Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Chroniques d'un autre monde

Chroniques d'un autre monde

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Généreux, Jacques
Seuil
2-02-062155-X,
image

Commentaires éditeur :
« J'ai d'abord songé à constituer ce recueil pour répondre à la demande de nombreux lecteurs ou auditeurs qui me font l'honneur d'apprécier mes livres et regrettent que d'autres contributions restent peu accessibles. J'avais jusqu'ici hésité à le faire, mais une anecdote m'a décidé... À l'issue d'un débat télévisé, l'un des invités m'a interpellé : « comment peut-on être économiste et de gauche ? » La question était posée sans animosité et avec une sincérité désarmante. La difficulté la plus redoutable est d'être confronté à un interlocuteur qui ne conçoit pas l'existence d'un débat, et dans le regard duquel on lit une incapacité radicale à penser l'alternative, l'autre chemin, l'autre hypothèse, comme si quelques synapses obstruées coupaient le courant de la pensée.

C'est en réalité d'abord contre cette maladie de la pensée, cette conviction préalable d'impuissance, que j'écris. Qu'il s'agisse de la démocratie, du capitalisme, de la pédophilie, du terrorisme, de la politique économique, je ne crois pas que les choses sont ce qu'elles sont, mais ce que l'on en fait. Penser la politique et l'économie à gauche, c'est avant tout considérer qu'il y a toujours une alternative, que les lois du monde sont écrites par les femmes et les hommes, que les prétendues lois naturelles sont l'anesthésiant manipulé par les nantis pour disqualifier les contestations, décourager les résistances, désespérer les révoltes, étouffer la pensée et soumettre le monde à la seule loi de leurs intérêts... »

Nos commentaires :
Jacques Généreux présente ce livre comme une réponse à la pensée libérale, le projet étant : « un livre qui montrerait comment un économiste et politiste de gauche raisonne et s'engage sur une grande variété de sujets politiques, économiques, sociaux; » (p8).

L'ouvrage est construit à partir d'une sélection d'une cinquantaine d'articles parus dans Libération, Alternatives économiques, Les Echos, Esprit; qui sont organisés en trois parties après une introduction en quatre textes sur « l'horreur politique ».

Dans la première partie intitulée : « Crise du politique, crise de la gauche », Jacques Généreux développe une critique du fonctionnement actuel des démocraties et propose des orientations pour repositionner la gauche autour du courant : « Nouveau monde ».

La deuxième partie est consacrée à une analyse des choix de politique économique qui pose le problème des « principes qui devraient structurer le discours de la gauche » autour des thèmes de la fiscalité, des services publics, du pacte de stabilité et de croissance et de la gestion de l'euro, de la lutte contre le chômage et de la réforme de l'Etat.

La troisième partie trace des orientations à une alternative à la « mondialisation néolibérale » et se termine par le manifeste « pour l'économie humaine ».

A noter :
  • Aucune formalisation