Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / L'environnement et les Français, préoccupations et pratiques. CEPREMAP. 2022.

L'environnement et les Français, préoccupations et pratiques. CEPREMAP. 2022.

Publié le 22/11/2022

Cepremap, Note de l'Observatoire du Bien-être n° 2022-13, 14 novembre 2022.

Version imprimable.

par Corin Blanc.

Résumé

En 2021, les préoccupations environnementales se hissaient au deuxième rang des inquiétudes principales des Français, derrière la violence et l'insécurité. Un véritable renversement de l'ordre des inquiétudes s'est opéré notamment depuis les confinements successifs de 2020.

Toutefois, les problèmes environnementaux sont variés et différemment perçus selon les groupes sociaux. Parmi les évènements environnementaux dits globaux, le réchauffement climatique est le plus cité en tant que préoccupation majeure : alors que 45 % des Français le plaçait parmi ses deux premières préoccupations en 2016, il est mentionné par plus de 60 % d'entre eux en 2021. Selon leur âge, les Français ne se sentent pas concernés par les mêmes préoccupations environnementales. Pour les évènements globaux, les catastrophes naturelles, sont majoritairement désignées par les plus âgés, alors que la disparition d'espèces animales et végétales est un thème bien plus préoccupant pour les plus jeunes. Le réchauffement climatique est tout de même majoritairement choisi comme préoccupation principale, quel que soit l'âge.

Par ailleurs, les pratiques pro-environnementales (consommation de produits bios ou locaux, limitation des déchets et de la consommation d'énergie…) font désormais partie intégrante de la vie des Français. 61 % de la population annonce déjà participer activement à la lutte pour la protection de l'environnement, plus d'un tiers des répondants estiment pouvoir faire davantage et seule une très faible fraction ne pense pas qu'il soit vraiment utile d'agir individuellement. Toutefois, un écart important semble aujourd'hui installé entre jeunes et moins jeunes quant à la possibilité d'agir. Les populations les plus âgées disent en majorité faire le plus possible et avoir atteint une certaine limite. Au contraire, les générations les plus jeunes indiquent majoritairement pouvoir faire davantage pour protéger l'environnement.

Enfin, ces efforts exercent une influence positive sur le bien-être de ceux qui les pratiquent.

Sommaire

  • Un tour d'horizon des préoccupations environnementales en France
  • Les pratiques pro-environnementales des Français
  • En guise de conclusion

Cliquez sur les images pour agrandir les figures.

Graphique : Quels sont les deux problèmes liés à la dégradation de l'environnement qui vous paraissent les plus préoccupants ?

Graphique : Préoccupations lors de la consommation personnelle

Graphique : A votre niveau, comment agissez vous pour protégér l'environnement ?

Source : Cepremap, Notes de l'Observatoire du Bien-être n° 2022-13, 14 novembre 2022.

Pour aller plus loin :

Aspe C., Jacqué M., (2021), « La construction socio-politique de la question environnementale en France », SES-ENS, juin.

Dubuisson-Quellier S., (2011), « La consommation comme espace de contestation et de mobilisation sociale », SES-ENS, août.