Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Quelle incidence des défaillances d'entreprises liées à la crise de la Covid-19 sur l'emploi salarié ?

Quelle incidence des défaillances d'entreprises liées à la crise de la Covid-19 sur l'emploi salarié ?

Publié le 16/12/2021
Auteur(s) : Éric Heyer
Cet article d'Éric Heyer propose une estimation chiffrée des destructions d'emplois salariés en France à la suite de défaillances d'entreprises liées à la crise de la Covid-19. En 2021, 175 000 emplois salariés auraient disparu en raison de ces défaillances, dont près de 40 % pour le seul secteur des services aux entreprises. Cet article est issu du Repères "L'économie française 2021".

La brutalité de la récession induite par la pandémie de Covid-19 et les mesures sanitaires associées pourraient avoir des conséquences importantes sur le tissu productif français et ce d'autant plus que la récession d'activité sera hétérogène suivant les secteurs.

Si un grand nombre de travaux récents visent à évaluer l'impact de cette crise sur les faillites d'entreprises (Gourinchas et al., 2020 ; Guerini et al., 2020 ; OCDE, 2020 ; Sampognaro, à paraître ; Schivardi et Romano, 2020), il n'existe pas à notre connaissance d'étude sur l'incidence de ces défaillances sur l'emploi à la suite de la crise de la Covid-19.

Quelle incidence sur l'emploi des défaillances d'entreprises ?

Dans un premier temps, nous évaluons l'incidence d'une variation des défaillances d'entreprises sur l'emploi. Nous retenons comme mesure de ce dernier l'emploi salarié.

L'équation de demande d'emploi estimée est issue de l'optimisation sous contrainte budgétaire d'une fonction de production à élasticité constante (CES). L'emploi de la branche i dépend de la valeur ajoutée spécifique à la branche, du coût salarial réel spécifique à la branche et d'une tendance de productivité du travail. L'estimation est réalisée pour chacune des neuf branches (voir encadré) à l'aide de la méthode SUR (seemingly unrelated regressions) sur la période 2000-2019 sur données trimestrielles.

Le coefficient de la force de rappel ainsi que l'élasticité du travail à son coût sont contraints de façon à obtenir une valeur identique pour toutes les branches.

Lorsque l'on contraint l'élasticité de l'emploi aux défaillances d'entreprises à être identique dans toutes les branches, celle-ci sort significativement, avec le signe attendu et s'élève à – 0,3 : lorsque le nombre de défaillances augmente de 1 %, l'emploi salarié se réduit de 0,3 % (graphique 1) ; lorsque l'on laisse libre l'estimation sectorielle de cette élasticité, une forte hétérogénéité apparaît variant de – 0,8 pour le secteur des services aux entreprises (MN) à un effet non significatif pour celui des services financiers (KZ) (graphique 1).

Graphique 1 : Élasticité sectorielle de l'emploi salarié aux défaillances d'entreprises

Cliquez sur l'image pour agrandir le graphique.

Près de 180 000 destructions d'emplois salariés liées aux défaillances d'entreprises à la suite de la crise de la Covid-19

En partant des résultats sectoriels sur données françaises des faillites d'entreprises supplémentaires à la suite de la crise sanitaire proposés par Guerini et al. (2020) et par Sampognaro (à paraître), nous proposons une estimation des destructions d'emplois salariés associées à ces défaillances (graphique 2).

Graphique 2 : Nombre de destructions d'emplois salariés liées aux défaillances d'entreprises liées à la crise sanitaire

Cliquez sur l'image pour agrandir le graphique.

D'après nos estimations, les destructions d'emplois salariés à la suite de défaillances d'entreprises liées à la crise de la Covid-19 s'élèveraient aux alentours de 175 000 en 2021 dont près de 40 % pour le seul secteur des services aux entreprises (MN).

Repères bibliographiques

Gourinchas P. O., Kalemli-Özcan S., Penciakova V. et Sander N. (2020), Covid-19 and business failures, mimeo, juin.

Guerini M., Nesta L., Ragot X. et Schiavo S. (2020), Dynamique des défaillances d'entreprises en France et crise de la Covid-19, Policy Brief de l'OFCE, 73, juin.

OCDE (2020), Corporate sector vulnerabilities during the Covid-19 outbreak : assessment and policy responses, Tackling Coronavirus Series, 2020.

Sampognaro R. (à paraître), Faillites et Covid-19 : que nous apprend un modèle à la Melitz ?

Schivardi F., Romano G. (2020), A simple method to compute liquidity shortfalls during the Covid-19 crisis with an application to Italy, mimeo, avril.