Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 58 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
La crise des identités professionnelles
Claude Dubar revient d'abord dans ce chapitre sur les grandes analyses de la modernisation en s'inspirant de M.Weber et de J.Schumpeter. Pour l'un comme pour l'autre, l'entrepreneur est une figure centrale de cette modernité puisqu'il doit être capable de conquérir une position sur le marché et de construire une entreprise performante qui s'y maintient. Après un rapide rappel des principales évolutions de l'emploi depuis le milieu des années 60, Claude Dubar s'interroge sur l'influence de ces mutations sur le « sens du travail », à savoir « la composante des identités professionnelles qui concerne le rapport à la situation de travail, à la fois l'activité et les relations de travail, l'engagement de soi dans l'activité et la reconnaissance de soi par les partenaires (et notamment ceux qui jugent des résultats) ».
Rattaché à Articles
Chômage : brève histoire d'un concept
Comment le concept de chômage a-t-il été pensé historiquement et construit en tant que catégorie et objet de politique publique ? Initialement rattaché au salariat, le chômage s'institutionnalise au XXe siècle et l'objectif de plein emploi devient central dans les débats et les politiques économiques. Mais les transformations du marché du travail ont brouillé les frontières entre emploi, chômage et inactivité. La mobilisation de nouveaux concepts et indicateurs tels que le taux d'emploi, le halo du chômage ou le travail décent participent alors au renouvellement de l'approche économique du chômage et du plein emploi.
Rattaché à Articles
L'économie collaborative, le retour des communautés ?
Troisième conférence du cycle "À qui profite l'ubérisation de l'économie ?" organisé à l'ENS de Lyon en 2016-17. François-Xavier de Vaujany, chercheur en management et théorie des organisations, s'intéresse ici au "retour des communautés" au XXIe siècle, en lien avec l'essor de l'économie collaborative. Start-up et tiers-lieux représentent aujourd'hui une nouvelle façon d'organiser l'espace de travail, d'articuler vie privée et vie professionnelle, de gérer ses émotions et de créer du collectif. Pourquoi un retour des communautés "isonomiques" ? Quelles formes prennent les communautés de travail ? Comment les communautés peuvent-elles s'articuler avec les plateformes et les réseaux sociaux numériques qui envahissent nos vies ?
Rattaché à Articles
Mondialisation et technologie : quels effets sur l'emploi ?
Pendant longtemps les économistes ont considéré que le progrès technique était davantage destructeur d'emploi que la mondialisation. Nous avons demandé à Farid Toubal quelles étaient les avancées de la recherche économique sur les effets de la technologie et de la mondialisation sur l'emploi. Aujourd'hui, ces deux phénomènes se renforcent mutuellement et modifient la structure de l'emploi, plus que son niveau, entraînant une polarisation du marché du travail. Pour l'économiste, le fossé entre les gagnants et les perdants des mutations commerciales et technologiques ne se réduira pas sans des politiques plus actives de formation et de redistribution.
Rattaché à Articles
La sociologie des émotions autour des travaux d'Arlie Hochschild
Bien établie dans la recherche anglo-saxonne, la sociologie des émotions est encore peu connue et explorée en France. La traduction française en 2017 de l'ouvrage fondateur d'Arlie Hochschild, "The Managed Heart", trente-quatre ans après sa première publication aux États-Unis, est donc la bienvenue pour découvrir ce champ scientifique en sociologie en pleine expansion. C'est ce que nous vous proposons avec cette séance "relire" du séminaire de sciences sociales de l'ENS de Lyon, autour du livre d'Arlie Hochschild "Le prix des sentiments. Au cœur du travail émotionnel", que nous avons eu le plaisir de filmer.
Rattaché à Articles
L'écho de la recherche : comment la discrimination au travail affecte la productivité
Dylan Glover, assistant professor à l'INSEAD, étudie les discriminations sur le marché du travail et au travail, ainsi que les politiques actives de l'emploi. Dans cette interview, il présente les résultats de ses recherches sur la discrimination au travail envers les salariés issus de minorités. L'étude empirique qu'il a réalisée dans la grande distribution montre qu'être exposé à une discrimination implicite de la part des managers affecte la productivité des travailleurs et biaise par la suite la politique d'embauche de l'entreprise.
Rattaché à Articles
La polarisation des marchés du travail
Phénomène marquant des trois dernières décennies, la polarisation des marchés du travail touche la plupart des économies. Cette recomposition de l'emploi a conduit à un creusement des inégalités salariales dans beaucoup de pays. Si ce phénomène s'explique en grande partie par le changement technologique, le commerce international, en accélérant la désindustrialisation de certaines régions, a aussi sa part de responsabilité. Dans ce nouveau contexte, les institutions du marché du travail, plus ou moins protectrices selon les pays, peuvent freiner ou au contraire amplifier les inégalités salariales et la dégradation des emplois.
Rattaché à Articles
Emploi, chômage et travail à l'ère du numérique
L'emploi et le travail sont transformés par la révolution numérique. Avec la digitalisation, de nombreuses tâches peuvent être automatisées, ce qui fait craindre le retour d'un chômage technologique. Mais c'est surtout la structure des emplois qui est bouleversée : on assiste à une polarisation de l'emploi avec ses conséquences en termes d'inégalités. Le numérique a aussi des effets sur la nature des tâches, les conditions de travail et la relation salariale, interrogeant la place de l'ubérisation et d'un néo-taylorisme digital dans les activités productives.
Rattaché à Articles