Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Les investisseurs institutionnels

Les investisseurs institutionnels

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Boubel, Aurélie ; Pansard, Fabrice
La decouverte
2-7071-4063-5,
image

Commentaires éditeur :

La décennie 1990 a consacré la montée en puissance des investisseurs institutionnels dans les pays développés. Ainsi, en France, les compagnies d'assurance-vie sont devenues en quelques années des acteurs majeurs du système financier ; aux États-Unis, l'industrie des mutual funds a connu un essor spectaculaire. L'objet de ce livre est d'étudier l'activité de ce type d'institutions financières et ses conséquences sur le fonctionnement de l'économie. Celles-ci sont nombreuses et importantes. Elles touchent d'une part aux grands agrégats macrofinanciers : le patrimoine des ménages est de plus en plus soumis aux aléas des marchés financiers et de moins en moins liquide ; les entreprises et surtout les États font de plus en plus appel aux marchés de titres pour se financer, profitant du « recyclage » de fonds opéré par les investisseurs institutionnels. Elles touchent d'autre part au fonctionnement des entreprises, via l'apparition de nouvelles règles de corporate governance, ainsi qu'à la formation des prix sur les marchés financiers.

Nos commentaires :
- - -


Sommaire :
I / Qui sont les investisseurs institutionnels ? - 1. La place des investisseurs institutionnels dans les systèmes financiers - La fonction d'intermédiation financière - Pourquoi recourir à des investisseurs institutionnels ? - La taille des investisseurs institutionnels - 2. Les organismes de placement collectif - Les OPCVM - Les OPCVM à réglementation européenne et à réglementation nationale - Les marchés américain et européen d'OPCVM - 3. Les fonds de pension - Les caractéristiques générales - Équilibre financier du fonds de pension et support du risque - La substitution des fonds de pension à cotisations définies aux fonds à prestations définies dans les pays anglo-saxons - 4. Les compagnies d'assurance

II / Les investisseurs institutionnels et l'épargne des ménages - 1. Les choix de placement des ménages - Le poids croissant des investisseurs institutionnels - Plus d'actifs longs et risqués dans les patrimoines financiers - 2. Le contexte macroéconomique et financier - Rendements des actifs, conjoncture économique et choix de portefeuille : la théorie - Une décennie 1990 favorable aux actifs longs et risqués - 3. La démographie - En théorie, la relation entre actifs risqués et âge obéit à un profil « en bosse » - L'hypothèse démographique : quelle validité empirique ? - Effet d'âge ou effet de génération ? - 4. L'innovation financière et la fiscalité - Un contexte général d'innovation financière - Des politiques fiscales favorables à l'épargne longue - L'épargne retraite et le rapport de forces entre investisseurs institutionnels dans les pays anglo-saxons - 5. L'éviction des banques ? - La diversification de l'activité bancaire - Une mesure de la place effective des banques dans la gestion de l'épargne financière

III / Les investisseurs institutionnels et le financement de l'économie - 1. L'environnement réglementaire - Les types de contraintes - La réglementation du portefeuille dans la pratique - 2. La nature des engagements et la composition des portefeuilles - Les engagements, élément déterminant de la politique de placement des fonds de pension et des assureurs ; Les fonds de pension et le risque d'inflation salariale ; La politique de placement des assureurs reflète la diversité de leur activité - L'allocation d'actifs des OPCVM - Quel degré de diversification internationale ? - 3. Le développement des marchés financiers - L'analyse des circuits de financement à partir des taux d'intermédiation financière - Des marchés de titres largement structurés autour des investisseurs institutionnels ; Les obligations détenues de manière croissante par les investisseurs institutionnels ; Quelle présence sur les marchés d'actions ? - 4. La spécialisation croissante des intermédiaires financiers - Des émissions importantes d'obligations par les institutions financières - La fonction de contrôle des banques demeure essentielle - Un allongement du processus d'intermédiation financière

IV / Les investisseurs institutionnels, la gouvernance d'entreprise et l'instabilité financière - 1. Le coût des financements par actions - 2. Les investisseurs institutionnels et la gouvernance des entreprises - Une concentration croissante du capital des entreprises entre les mains des investisseurs institutionnels - Les investisseurs institutionnels en tant qu'actionnaires : quelques considérations générales - De « nouveaux » propriétaires : quelles conséquences ? ; L'émergence de principes de gouvernance ; Unactivisme croissant des fonds de pension ; Une politique financière davantage orientée vers la maximisation de la valeur actionnariale ? - 3. La volatilité et le mésalignement des prix d'actifs financiers - L'argumentation traditionnelle, favorable aux investisseurs institutionnels - L'organisation du marché de la gestion d'actifs comme facteur d'instabilité - Des faits peu concluants - 4. Les fonds spéculatifs et les crises financières - Un risque avéré : celui des crises systémiques - Les hedge funds : des acteurs en mutation

Conclusion
Repères bibliographiques
Liste des encadrés.


A noter :
Aurélie Boubel : Economiste à CDC IXIS
Fabrice Pansard : Economiste à CDC IXIS