Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Economie contemporaine

Economie contemporaine

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Lecaillon, Jean-Didier ; Le Page, Jean-Marie ; Ottavj, Christian
De Boeck, coll. Ouvertures Economiques - série Prémisses
2 8041 4475 5,
image

Commentaires éditeur :
Cet ouvrage présente une vue d'ensemble claire et précise de l'analyse économique du monde d'aujourd'hui, à partir d'une confrontation systématique entre les apports de la théorie économique la plus récente et les problèmes concrets tels que le fonctionnement des marchés, les prélèvements obligatoires, la politique économique, la croissance, l'activité conjoncturelle, les échanges internationaux ; Quant à la question de l'emploi, c'est une référence permanente permettant de tester le pouvoir explicatif des théories.

Cette nouvelle édition ne se contente pas d'actualiser les données statistiques de la précédente. Elle propose de nombreux développements et encadrés nouveaux sur des questions d'une brûlante actualité dans un contexte de mondialisation : les fusions-acquisitions, les retraites, la politique monétaire, l'AMF, la Fédération Bancaire Française, la BCE, l'adhésion de dix nouveaux pays à l'Union Européenne, l'euro fiduciaire, la politique de l'emploi, l'OMC, etc.

Nos commentaires :
Cette nouvelle version intègre de nombreuses modifications qui permettent à la fois une actualisation et un enrichissement de l'ouvrage. Chaque chapitre aborde un thème en combinant les apports de l'analyse économique et les explications des problèmes contemporains.

Le premier chapitre aborde la question des méthodes de l'analyse économique : l'économie est-elle un science ? Quelle est la place de la formalisation ? Quels sont les apports des autres disciplines à l'économie ? Sur quelle base juger de la pertinence d'un modèle économique ?

Les chapitres 2, 3, 4 et 5 développent l'analyse du fonctionnement des marchés en présentant les bases de la microéconomie : explication des relations prix ? quantité, construction des courbes d'offre et de demande avec présentation des comportements des agents, les ajustements selon les types de marchés en fonction du degré de concurrence (un chapitre est réservé à la concurrence imparfaite avec les différentes situations ; l'exemple des fusions ? acquisitions, les problème de tarification et les stratégie d'acteurs dans le cadre de la théorie des jeux) mais aussi en fonction des actifs échangés : marchés des biens, marché du travail (avec présentation du chômage d'équilibre), marchés des changes, marchés financiers (avec analyse des crises financières). Le chapitre 5 est consacré aux « déficiences de marchés (effets externes, biens collectifs, biens sous tutelle, difficultés à anticiper l'avenir;).

Le chapitre 6 présente une synthèse de « l'analyse économique du droit » avec pour thème central les droits de propriété (étude du théorème de Coase) et les théories du contrat.

Les grands thèmes de la macroéconomie sont traités dans les chapitres 7, 8, 9, 10, 11, 12 et 13. D'abord avec le financement de l'économie (finance interne et externe, directe et indirecte), puis l'analyse de la détermination du niveau d'activité globale (circuit économique, offre et demande globale, relance de l ?activité, chômage). Ensuite les auteurs traitent de la dynamique des prix et de l'emploi (mesure du niveau général des prix, relation chômage inflation, taux naturel de chômage, lutte contre l'inflation. Le chapitre sur les prélèvements obligatoires aborde les justifications de la redistribution et les limites des prélèvements obligatoires (à noter un encadré sur les fondements économiques de la retraite). Le thème de la croissance économique est centré sur le renouvellement des analyses avec les théories de la croissance endogène (encadré synthétique très utiles sur les dynamiques de la croissance endogène). Le chapitre sur les cycles économiques présente la méthode de repérage statistique des cycles avec une application aux cycles d'après guerre et un tableau des explications du cycle : explications endogènes, théorie du cycle réel. Le chapitre 13 est consacré à la politique économique avec la présentation du carré magique de l'OCDE, le problème de l'affectation des instruments aux objectifs, le rôle de la politique budgétaire et de la politique monétaire avec l'intégration des anticipations des agents.

Les quatre derniers chapitres du livre sont réservés aux questions internationales avec d'abord l'échange international (analyse de la balance des paiements, des échanges commerciaux, des mouvements de capitaux, des flux migratoires). Les théories du commerce international sont traitées en un chapitre (avantage comparatif, dotation en facteurs, rôle de la demande, concurrence imparfaite, spécialisation intra-branche), à noter une partie sur les accords internationaux et un encadré sur : « commerce extérieur, emploi et délocalisation ». L'intégration européenne fait l'objet de l'avant dernier chapitre avec un rapide historique et des développements centrés sur la dimension monétaire de la construction européenne. le dernier thème traité est celui de l'économie du développement avec les problèmes de mesure, la prise en compte de la diversité des situations et des différents enjeux des politiques de développement.

A noter :
  • Chaque chapitre se termine par des conseils bibliographiques « pour aller plus loin ».
  • De nombreux encadrés permettent de développer de manière pédagogique les propriétés d'un modèle, une question d'actualité économique, la présentation d'un graphique ou d'un tableau;
  • Très peu de formalisation. Les équations utilisées sont expliquées dans les encadrés.
  • Un index détaillé de 13 pages.

Jean-Didier Lecaillon : Professeur d'économie à Paris II, Chercheur au CERSEI
Christian Ottavj : Professeur d'économie à Paris II, Chercheur au CEFIB
Jean-Marie Le Page : Professeur de sciences économiques à l'Université Paris II-Panthéon-Assas, membre du CEFIB