.
Sociologie des classes moyennes
Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie des classes moyennes" de Serge Bosc. Le livre est dense et apporte les conclusions de nombreuses études empiriques qui viennent confirmer la multiplicité des dynamiques à l'œuvre et le caractère hiérarchisé et multipolarisé des classes moyennes. Mais l'ouvrage montre également qu'il demeure des forces fédératrices au sein des catégories moyennes, soulignant qu'à chaque étape historique un groupe a incarné plus que d'autres le label « classes moyennes ».
Globalisation, le pire est à venir
Fiche de lecture de l'ouvrage "Globalisation, le pire est à venir" des auteurs Patrick Artus et Marie-Paule Virard. Leur livre aborde l'actualité économique avec comme fil conducteur la problématique de la globalisation. L'objectif que rappelle les auteurs dans leur introduction n'est pas « d'endosser et d'argumenter un quelconque plaidoyer anti-globalisation. Mais de montrer que celle-ci nous conduit droit dans un mur si, au nom de l'efficacité, l'équité est finalement sacrifiée parce que nos dirigeants politiques et économiques renonceront à se donner des moyens d'assumer leurs responsabilités et de réguler collectivement le système ».
Quand la ville se défait
Fiche de lecture de l'ouvrage "Quand la ville se défait" de Jacques Donzelot. Les politiques de la ville n'ont pas su réhabiliter « l'esprit de la ville » qui doit permettre aux individus, une fois déliés de leurs appartenances premières, de se relier aux autres de façon libre. La mixité imposée ne permet pas aux gens d'établir du lien mais les conduits plutôt à se replier sur le groupe de ceux qui partagent les mêmes codes sociaux que lui. L'auteur tente comprendre la montée de la désespérance dans les banlieues françaises qui a pu conduire aux émeutes de Novembre 2005.
La discrimination négative. Citoyens ou indigènes ?
Fiche de lecture de l'ouvrage "La discrimination négative. Citoyens ou indigènes ?". Sans s'engager frontalement dans le débat qui fait rage quant à l'opportunité d'établir des statistiques ethniques, Robert Castel propose ici de revenir sur les racines du mal que les partisans des deux camps s'accordent à diagnostiquer. Ce faisant l'auteur s'inscrit dans la lignée des analyses interactionnistes, voyant dans la discrimination négative les effets d'un processus de stigmatisation de l'appartenance ethnique qui en dit égalementlong sur le groupe qu'il sert.
Parias urbains. Ghetto, banlieues, Etat. Une sociologie comparée de la marginalité sociale
Fiche de lecture de l'ouvrage "Parias urbains. Ghetto, banlieues, Etat. Une sociologie comparée de la marginalité sociale" de Loïc Wacquant. L'auteur constate la singularité de chacune des ségrégatives et démontre le non-sens de la thèse de la ghettoïsation des cités HLM françaises ou encore l'américanisation des conduites et des conditions de vie de leurs populations. La véritable force du propos tient au projet analytique (très ambitieux) d'observer les différences historiques et structurelles de chaque configuration de pauvreté étudiée et de rendre compte de leurs invariants.
Le quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales
Fiche de lecture de l'ouvrage "Le quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales" de France Guérin-Pace, Yves Authier et Marie-Hélène Bacqué. Leur travail donne un bon aperçu de la recherche sociologique sur la notion de quartier, avec comme points forts, d'une part la question dite des « effets de quartier », d'autre part l'analyse du quartier comme lieu de socialisation ou comme référent identitaire.
La rue, village ou décor ? Parcours dans deux rues de Belleville
Fiche de lecture de l'ouvrage "La rue, village ou décor ? Parcours dans deux rues de Belleville" d'Éric Charmes. L'auteur se situe à mi chemin de l'approche "spatialiste" et celle des sociologues encore marqués par le précepte durkheimien. Il considère que si le spatial ne dicte pas le social, il est cependant en mesure de proscrire certains comportements ou, au contraire, de constituer des conditions favorables au développement de certains comportements sociaux. L'ouvrage propose une approche analytique du caractère socialisant de "la rue".
La France nous a lâchés ! Le sentiment d'injustice chez les jeunes des cités
Fiche de lecture de l'ouvrage "La France nous a lâchés ! Le sentiment d'injustice chez les jeunes des cités" d'Eric Marlière. Ce livre, très riche en verbatim, est très facile d'accès malgré la complexité et la diversité des situations proposées. L'angle choisi, à savoir le sentiment d'injustice chez les jeunes des cités, est tenu jusqu'au bout, même si parfois d'autres points de vue comme celui de jeunes femmes ou celui de non musulmans auraient permis de compléter un panorama déjà très large.
Grandir en Banlieue, Parcours et devenir de jeunes Français d'origine maghrébine
Fiche de lecture de l'ouvrage "Grandir en Banlieue, Parcours et devenir de jeunes Français d'origine maghrébine" d'Emmanuelle Santelli. L'approche typologique développée par l'auteure permet de mieux décrire la diversité des parcours de ces jeunes, à la fois en resituant certaines situations connues mais également en mettant à jour des situations moins souvent étudiées, comme le cas des self-made men et des actifs stables. En étudiant simultanément filles et garçons, Emmanuelle Santelli souligne les différences de genre chez ces jeunes. Elle s'inscrit dans une continuité « cumulative » avec les nombreux autres travaux sur les jeunes de cités, et offre un point de vue complémentaire tout à fait pertinent.
