Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Monnaie, banque et marchés financiers

Monnaie, banque et marchés financiers

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Mishkin, Frederic ; Bordes, Christian ; Hautcoeur, Pierre-Cyrille ; Lacoue-Labarthe, Dominique
Pearson Education France
2-7440-7032-7,
image

Commentaires éditeur :
L'offre de monnaie et de crédit, les institutions bancaires et les marchés financiers jouent un rôle majeur dans l'économie. Véritable standard international, l'ouvrage présente le système financier au sein duquel les banques centrales conduisent la politique monétaire de leurs pays, ainsi que les fonctions économiques des banques commerciales et des autres intermédiaires financiers.

Ce manuel doit entre autre son succès à la manière dont l'auteur s'appuie sur des modèles et des concepts simples et à la qualité pédagogique du texte : graphiques et tableaux, exercices de fin de chapitre, formalisation mathématique minimale.

Enfin, cette version française accorde une place de choix au fonctionnement des institutions européennes et à leurs politiques économiques.

400 questions et problèmes de fin de chapitre permettent au lecteur de tester ses acquis, ou de s'entraîner, grâce à des exercices dédiés, à la recherche sur Internet d'informations économiques et financières.


Nos commentaires :
Voici un manuel qui devrait rapidement devenir une référence en France. Il couvre en effet de nombreux domaines : monnaie, banque, marchés financiers mais aussi : relations monétaires et finance internationale, macroéconomie monétaire et analyse des politiques économiques. Enfin on trouve des éléments précieux sur les modèles de macroéconomie depuis la révolution des anticipations rationnelles. A noter l'ampleur du travail des auteurs français qui ont adapté en profondeur l'édition américaine (voir la préface à l'édition française qui présente de manière détaillée les modifications et les nombreux compléments réalisés par Christian Bordes, Pierre-Cyrille Hautcoeur et Dominique Lacoue-Labarthe).

L'ouvrage est divisé en six grandes parties :

- La première est composée de trois chapitres qui présentent les concepts centraux de ce livre en commençant par un triple questionnement : Pourquoi étudier les marchés financiers ? Pourquoi étudier les institutions bancaires et financières ? Pourquoi étudier la monnaie et la politique monétaire ? Ce qui permet d'introduire des concepts fondamentaux en montrant en quoi le sujet traité affecte la vie de tous les individus et en présentant la méthode de travail adoptée par les auteurs : une méthode analytique qui repose sur la construction de modèles simples, l'illustration par des études de cas, des applications, des évènements, des données. A noter les nombreux extraits de la presse financière qui sont des incitations à mettre en oeuvre les analyses de ce manuel ;

- La deuxième partie est consacrée aux marchés financiers avec l'études détaillée des taux d'intérêt (le calcul des taux, la formation des taux d'intérêt d'équilibre, la structure des taux selon le terme et le risque) et l'explication de la formation des prix des actifs financiers (évaluation des actions, anticipations rationnelles et efficience des marchés) ;

- La partie suivante présente les institutions bancaires et financières avec l'étude des structures de financement de l'économie, l'impact des coûts de transaction, les problèmes d'asymétrie d'information, l'analyse des crises financières, puis la lecture du bilan des banques, la description du système bancaire américain, l'analyse économique des différentes formes de régulation bancaire, les mécanismes des produits dérivés. Enfin à noter dans cette partie un chapitre 12 spécifique à l'édition française sur : « l'industrie bancaire en France et dans l'Union européenne : structure et régulation » ;

- La quatrième partie aborde l'étude des banques centrales avec l'évolution historique des institut d'émission, les modèles de banques centrales, l'organisation du SEBC comparé aux autres systèmes des pays du G7. Ensuite est présentée l'analyse de la création monétaire, puis le rôle des instruments de la politique monétaire avec les stratégies des banques centrales (intéressante étude de la BCE en action) ;

- On entre dans la finance internationale avec la cinquième partie : explication de la formation des taux de change, politiques d'intervention sur les marchés des changes, description de la balance des paiements, survol historique du SMI, rôle du FMI, impact de l'environnement international sur la politique monétaire, comparaison des politiques de change ;

- Enfin une dernière partie dense avec 7 chapitres traite de la macroéconomie monétaire avec les théories de la demande de monnaie confrontées aux observations empiriques, la présentation du modèle keynésien avec IS-LM pour comparer l'efficacité des politiques économiques, l'analyse en terme d'offre et de demande globale qui permet de mieux comprendre comment sont déterminés le produit global et le niveau général des prix. A noter la synthèse du chapitre 25 sur : « les mécanismes de transmission de la politique monétaire » qui confronte les théories aux travaux empiriques avec l'identification des différents canaux de transmission. L'avant dernier chapitre est consacré à l'étude de l'inflation (rapide historique, comparaison des approches, l'explication des politiques monétaires inflationnistes et les débats entre les interventionnistes et les non-interventionnistes). L'ouvrage se termine par l'étude de « la politique monétaire après la révolution des anticipations rationnelles (critique de Lucas concernant l'évaluation économétrique des politiques économiques, débats nouveaux classiques nouveaux keynésiens, importance de la crédibilité des politiques de lutte contre l'inflation).


A noter :
  • Tous les chapitres commencent par un texte en encadré qui met en perspective le contenu du chapitre avec ses objectifs.
  • Chaque chapitre se termine par un résumé, une série de questions et des exercices où il est demandé au lecteur d'aller sur des sites internet pour trouver des informations et les traiter.
  • A l'intérieur de chaque chapitre on trouve de nombreux encadrés avec des explications, des exemples, des tableaux, des graphiques avec toutes les données utiles
  • Pas de formalisation. Les auteurs utilisent les schémas et les graphiques pour illustrer les raisonnements
  • Un index de 9 pages
  • Une table des matières détaillée de 16 pages