Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / La divergence économique Etats-Unis - Europe

La divergence économique Etats-Unis - Europe

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Villemeur, Alain
Economica
2 7178 4767 7,
image

Commentaires éditeur :
Depuis le tournant des années 1980, l'Europe assiste, impuissante, aux bonnes performances économiques (PIB, emploi, rentabilité) des États-Unis, alors que, durant les Trente Glorieuses, c'était l'inverse. À une époque d'intense diffusion des technologies et des savoirs, comment le comprendre ?

L'ouvrage montre que les États-Unis, l'Europe et le Japon sont entrés dans une nouvelle phase du capitalisme où les Technologies de l'Information et de la Communication, l'accumulation de la connaissance, le management par la qualité et la création de valeur jouent un rôle primordial.

Il démontre l'existence, théorique et empirique, de deux régimes de croissance aux performances très contrastées, ce qui est source de divergence. En investissant massivement dans le savoir (Recherche & Développement, enseignement supérieur, logiciels) et en privilégiant les innovations de produit, l'économie des États-Unis adopte le régime de croissance le plus performant, au contraire de l'Europe.

Les investissements immatériels sont désormais un déterminant majeur de la nouvelle croissance, de nature endogène. Des politiques économiques visant à hausser le potentiel de croissance et à assurer le plein emploi en sont déduites.


Nos commentaires :
Le livre d'Alain Villemeur s'appuie sur les travaux des économistes de la régulation et sur les thèses schumpéteriennes pour poser deux questions :
  • " Serait-on entré dans une nouvelle phase du capitalisme initiée par une troisième révolution industrielle, celle de l'information ? ".
  • " Y aurait-il divergence entre, d'une part l'économie des Etats-Unis, et d'autre part celles de l'Europe et du Japon ? ".
Pour répondre à ces deux questions, Alain Villemeur développe une analyse en trois étapes qui constituent les trois parties du livre :
  • Dans la première partie intitulée : " Les transformations en rupture de l'économie industrielle ", il montre comment a émergé un " nouveau Système Techno-Industriel de l'immatériel ", c'est à dire les activités de l'information et de la connaissance (évolution des années 1970 à aujourd'hui, nouvelles stratégies des entreprises). Ce nouveau système s'appuie sur la régulation patrimoniale (concept développé par M. Aglietta).
  • La deuxième partie présente " Le modèle de croissance par l'immatériel " avec construction de la nouvelle fonction de production et de la fonction d'emploi et la présentation du cycle de croissance. L'auteur montre qu'il existe à l'optimum deux régimes de " croissance attractive ". Enfin le dernier chapitre de cette partie est réservée à la présentation de la dynamique des crises.
  • La troisième partie vérifie si les prédictions théoriques issues du modèle construit dans la partie précédente s'appliquent aux cas des Etats-Unis, du Japon et de la France. L'auteur démontre que le modèle de croissance par l'immatériel est pertinent pour décrire les évolutions l'économie américaine sur la période 1980 - 2000. La vérification du modèle est ensuite étendue aux autres économies.

La conclusion est structurée en deux chapitres : le premier présente les enseignements théoriques que l'on peut dégager de l'analyse de la nouvelle croissance ; le deuxième synthétise le processus de divergence à l'oeuvre en montrant les menaces propres à chaque régime de croissance.


A noter :
  • Une bibliographie détaillée de 11 pages
  • Premier cycle de sciences économiques (Les analyses de l'auteur peuvent être suivies sans utiliser les équations)
Alain Villemeur : Centralien, docteur en économie, ancien cadre-dirigeant d'entreprise, est consultant et enseignant.
Jean-Hervé Lorenzi : Membre du CAE, Professeur d'économie à l'Université de Paris Dauphine, Conseiller du Directoire de La Compagnie financière Edmond de Rothschild.