Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 49 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Vit-on mieux à la ville ou à la campagne ?
La vie en ville est souvent perçue comme moins bonne en raison des effets négatifs liés à la concentration spatiale : coût du logement, pollution, embouteillages… Pourquoi la population est-elle alors concentrée dans les villes et surtout les grandes métropoles ? En s'appuyant sur les résultats de l'économie urbaine, Pierre-Philippe Combes analyse dans cette conférence les inégalités spatiales de niveaux de vie et de bien-être en France.
Rattaché à Articles
Education, culture et domination dans la sociologie de Pierre Bourdieu
En France, l'origine sociale et le capital culturel des familles pèsent encore très fortement sur les trajectoires et la réussite scolaires, comme l'ont montré les enquêtes PISA ou les travaux du CNESCO. La sociologie du système scolaire de Pierre Bourdieu, élaborée dans les années 1960, quand l'enseignement de masse commence à se déployer, reste une référence incontournable pour l'analyse des inégalités sociales à l'École. Ce texte présente de manière accessible et actualisée sa thèse de l'école reproductrice des inégalités sociales. Une version en espagnol est également proposée, utilisable en enseignement de DNL.
Rattaché à Articles
Covid-19 : comment et pourquoi la crise sanitaire creuse les inégalités
La pandémie de Covid-19 n'a pas fait que révéler des inégalités sociales trop souvent invisibilisées, elle les a accentuées. Anne Lambert, sociologue à l'Ined, a dirigé au printemps 2020 une enquête collective inédite, à la fois quantitative et qualitative, sur les inégalités de conditions de vie et de travail dans le contexte de confinement. Elle nous livre ici les principaux enseignements de cette enquête, plus largement développés dans l'ouvrage collectif « L'explosion des inégalités » publié en mars 2021.
Rattaché à Articles
Introduction aux débats sur la justice sociale
Depuis la publication par John Rawls de "Théorie de la justice", les travaux et les débats en économie autour de la notion de justice sont revenus en force et ont été profondément renouvelés. Cet article propose d'éclairer ces débats en passant en revue les principales approches de la justice sociale. Il présente la doctrine utilitariste de maximisation du bonheur total, l'égalitarisme des ressources, la perspective libertarienne, et l'approche par les capabilités, avant de conclure sur les avantages et les inconvénients des approches ouvertes et comparatives par rapport aux théories complètes de la justice.
Rattaché à Articles
Comment mesurer les inégalités économiques ?
La mesure des inégalités est essentielle pour appréhender la répartition des richesses dans une société et les évolutions de la structure sociale. Elle contribue à orienter les politiques publiques, notamment de redistribution, et à mesurer leur impact. Pour mesurer les inégalités économiques, il existe une grande diversité d'outils qui sont autant de points de vue différents sur l'objet étudié. Après une réflexion sur le niveau pertinent d'analyse des inégalités, cet article présente les différents indicateurs qui permettent d'apprécier l'ampleur des inégalités économiques, leur évolution et leur persistance. Il montre ensuite la portée normative du choix des indicateurs en lien avec des considérations de justice sociale.
Rattaché à Articles
Cycle de conférences 2021-2022 : Dans la tête des économistes
Cycle de conférences grand public organisé à l'ENS de Lyon en 2021-2022, proposé par l'Université Ouverte Lyon 1 et le Département d'économie de l'ENS de Lyon. Ce cycle permettra de s'interroger sur ce qu'est l'économie en tant que discipline scientifique et apportera des illustrations de démarches en économie dans des domaines variés de recherche : le pouvoir de marché, les inégalités spatiales, les divergences mondiales en matière de croissance et de développement, les utopies.
Rattaché à Actualités / Événements
Céline Bessière et Sibylle Gollac : Le genre du capital
Les travaux de Thomas Piketty et de son équipe ont montré la forte concentration du patrimoine dans le capitalisme contemporain et le poids de l'héritage dans la transmission des inégalités patrimoniales. Cependant les inégalités de patrimoine selon le genre sont très peu documentées par les économistes. Céline Bessière et Sibylle Gollac cherchent à expliquer leur persistance, dans tous les milieux sociaux, malgré un droit de la famille et de l'héritage formellement égalitaire. Leur vaste enquête, au croisement de la sociologie économique, de la famille, du genre et du droit, met en lumière le rôle des stratégies familiales, mais aussi des acteurs du droit, dans la reproduction des inégalités de richesses et l'appropriation masculine du capital.
Rattaché à Articles
Cycle de conférences : Dans la tête des économistes
Cycle de conférences grand public organisé à l'ENS de Lyon en 2020-2021, proposé par l'Université Ouverte Lyon 1 et la section d'économie du Département des sciences sociales de l'ENS de Lyon. Ce cycle permettra de s'interroger sur ce qu'est l'économie en tant que discipline scientifique et apportera des illustrations de démarches en économie dans des domaines variés de recherche : la santé, la fiscalité, les médias, les conflits civils.
Rattaché à Actualités / Événements
2008-2016 : les mesures socio-fiscales ont amputé le pouvoir d'achat, mais réduit les inégalités
Les ménages français ont subi une perte de pouvoir d'achat après la crise de 2008. Cet article, issu du Repères "L'économie française 2020", cherche à mesurer la part des différents facteurs pouvant expliquer l'évolution du revenu disponible de 2008 à 2016 : les réformes socio-fiscales, prises notamment pour redresser les comptes publics, les évolutions du marché du travail et de la démographie. Les mesures socio-fiscales ont amputé le niveau de vie moyen des ménages mais ont contribué à diminuer les inégalités de revenu. La hausse des prestations a plus que compensé la hausse des prélèvements pour les plus modestes, ce qui a permis d'atténuer les effets négatifs de la dégradation du marché du travail à laquelle ils ont été plus exposés.
Rattaché à Articles
La polarisation des marchés du travail
Phénomène marquant des trois dernières décennies, la polarisation des marchés du travail touche la plupart des économies. Cette recomposition de l'emploi a conduit à un creusement des inégalités salariales dans beaucoup de pays. Si ce phénomène s'explique en grande partie par le changement technologique, le commerce international, en accélérant la désindustrialisation de certaines régions, a aussi sa part de responsabilité. Dans ce nouveau contexte, les institutions du marché du travail, plus ou moins protectrices selon les pays, peuvent freiner ou au contraire amplifier les inégalités salariales et la dégradation des emplois.
Rattaché à Articles