Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / Le sexe, le genre et l'égalité (à l'école). IFÉ. Mars 2022.

Le sexe, le genre et l'égalité (à l'école). IFÉ. Mars 2022.

Publié le 14/03/2022

Une étude de l'IFÉ consacrée à l'éducation à la sexualité face aux normes de genre et aux enjeux de sa mise en œuvre dans les établissements scolaires.

Dossier de veille de l'Ifé n° 140, mars 2022.

par Marie Gaussel.

Résumé

L'éducation à la sexualité est une question vive et pourtant ancienne. En France, l'obligation d'aborder la sexualité humaine dans les établissements scolaires s'est édifiée progressivement à travers un ensemble de textes officiels à partir de 1973 avec la loi dite Fontenet qui prescrivait à l'époque d'aborder la biologie des organes sexuels et les fonctions de reproduction. En 2001, la loi relative à l'interruption volontaire de grossesse et à la contraception adoptée rend obligatoires une information et une éducation à la sexualité auprès des élèves dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupes d'âge homogènes. Où en sommes-nous 20 ans après ? Comment cette éducation est-elle dispensée et surtout, quels en sont les contenus ?

En Europe, l'éducation sexuelle au sein des programmes scolaires a une histoire de plus d'un demi-siècle. Les objectifs visés ont évolué en fonction des priorités en matière d'éducation et de santé publique, mais la plupart des éléments clés sont restés les mêmes. Elle a commencé par la prévention des grossesses non désirées (années 1960-1970), puis a transité vers la prévention du VIH (années 1980) et la sensibilisation aux abus sexuels (années 1990), pour finalement englober la prévention du sexisme, de l'homophobie et du harcèlement en ligne à partir des années 2000. Aujourd'hui, l'analyse des normes de genre et la réflexion sur les inégalités entre les sexes en sont des éléments fondamentaux. Malgré ces repères critiques, il semble que l'éducation à la sexualité ne répond pas suffisamment aux besoins des jeunes. Nous tentons de comprendre pourquoi dans ce Dossier de veille.

À partir de travaux récents, majoritairement francophones et anglophones parmi lesquels des textes fondateurs plus anciens, sur le mouvement féministe qui a joué un rôle majeur dans la lutte pour l'égalité des sexes, nous montrerons dans une première partie combien l'outil d'analyse que sont les rapports de genre nous permet de mieux comprendre les enjeux d'une éducation à la sexualité au prisme de l'égalité femme/homme. Une deuxième partie sera plus particulièrement consacrée aux modes de socialisation des adolescent·es en matière de sexualités et au consensus actuel, perçu comme obsolète, de centrer principalement l'éducation à la sexualité sur la transmission des faits biologiques, sur les interdits et sur les risques.

Sommaire

Le genre, le sexe et le social

  • Le genre à la loupe : Le genre comme outil de dénaturalisation - Le genre comme outil d'analyse politique
  • Une vision dichotomique des rôles sexuels : Le mythe de l'égalité - La « classe » des femmes : contrôlée et dominée
  • Un système patriarcal difficile à détrôner

Sexualités adolescentes

  • Une socialisation sexuée qui perdure : De l'autonomie gagnée au carcan des représentations genrées - Entre un désir d'intimité et une « sexualité plastique »
  • Une éducation à la sexualité controversée et empêchée : La biologie du sexe n'est pas une science neutre - La sexualité : entre altérité et estime de soi - Des stéréotypes de genre aux violences sexistes et sexuelles

Une déstabilisation de la société nécessaire

Pour aller plus loin :

Marie Bergström : Sexualité, couples et rencontres au temps du numérique, SES-ENS, novembre 2020.

Le genre et les rapports sociaux de sexe dans les jeunesses de milieux populaires, SES-ENS, novembre 2016.

Entretien avec Christine Détrez autour de la notion de genre, SES-ENS, septembre 2016.