Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Bourgeoisie et distinction sociale

Bourgeoisie et distinction sociale

Publié le 10/09/2016
Auteur(s) : Michel Lallement
Anaïs Collet
Par quels discours et quel "travail", en particulier symbolique, la bourgeoisie parvient-elle à tenir à distance les autres classes sociales, à "produire" de la distinction ? Cette question était au cœur d'une conférence du cycle Re/lire les sciences sociales, dont nous vous proposons ici les vidéos. Michel Lallement a d'abord proposé une relecture de l'ouvrage de sociologie "La Barrière et le Niveau" du philosophe Edmond Goblot, à la lumière de ses origines et de son parcours intellectuel. Selon lui, ce livre dévoile les contradictions du discours collectif de classification élaboré par la bourgeoisie pour prétendre au statut de classe sociale. Dans une perspective plus actuelle et sociologiquement plus bourdieusienne, Anaïs Collet s'est intéressée aux "nouveaux chantiers de la distinction" en étudiant la stratégie de gentrification d'un quartier populaire par la nouvelle bourgeoisie culturelle, qui, en reclassant un espace urbain, parvient à affirmer sa position dans l'espace social.

Michel Lallement, professeur de sociologie au Cnam, et Anaïs Collet, maîtresse de conférence en sociologie à l'Université de Strasbourg, étaient les invités du séminaire Re/Lire les sciences sociales [1] le 18 janvier 2016 pour une séance autour de la bourgeoisie et de ses stratégies de distinction sociale.

Photo des intervenants lors de la conférence

Spécialiste en sociologie du travail, Michel Lallement a publié en 2015 Logique de Classe. Edmond Goblot, la bourgeoisie et la distinction sociale (Les Belles Lettres), un ouvrage dans lequel il retrace le parcours biographique d'Edmond Goblot (1858-1935), philosophe spécialiste de logique du début du XIXe siècle et contemporain d'Émile Durkheim. Goblot est aussi l'auteur du célèbre ouvrage La Barrière et le Niveau (1925), une étude sociologique sur la bourgeoisie qui a contribué à fonder la sociologie des classes sociales. Au travers de cette biographie, Michel Lallement s'interroge sur les conditions sociales de production de l'œuvre de Goblot et en propose une relecture. Anaïs Collet, la seconde intervenante, spécialiste de sociologie urbaine et de sociologie des classes sociales, a publié Rester Bourgeois. Les quartiers populaires, nouveaux chantiers de la distinction (La Découverte, 2015)Cet ouvrage, tiré de sa thèse, rend compte des stratégies de gentrification d'anciens quartiers populaires (La Croix-Rousse à Lyon, Le Bas-Montreuil en Seine Saint-Denis) par les nouvelles classes moyennes venues s'y installer. La sociologue montre comment les gentrificateurs s'approprient l'espace et le transforment en vue d'augmenter leur capital symbolique et de créer un entre-soi.

Lire la présentation détaillée de la séance par Rémi Rouméas, étudiant à l'ENS de Lyon, dans le carnet hypothèse du séminaire Re/lire les sciences sociales.

Lire le compte rendu de la conférence par Audrey Bister, étudiante à l'ENS de Lyon, dans le carnet hypothèse du séminaire Re/lire les sciences sociales.

Conférence de Michel Lallement : "Logique de classe : Edmont Goblot, la bourgeoisie et la distinction sociale"

Présentation par Audrey Bister et Rémi Rouméas, étudiants à l'ENS de Lyon.

Visionner la conférence.

Télécharger le diaporama associé à cette conférence.

Compte rendu de Logique de classe. Edmond Goblot, la bourgeoisie et la distinction sociale de Michel Lallement, par Rémi Rouméas dans Lectures.

Conférence d'Anaïs Collet : "Rester bourgeois. La gentrification comme processus de (re)classement social"

Visionner la conférence.

Télécharger le diaporama associé à cette conférence. Certaines photos protégées par des droits d'auteur ou à l'image ont été volontairement floutées.

Compte rendu de Rester bourgeois. Les quartiers populaires, nouveaux chantiers de la distinction d'Anaïs Collet, par Laure Ferrand dans Lectures.

Michel Lallement et Anaïs Collet : Échange avec le public

 

Liste des questions :

• Question 1 (à Anaïs Collet) : Comment les enquêtés gentrificateurs du Bas-Montreuil se positionnent-ils par rapport à l'étiquette de "bourgeois" qu'on peut leur accoler et par rapport à la banlieue et aux classes populaires ?

• Question 2 (à Michel Lallement) sur la réception de l'œuvre de Goblot : Comment expliquer que Pierre Bourdieu ne cite jamais Goblot dans ses écrits (tout comme il ne cite pas Veblen) ?

• Question 3 (à Michel Lallement) sur la réception de l'œuvre de Goblot par les durkheimiens et les relations entre Goblot et Durkheim.

• Question 4 (à Anaïs Collet) : Quels sont les problèmes méthodologiques rencontrés en sociologie lors de l'étude de la bourgeoisie ou des bourgeoisies ?

Note :

[1] Ce cycle annuel de conférence-débat à l'ENS de Lyon, dont l'objectif est de lire et discuter les travaux les plus récents en sciences sociales, en compagnie de leurs auteurs, de chercheurs et de grands témoins, est organisé environ une fois par mois par le département des sciences sociales de l'ENS de Lyon et le Centre Max Weber, en partenariat avec Liens Socio et Lectures.