Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / Développement, commerce et OMC

Développement, commerce et OMC

Publié le 27/07/2007
Auteur(s) : Philip English
Bernard Hoekman
Aaditya Mattoo
Economica
Fiche de lecture de l'ouvrage "Développement, commerce et OMC" de Bernard Hoekman et Aaditya Mattoo. Ce manuel présente un ensemble d'analyses des effets des politiques commerciales sur le développement et la réduction de la pauvreté.

Présentation éditeur :

Le commerce international est une question d'une importance vitale pour les pays en développement, car il peut stimuler la croissance et contribuer à réduire la pauvreté.

Cependant, il est de plus en plus complexe et les décideurs des pays en développements auront besoin de comprendre les nombreuses ramifications des accords commerciaux multilatéraux pour que leur pays bénéficient du moteur de la croissance.

Cet ouvrage résume l'économie d'une politique commerciale saine, explique les problèmes de réglementation intérieurs et sert de référence générale aux questions liées au commerce.

Les décideurs, les négociateurs et n'importe quel lecteur s'intéressant au commerce international trouveront là un précieux outil de travail.

Nos commentaires :

L'ouvrage est présenté par les responsables de l'édition française de la manière suivante : " Ce livre est composé de chapitres choisis parmi ceux d'un ouvrage beaucoup plus long publié en anglais par la Banque Mondiale sous le titre : Development, Trade, and the WTO : a Handbook. Ces chapitres résultent d'un projet conjoint de recherche et d'élaboration de capacités nouvelles qui impliquait des chercheurs de pays en développement, des experts internationaux et des économistes de la Banque Mondiale afin d'évaluer les coûts et avantages des futures négociations multilatérales et d'une plus forte libéralisation des échanges ".

Ce manuel qui présente un ensemble d'analyses des effets des politiques commerciales sur le développement et la réduction de la pauvreté est divisé en cinq parties :

  • Les quatre textes de la première partie examinent les principaux aspects des réformes des politiques commerciales. Celui de Dani Rodrik insiste sur la contribution des réformes de politique commerciale au développement économique dans la mesure où ces réformes aident à la mise en place d'institutions de qualité et ne se limitent pas à privilégier l'ouverture commerciale. Ensuite Alan Winters montre l'intérêt des politiques commerciales libérales pour stimuler la croissance et indirectement réduire la pauvreté même si il faut introduire des politiques compensatoires pour encourager les ajustements et atténuer les effets négatifs sur les catégories de population les plus pauvres. Le texte de C. Michalopoulos, M. Schiff et D. Tarr propose des " règles de base pour une politique commerciale " fondée sur la prévisibilité, la transparence et l'uniformité. Enfin le dernier texte de cette partie rédigé par L. Ebrill, J. Stotsky et R. Gropp développe " les dimensions fiscales de la libéralisation du commerce ".
  • La deuxième partie est consacrée à " L'OMC et le commerce des marchandises " avec le texte de B. Hoekman qui présente les principes de base de l'OMC : non discrimination, réciprocité, transparence; avec l'évolution des structures du GATT à l'OMC. Puis le texte de M. Olarreaga et F. Ng qui pose le problème des " crêtes et des préférences tarifaires " pour les différents ensembles de pays. Ensuite les textes de S. Laird et de H. Binswangler et E. Lutz abordent la question des obstacles au commerce des produits agricoles. V. Rege traite de l'évaluation en douane et des questions d'assistance technique pour aider les PVD à améliorer les procédures douanières. M. Finger rappelle que les politiques de libéralisation des échanges suscitent des pressions pour que se mette en place des protections temporaires ; il appartient donc à l'OMC de fixer les règles qui spécifient quand et comment un pays membre peut introduire une nouvelle pratique commerciale restrictive. Enfin J. Wilson aborde le problème des barrières non tarifaires (normes, réglementation) qui préoccupent les PVD ; il propose un forum mondial pour les normes.
  • La troisième partie se centre sur " le commerce des services " avec d'abord, un texte de J. Hodge qui analyse les avantages et les coûts d'ajustement pour les PVD qui s'engagent dans la libéralisation des services. Ensuite, un article collectif analyse les principales dispositions de l'Accord Général sur le Commerce et les Services (AGCS). Le texte d'A. Mattoo analyse les négociations des engagements en matière d'accès aux marchés des services. C. Gambarale et A. Mattoo analyse le rôle des régulations nationales face aux défaillances de marché (monopoles, asymétrie d'information). R. Chanda pose le problème pose des négociations dans le cadre de l'AGCS qui concernent la libéralisation des services qui nécessitent la présence de personnes physiques.
  • La quatrième partie analyse l 'accord ADPIC (Aspects des Droits de Propriété Intellectuelle qui touchent au Commerce). J. Watal détaille les dispositions de l'accord tandis que F. Penna et C. Visser développent trois exemples : l'industrie de la musique, l'industrie artisanale et l'ethnobotanique.
  • La cinquième partie dessine les perspectives des PVD en matière de libéralisation du commerce avec l'évolution depuis les années 1960 des dispositions du traitement spécial et différencié (TSD) présenté par A. Oyejide. Ensuite, le texte de M. Finger et P. Schuler analyse les conditions de mise en oeuvre des accords de l'OMC en s'intéressant à différents aspects : l'évaluation en douane, les normes sanitaires, les droits de propriété intellectuelle. Enfin, le texte de Z. Kun Wang et A. Winters est une conclusion sur le thème : " Pour un consensus à l'OMC qui englobe les pays en développement, ou comment concilier l'inconciliable ".

A noter :

  • Le livre se termine par une bibliographie détaillée de 14 pages.
  • Les chapitres sont émaillés de nombreux encadrés où sont présentés des exemples précis qui illustrent les analyses développées.
  • Pas de formalisation

 

http://info.worldbank.org/etools/bspan/PresentationView.asp?PID=402&EID=203

À propos des auteurs :

Philip English : Economiste Banque Mondiale ; Bernard HOEKMAN : Economiste Banque Mondiale ; Aaditya MATTOO : Economiste Banque Mondiale.

Mots-clés associés :