Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Esther Duflo : Repenser la lutte contre la pauvreté

Esther Duflo : Repenser la lutte contre la pauvreté

Publié le 30/03/2011
Esther Duflo considère que de nombreuses politiques d'aide ont échoué en raison d'une mauvaise connaissance de la pauvreté. La lutte contre la pauvreté peut être gagnée, mais cela requiert patience, réflexion minutieuse et volonté d'apprendre des résultats obtenus. Esther Duflo est une visionnaire pragmatique dont les travaux rigoureux offrent un espoir de transformation à tous les pauvres où qu'ils vivent et un guide essentiel pour les décideurs politiques, les bailleurs de fonds, les associations et à quiconque attache de l'importance à l'édification d'un monde sans pauvreté. Une conférence issue des "Nocturnes de l'économie" tenues à Lyon le 26 mars 2011.

Il y a un an, Esther Duflo, professeur d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), recevait la prestigieuse médaille John Bates Clark décernée chaque année par l'American Economic Association (AEA). Suite à cette distinction et à la publication au Seuil de deux ouvrages synthétisant ses recherches[1], nous vous avions présenté ses travaux dans un dossier intitulé "Esther Duflo, première économiste du développement honorée de la médaille Clark".

Photo d'E. Duflo en conférenceLe 26 mars dernier, Esther Duflo était l'invitée de la première "Nocturne de l'économie" des Jéco 2011 qui s'est déroulée au Palais de la Mutualité de Lyon. Lors de sa conférence, intitulée "Lutte contre la pauvreté : économie politique ou politiques économiques", Esther Duflo a présenté la manière radicalement nouvelle de comprendre les mécanismes de la pauvreté qu'elle défend avec Abhijit V. Banerjee, en s'appuyant notamment sur le livre qu'ils vont publier fin avril aux Etats-Unis, Poor economics : a radical rethinking of the way to fight global poverty et dont la traduction française paraîtra début 2012 au Seuil[2]. Cet ouvrage est accompagné d'un site Internet (http://www.pooreconomics.com/) qui présente les différents chapitres et met à disposition des diaporamas, des cartes, des données sur la pauvreté et les pays en voie de développement, des supports pédagogiques pour enseigner le contenu du livre, des liens vers des travaux de chercheurs, etc. Les travaux d'Esther Duflo reposent sur les très nombreuses expérimentations menées à travers le monde par le Laboratoire d'Action contre la Pauvreté, Abdul Latif Jameel (J-PAL). Ce laboratoire, dont elle est membre fondateur avec Abhijit Banerjee et Sendhil Mullainathan, également professeurs au MIT, a développé la méthode des évaluations randomisées pour tester des programmes sociaux et améliorer l'efficacité des politiques de lutte contre la pauvreté.

En complément du dossier publié en 2010 sur SES-ENS, nous vous proposons de visionner la conférence d'Esther Duflo. Celle-ci donne un bon aperçu du livre à paraître prochainement et des recherches en cours de l'économiste.

Présentation de la conférence d'Esther Duflo

Pourquoi une famille d'un pays en développement achète-t-elle une télévision alors qu'elle n'a pas assez à manger?

Pourquoi les enfants des pays pauvres ont-ils tant de mal à apprendre même lorsqu'ils vont à l'école?

Le fait d'avoir beaucoup d'enfants entraîne-t-il encore plus de misère? Connaître la réponse à ce type de question est très important pour lutter efficacement contre la pauvreté.

Photo d'E. DufloDepuis plus de quinze ans, Esther Duflo travaille avec les populations pauvres, dans des dizaines de pays des cinq continents, essayant de comprendre les problèmes spécifiques des personnes en situation de pauvreté et de trouver des solutions utiles. Cela l'a conduite à une réflexion radicalement nouvelle en matière d'économie de la pauvreté l'incitant à proposer des réponses concrètes. Ainsi, en s'appuyant sur une analyse très fine des données, notamment celles obtenues grâce aux dizaines d'évaluations aléatoires menées par J-PAL, elle montre pourquoi les pauvres, alors qu'ils ont les mêmes désirs et les mêmes capacités que chacun d'entre nous, ont finalement une vie bien différente de la notre.

Afin de nous permettre de mieux appréhender la vie de ceux qui disposent de moins d'un dollar par jour, Esther Duflo analyse certains aspects surprenants de la pauvreté: pourquoi les personnes pauvres ont-elles besoin d'emprunter pour pouvoir épargner, pourquoi celles-ci ne participent pas aux campagnes de vaccination gratuites mais sont prêtes à dépenser des sommes importantes pour des médicaments souvent inutiles, pourquoi créent-elles plusieurs petits business sans en développer réellement un seul.

Esther Duflo considère que de nombreuses politiques d'aide ont échoué en raison d'une mauvaise connaissance de la pauvreté. La lutte contre la pauvreté peut être gagnée, mais cela requiert patience, réflexion minutieuse et volonté d'apprendre des résultats obtenus. Esther Duflo est une visionnaire pragmatique dont les travaux rigoureux offrent un espoir de transformation à tous les pauvres où qu'ils vivent et un guide essentiel pour les décideurs politiques, les bailleurs de fonds, les associations et à quiconque attache de l'importance à l'édification d'un monde sans pauvreté.

Source : http://www.journeeseconomie.org

Vidéo de la conférence

 

Vous pouvez agrandir la vidéo en cliquant sur pour agrandir video

 

 

Vous pouvez agrandir la vidéo en cliquant sur pour agrandir video

Parution de l'édition française "Repenser la pauvreté" (janvier 2012)

A l'occasion de la publication de Repenser la pauvreté, Esther Duflo a donné une conférence à l'Ecole d'économie de Paris le 6 janvier 2012, animée par Daniel Cohen. Cette conférence est en ligne : Partie 1 et Partie 2.

L'économiste a également été invitée dans plusieurs émissions radio ou TV qu'il est possible de réécouter, notamment sur France Culture le 6 janvier dans Les matins 7h-9h et le 7 janvier dans La suite dans les idées.

 


Notes :

[1] Esther Duflo, Lutter contre la pauvreté : Le développement humain (volume 1) et La politique de l'autonomie (volume 2), Seuil/La République des idées, 2010.

[2] L'édition française de Poor Economics: A Radical Rethinking of the Way to Fight Global Poverty, par Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo, a été publiée aux Editions du Seuil en janvier 2012, sous le titre Repenser la pauvreté.

A lire :