Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les fiches de lecture / On comprend mieux le monde à travers l'économie

On comprend mieux le monde à travers l'économie

Publié le 27/04/2008
Auteur(s) : Artus, Patrick ; Virard, Marie-Paule
PEARSON EDUCATION
Fiche de lecture de l'ouvrage "On comprend mieux le monde à travers l'économie" de Patrick Artus et Marie-Paule Virard. Les thèmes sélectionnés permettent de couvrir de nombreuses questions d'actualités : inégalités croissantes, rareté des ressources, globalisation financière, rôle des banques centrales, épargne, inflation, commerce international, etc. Les auteurs nous fournissent leur réflexion sur les transformations du capitalisme.

Présentation Éditeur :

La "signature" du quotidien économique Les Echos, qui célèbre ses cent ans en 2008, n'a sans doute jamais été aussi actuelle. Aussi pertinente. Car, les nouveaux désordres du monde trouvent, pour la plupart, leurs racines dans la formidable évolution qu'a connue l'économie mondiale depuis bientôt vingt ans. Plus que jamais, l'économie est partout et son décryptage est indispensable à la compréhension d'un monde de plus en plus complexe.

À l'occasion du centenaire du premier quotidien économique, les auteurs ont donc choisi d'aborder, de façon simple et attrayante, les grandes questions d'actualité qui bousculent aujourd'hui notre vie quotidienne. Tous ces changements qui dessineront demain l'avenir de la planète et celui de nos enfants... Au moment où de nombreuses ruptures se dessinent, il était indispensable d'éclairer les tendances fondamentales qui sont à l'œuvre. Patrick Artus et Marie-Paule Virard ont su ici en expliquer les grands concepts et rendre accessibles à chacun ces mécanismes financiers dont les effets se répercutent sur la vie de tous.

La globalisation rend-elle l'explosion des inégalités inévitable ? Comment lutter contre les excès du capitalisme financier ? L'Amérique va-t-elle devenir le maillon faible de l'économie mondiale ? Faut-il avoir peur de la Chine ? L'inflation va-t-elle grignoter notre pouvoir d'achat ? Comment partager les ressources rares ou gagner la bataille du " savoir " ? Le travail a-t-il de l'avenir ? L'économie française pourra-t-elle tenir son rang dans le monde ? Autant de questions qui ont toutes fait l'objet de Unes ou de titres d'articles du quotidien Les Echos au cours de l'année écoulée

Nos commentaires :

Un ouvrage réalisé à l'occasion du centenaire du quotidien, pour cet événement les auteurs présentent en partant d'un article du journal une mise en perspective de chaque problématique. Les différents chapitres sont construits selon un plan similaire.

Les auteurs commencent par un extrait d'un article, après une rapide introduction ils replacent le sujet dans le contexte historique ou géographique. Ils poursuivent par une présentation du problème et concluent par les perspectives ou solutions. L'optique choisie par les auteurs est de faire un maximum de pédagogie, ainsi ils complètent leur texte par des encadrés, intitulés « l'œil de l'économiste » qui permettent de préciser un concept. Les chapitres sont complétés par une bibliographie, l'ouvrage se terminant par un glossaire.

Les thèmes sélectionnés permettent de couvrir de nombreuses questions d'actualités. Dans la première partie, ils abordent la question de « la globalisation et ses effets » en traitant la question de l'augmentation des inégalités de revenus, de la rareté des ressources (énergie, produits agricoles mais également travail), du rôle et de la place de la Chine et des Etat-Unis. Sur la question de la rareté (ou des raretés) le lecteur trouvera un complément d'analyse dans l'ouvrage du cercle des économistes et Erik Orsenna, Un monde de ressources rares, paru en 2007.

Dans la seconde partie qui a pour titre « la planète finance et ses fragilités », ils étudient les divers aspects de la globalisation financière : l'augmentation des liquidités résultant de l'accumulation des excédants commerciaux, les innovations financières, le rôle des banques centrales dans ce nouveau contexte (ce chapitre peut être complété par la lecture d'un autre ouvrage de Patrick Artus « incendiaires, les banques centrales dépassées par la globalisation »). Ils complètent cette partie en analysant le problème de la répartition et de l'utilisation de l'épargne à travers le monde et posent la question de l'inflation.

La troisième partie traite du problème de « l'avenir du capitalisme et ses enjeux ». Les auteurs abordent les problèmes liés aux transformations du capitalisme que l'on peut observer aujourd'hui : les prises de positions des fonds souverains et des capitaux des pays émergents dans des sociétés occidentales, les rendements exigés, les private équity et la distribution des revenus entre salariés et actionnaires.

Dans la dernière partie, ils se recentrent sur la France et l'Europe en analysant la bataille du savoir et la démographie ainsi que du choix du modèle économique pour la France.

Sommaire :

Introduction générale

- Globalisation : le monde peut-il se refermer ?

- L'explosion des inégalités de revenus en France est-elle inévitable ?

- Comment partager les ressources rares ?

- Faut-il avoir peur de la Chine ?

- L'économie américaine, futur maillon faible de l'économie monde ?

- La planète finance et ses fragilités

- Comment finit un monde gavé de liquidités ?

- L'innovation financière réduit-elle les risques ?

- Les banques centrales servent-elles encore à quelque chose ?

- Comment remettre l'épargne mondiale à l'endroit ?

- L'inflation peut-elle revenir ?

- L'avenir du capitalisme et ses enjeux

- Demain, l'affrontement des capitalismes ?

- Le capitalisme peut-il devenir « raisonnable » ?

- Le private equity, mode ou mutation du capitalisme ?

- Le capitalisme a-t-il perdu l' »esprit » ?

- La France et l'Europe dans vingt ans

- Comment gagner la bataille du savoir ?

- Les enjeux de la contrainte démographique

- Quel « modèle » économique pour la France ?

- Le travail a-t-il de l'avenir ?

Glossaire

Présentation des auteurs :

Les auteurs : Patrick Artus est directeur des études économiques de Natixis, professeur à la Sorbonne et à Polytechnique, membre du Conseil d'Analyse Economique et du Cercle des Economistes. Marie-Paule Virard est rédactrice en chef du mensuel économique Enjeux-Les Echos (DI Group). Ils ont déjà publié ensemble Le Capitalisme est en train de s'autodétruire et Comment nous avons ruiné nos enfants (La Découverte). Lauréats du prix du livre d'économie 2007 pour ce dernier ouvrage.

Mots-clés associés :