Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Economie des villes et de la localisation

Economie des villes et de la localisation

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Thisse, Jean-François ; Fujita, Masahisa
De Boeck, coll. Economie Société Region
2-8041-4338-4,
image

Commentaires éditeur :
Il est raisonnable de penser que l'intégration croissante des marchés, provoquée par la baisse des coûts traditionnellement associés aux échanges s'effectuant entre lieux différents, facilite un redéploiement plus efficace des activités au sein des économies concernées. Ce redéploiement va de pair avec une mobilité croissante de certains facteurs de production. Le capital bien sûr, mais aussi le travail qualifié dont la mobilité au sein de l'Union européenne et d'autres blocs commerciaux augmente, sans oublier l'attrait des travailleurs non qualifiés des régions pauvres pour les régions riches. Un tel élargissement du marché est donc susceptible de favoriser l'émergence de " régions centres ", où la richesse se concentrerait, du moins partiellement, aux dépens de " régions périphériques ".

Toutefois, un tel élargissement du marché est également de nature à favoriser un approfondissement de la division internationale et interurbaine du travail, lui-même susceptible d'être bénéfique à tous. Le bilan économique du rétrécissement des espaces n'est donc pas clair. Les choix de leur localisation par les entreprises, mais aussi à une plus petite échelle spatiale les choix résidentiels des ménages, sont de plus en plus affectés par la baisse des coûts liés à la distance.

Ce livre utilise les principaux outils de la théorie microéconomique moderne, mais emprunte également à la géographie économique et à la science régionale, pour mettre en lumière les tendances lourdes à l'oeuvre dans la formation des nouveaux espaces économiques, en particulier le rôle qu'y jouent les grandes métropoles urbaines. Différents niveaux d'échelle spatiale sont considérés, de la ville et de sa banlieue à la mondialisation des échanges, en passant par les systèmes urbains et interrégionaux.

Il est accessible à tout étudiant ou chercheur disposant d'une bonne connaissance des fondements de la microéconomie.


Nos commentaires :
En introduction les auteurs posent la question : « Pourquoi observe-t-on des agglomérations ? » et précisent la place de l'espace dans la théorie économique.

L'ouvrage est divisé en quatre parties. La première est consacrée aux « Fondements de l'économie géographique » : théorème d'impossibilité spatiale, premier et second théorème du bien-être dans une économie spatiale, les apports de von Thünen, rendements croissants et coûts de transport, la ville comme bien public.

La seconde partie traite de la structure spatiale des villes : les externalités de communication, l'équilibre spatial, concurrence monopolistique et centres commerciaux, la formation des centres d'emploi.

La mobilité des facteurs est abordée dans la troisième partie : externalités marshalliennes, formation de pôles industriels, modèle centre-périphérie, immobilité du facteur travail.

Enfin, la quatrième partie revient sur la formation des systèmes urbains à partir des analyses de von Thünen pour étudier la relation entre croissance et agglomération.


A noter :

  • 460 références bibliographiques à la fin de l'ouvrage
  • Des parties formalisées ? niveau premier cycle de sciences économiques
  • Une table des matières détaillée de 7 pages

Jean-François Thisse : Professeur à l'Université catholique de Louvain, il est internationalement reconnu pour ses travaux en organisation industrielle et en économie géographique. Il est le coauteur de Discrete Choice Theory of Product Differentiation avec S. Anderson et A. de Palma. Il a en outre publié plus de 150 articles dans des revues scientifiques en économie, mais aussi en géographie et en mathématiques appliquées.

Masahisa Fujita : Professeur à l'Université de Kyoto, il est considéré par beaucoup comme le meilleur spécialiste mondial en économie urbaine. Il est l'auteur d'Urban Economic Theory et le coauteur de The Spatial Economy avec P. Krugman et A. Venables. On lui doit également un très grand nombre d'articles scientifiques consacrés aux différents aspects liés à l'urbanisation et au développement des villes.