Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Conférence de Roger Guesnerie. La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?

Conférence de Roger Guesnerie. La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?

Publié le 22/03/2010
Auteur(s) : Roger Guesnerie
L'Université Lyon 2 a invité Roger Guesnerie, Professeur au Collège de France et Directeur d'études à l'EHESS, le 5 février 2010, pour une conférence intitulée "La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?". Il y évoque, entre autres, les différentes initiatives politiques mises en place pour lutter contre le changement climatique et les débats autour des différents instruments économiques de la politique climatique (marché, réglementation, taxe). Pascal Le Merrer, professeur d'économie à l'ENS de Lyon, a introduit cette conférence, que nous vous proposons de visionner ici.

La politique climatique se met lentement en place pour répondre à un défi d'un changement climatique dont la probabilité s'accentue au fur et à mesure de la progression du débat scientifique.

Est-elle bien partie ? Après l'alerte donnée par les climatologues à la fin des années 80, le protocole négocié à Kyoto en 1997 vient d'entrer dans sa première phase 2008-2012. Les engagements pris ont suscité des initiatives significatives, comme en Europe la mise en place d'un marché de permis d'émissions de gaz carbonique. Le projet de l'administration Obama de créer un marché de même type pour l'industrie américaine rompt avec l'hostilité affichée tout au long de la présidence Bush. La prise de conscience du risque climatique s'est accentuée dans les pays en développement, et suscite sinon des politiques vigoureuses mais du moins une attention croissante au problème. Ainsi, se créent ce que l'on peut voir comme des petits ruisseaux. Ces petits ruisseaux vont-il alimenter une ou des grandes rivières ?

L'échec de la conférence de Copenhague, qui reflète entre autres raisons une incapacité à penser une grande rivière largement acceptable, alimente le pessimisme sur l'avenir de la politique climatique.

On se propose, tout au long de cette conférence, de revenir sur la manière dont ont été conçus les petits ruisseaux et de s'interroger sur les conditions de leur conjonction, dans une hypothétique grande rivière. On reviendra en particulier sur l'économie d'une politique climatique en évoquant le débat sur le choix entre marché, réglementation et taxe. On discutera brièvement certains des sujets chauds, ajustements aux frontières, double dividende, gratuité des quotas... On comparera les moyens alternatifs d'associer les pays en développement à la politique climatique.

Source : Grandes Conférences de Lyon, Université de Lyon.

Visionner la conférence (site de l'Université Lyon 2) : "La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières?".

Podcasts des grandes conférences de Lyon 2.

 

En complément de cette conférence, nous vous signalons cet entretien avec Roger Guesnerie, réalisé par Nicolas Delalande, pour le site La vie des idées : "Copenhague : un défi économique ?" (7 décembre 2009).

Présentation : Comment sortir de l'impasse écologique ? Pour Roger Guesnerie, professeur au Collège de France, l'analyse économique peut aider à formuler des objectifs de long terme. Les négociations de Copenhague pourraient notamment porter sur la fixation de droits d'émission par tête à l'horizon 2050.

Questions à Roger Guesnerie :

  • Un accord entre pays développés et pays émergents est-il possible à Copenhague ?
  • Quels devraient être les objectifs économiques des négociations ?
  • Le calcul économique peut-il s'appliquer aux enjeux écologiques ?
  • Marché, taxes ou normes : quels outils privilégier ?

 

Mots-clés associés :