Défendre la ville. La police, l'urbanisme et les habitants
Fiche de lecture de l'ouvrage "Défendre la ville. La police, l'urbanisme et les habitants" de Thierry Oblet. L'auteur apporte sa contribution au débat sur la police des villes, relancé récemment avec la réintroduction annoncée de la police de proximité, sous une autre appellation, par le Président de la République qui l'avait lui-même supprimée. Les questions de l'insécurité et ses solutions sécuritaires y sont traitées en distinguant la peur personnelle du crime et la préoccupation morale et politique pour le crime.
Gouverner la ville mobile. Intercommunalité et démocratie locale
Fiche de lecture de l'ouvrage "Gouverner la ville mobile. Intercommunalité et démocratie locale" de Philippe Estèbe. L'auteur prend soin de souligner les limites du modèle de gouvernement urbain, en le qualifiant notamment de modèle « pour riches ». Il n'empêche : il montre qu'un débat est possible sur ces questions et oblige à rediscuter certaines positions considérées comme des évidences. Ceux qui connaissent bien la littérature sur le gouvernement urbain, et plus particulièrement les travaux anglo-saxons sur le sujet, ne découvriront sans doute là rien de bien nouveau, mais les autres liront avec profit cette synthèse bien menée où les termes du débat sont posés avec clarté.
Émeutes en banlieues : lectures d'un événement
Les « émeutes » au sein des « banlieues » survenues en novembre 2005 a fait apparaitre l'importance joué par le traitements médiatiques où les mots utilisés sont toujours chargés de sens et très souvent détournés. La sollicitation de la sociologie à la suite de ces évènements a fait ressortir qu'Il ne s'agit plus d'analyser un individu par ses actes mais de prendre en compte le rapport entre des groupes et le territoire qu'ils s'approprient.
L'émeute de novembre 2005
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'émeute de novembre 2005" de Gérard Mauger. De nombreux ouvrages ou articles ont ainsi déjà été consacrés à cette question. Mais plutôt que d'avancer une énième « exégèse » de la crise, Mauger choisit au contraire de s'appuyer sur cette abondante littérature pour réaliser ce qu'il appelle « une sociologie de l'actualité ».
A quoi sert "l'identité nationale"
Fiche de lecture de l'ouvrage "A quoi sert l'identité nationale" de Gérard Noiriel. En analysant la vision de l'identité nationale portée par les candidats de droite comme de gauche, l'auteur montre finalement comment le vieux clivage entre le « nationalisme » de droite, qui condamne le danger que représente les « étrangers » et présuppose l'inassimilabilité de certaines catégories, et le « patriotisme » de gauche, qui fait primer le social sur le national, a finalement été réactivé durant la dernière campagne présidentielle.
Liberté, égalité, discriminations. L' "identité nationale" au regard de l'histoire
Fiche de lecture de l'ouvrage "Liberté, égalité, discriminations. L' "identité nationale" au regard de l'histoire" de Patrick Weil. Une fois de plus, la plume de l'auteur se révèle aussi fine qu'éclairante. En usant de l'arsenal des historiens, P. Weil lutte d'une manière aussi efficace qu'inattendue contre l'instrumentalisation politique de la notion d'« identité nationale ». Non pas en s'attaquant frontalement à un « racisme d'Etat » supposé par le projet affirmé d'instaurer une politique de quotas dite d'« immigration choisie », mais en mettant au jour les racines historiques de ce débat. Celles-ci rappellent ainsi avec force que si identité nationale il y a, ce ciment de la nation française est avant tout constitué par une revendication d'égalité.
Le grand méchant marché. Décryptage d'un fantasme français
Fiche de lecture de l'ouvrage "Le grand méchant marché. Décryptage d’un fantasme français" de Augustin Landier et David Thesmar. A sa première sortie courant 2007, le livre a bénéficié d'un bon accueil et d'une bonne publicité, et ce d'autant plus que l'un de ses auteurs, David Thesmar, s'est vu récompensé du Prix du Meilleur Jeune Economiste 2007. Les récents événements sur les marchés financiers américains et leur propagation latente dans l'ensemble des marchés mondiaux renouvellent l'actualité de ce livre et de son projet ambitieux.
On comprend mieux le monde à travers l'économie
Fiche de lecture de l'ouvrage "On comprend mieux le monde à travers l'économie" de Patrick Artus et Marie-Paule Virard. Les thèmes sélectionnés permettent de couvrir de nombreuses questions d'actualités : inégalités croissantes, rareté des ressources, globalisation financière, rôle des banques centrales, épargne, inflation, commerce international, etc. Les auteurs nous fournissent leur réflexion sur les transformations du capitalisme.
Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle
Fiche de lecture de l'ouvrage "Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle" de Serge Paugam. L'auteur se donne pour objectif d'analyser les incidences de la précarisation du salariat sur les ressorts de l'intégration professionnelle.
Econométrie - Théorie et applications
Fiche de lecture de l'ouvrage "Econométrie - Théorie et applications" de Valérie Mignon. Il s'agit d'un ouvrage d'initiation qui il permet de se remettre à niveau afin de mieux comprendre et appréhender les travaux des économistes. Les enseignants de SES y trouveront un moyen d'actualiser leur connaissance.