Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Etat, économie, territoire en Allemagne

Etat, économie, territoire en Allemagne

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Garner, Guillaume
Editions EHESS
2-7132-2070-X,
image

Commentaires éditeur :
Comment les économistes allemands envisagent-ils les relations entre État, économie et espace dans l'Allemagne des Lumières et des bouleversements de l'époque révolutionnaire et impériale ? Fortement ancrées dans les universités au xviiie siècle, les sciences camérales développent un discours qui se caractérise moins par son appel à une intervention dirigiste de l'État que par la référence au concept politico-juridique de territoire. Ce discours est contesté dans les années 1790 par l'émergence de l'économie politique, suite à la réception des écrits de Smith : l'espace économique, espace de marché, est largement dissocié du territoire politique, et ses principes organisateurs révèlent une approche renouvelée des phénomènes économiques. Ce processus de « déterritorialisation» n_est cependant ni linéaire, ni univoque, notamment parce que les économistes allemands intègrent dans leur discours les nombreux bouleversements politiques, diplomatiques et économiques que connaît l'Allemagne dans les premières décennies du xixe siècle. Pour aborder le statut de l'espace dans le discours économique allemand des années 1740-1820, l'auteur tient compte de trois niveaux d'analyse : les contenus théoriques, leurs fondements conceptuels et épistémologiques, le rapport des discours à leur contexte historique. Par la prise en compte de l'appareil conceptuel et l'ancrage social et institutionnel des discours étudiés, cette étude éclaire d'un jour nouveau une dimension souvent négligée par la pensée économique: l'inscription spatiale des phénomènes économiques.


Nos commentaires :
Cette étude s'attache dans un premier temps à présenter les principes et les modalités de constitution du discours caméraliste afin de cerner les catégories et les échelles qu'il mobilise pour appréhender l'espace. Dans une deuxième étape est étudiée la façon dont les programmes de politique économique des caméralistes entendent organiser l'espace en fonction des objectifs poursuivis. La dernière partie s'attache enfin à mesurer le degré de déterritorialisation qui affecte la Nationalökonomie dans les années 1790- 1820. Elle est également l'occasion d'examiner les tensions nées, au sein de ce discours, des décalages entre l'« espace de marché» théorique et la configuration politique et territoriale ainsi que la situation économique et sociale de l'espace allemand durant cette période.

A noter :
- - -