Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Eloi Laurent et la nouvelle écologie politique

Eloi Laurent et la nouvelle écologie politique

Publié le 31/03/2009
Auteur(s) : Eloi Laurent
Stéphanie Fraisse-D'Olimpio
La réflexion d'Eloi Laurent lors de la conférence, a porté sur les modalités de l'engagement européen pour l'environnement et sur la capacité de l'Europe à maintenir ce qu'il nomme son «avantage comparatif écologique». Selon lui, l'Europe s'est aujourd'hui engagée dans la lutte contre le changement climatique selon trois modalités : la «solution réglementaire», la «solution coasienne», la «solution pigouvienne».

Dans le cadre de la formation continue des enseignants de sciences économiques et sociales et d'économie-gestion de l'Académie de Lyon, Eloi Laurent, économiste au département des études de l'OFCE, et conseiller scientifique auprès du Président, a donné, le 27 Février 2009, une conférence sur l'engagement européen dans la lutte contre le changement climatique.
Il est spécialiste à l'OFCE des stratégies environnementales européennes et vient de publier avec Jean-Paul Fitoussi, La Nouvelle écologie politique, paru aux Editions La République des idées en septembre 2008.

Sa réflexion a porté, lors de la conférence, sur les modalités de l'engagement européen pour l'environnement et sur la capacité de l'Europe à maintenir ce qu'il nomme son «avantage comparatif écologique». Selon lui, l'Europe s'est aujourd'hui engagée dans la lutte contre le changement climatique selon trois modalités : la «solution réglementaire», la «solution coasienne», la «solution pigouvienne».

Le premier type de politique publique retenu par les pays européens («la solution réglementaire») implique une régulation visant à imposer des standards et des normes obligatoires pour respecter des objectifs environnementaux à l'instar de la réglementation des émissions de carbone des véhicules légers ( fixée à ce jour à 130 grammes de CO2 par km).

La «solution coasienne» repose ensuite sur le marché qui doit permettre une allocation efficace des ressources productives. L'Etat n'intervient que pour définir des droits de propriété comme dans le cas du « marché des droits à polluer ».

Enfin, la «solution pigouvienne» encourage l'utilisation de l'outil fiscal et budgétaire pour inciter les agents économiques à intégrer la préservation de l'environnement dans leurs choix de consommation et de production. On pense ici aux diverses formes de «taxes carbone».

L'enjeu de ces incitations à la prise en compte de l'environnement est de s'orienter vers un modèle de croissance à faible intensité carbonique. Eloi Laurent fait l'hypothèse que les futures réserves de croissance se trouvent dans ce nouveau modèle d'organisation économique au même titre que les technologies de l'information et de la communication ont soutenu la croissance ces dernières années et révolutionné l'organisation des systèmes productifs et les modes de vie.

Il observe plus largement que la «relance verte» constitue une réponse à la crise globale et que l'Europe est aujourd'hui dans une période charnière puisque les choix de politiques budgétaire et fiscale des gouvernements décideront du maintien ou non du leadership mondial européen en matière de lutte contre le changement climatique.

La conférence d'Eloi Laurent.

 
 

Présentation de l'ouvrage La nouvelle écologie politique.


Lire le compte rendu de l'ouvrage sur le site Lectures.

Lire la présentation des auteurs sur le site de la République des Idées.

Lire la note de lecture critique d'Emmeline Travers (Blog Ma femme est une économiste...et moi aussi)

Lire la présentation de Fabrice Flipo dans la Revue du Mauss.
 
 

Quelques articles fondamentaux d'Eloi Laurent sur la question environnementale.

"Ecologie : de l'âge économique à l'âge social", Sciences Humaines, "Les pensées vertes", Grands Dossiers n°19, juin-juillet-août 2010 (sommaire).

«Taxe(s) carbone: et maintenant ?», avec Jacques Le Cacheux, Lettre de l'OFCE, n°316, février 2010.

«Taxe carbone : TCA contre CO2», avec Jacques Le Cacheux, Lettre de l'OFCE, n°311, juillet 2009.

«Présidence française de l'union européenne : priorité à la lutte contre le changement climatique», avec Jacques Le Cacheux, Lettre de l'OFCE, n°106, juillet 2008.

«La stratégie environnementale européenne», avec Jean Paul Fitoussi et Jacques Le Cacheux, Lettre de l'OFCE, n°102-25 ans, 2007.

«Grenelle de l'environnement: Peut-on se passer d'une nouvelle fiscalité écologique ?», avec Jacques Le Cacheux, Lettre de l'OFCE, n°291, 23 octobre 2007. Cet article a aussi été publié (dans une version proche) dans le Repères L'économie française 2009 (OFCE) : "«Grenelle de l’environnement» : vers une nouvelle fiscalité écologique ?".
 

Quelques contributions à la réflexion sur l'articulation entre logiques économiques et logiques écologiques.

Taxe carbone ou quotas d'émissions : quel instrument économique, efficace et équitable, pour lutter contre le réchauffement climatique ? Centre d'analyse stratégique, Mars 2009.

S.Faucheux et Haitham Joumni, Economie et politique des changements climatiques. Repères. La Découverte, 2005.
La note de lecture d'Econoclaste sur cet ouvrage.

Yannick Rumpala, La décroissance soutenable face à la question du « comment ? » Une remise en perspective par les processus de transition et leurs conditions de réalisation. » Conférence donnée dans le cadre la première conférence sur la décroissance économique pour le développement durable et l'équité sociale, les 18 et 19 Avril 2008 à Paris.
Voir aussi Yannick Rumpala, Régulation publique et environnement. Questions écologiques, réponses économiques, Paris, L'Harmattan, collection Logiques politiques, 2003.

La conférence de Roger Guesnerie et d'Olivier Godard sur "Finance et développement" donnée pendant les Journées de l'Economie 2008 et les ressources associées à cette conférence.

La lutte contre le changement climatique : un impératif de solidarité humaine dans un monde divisé. PNUD, 2008.

Nos ressources sur SES-ENS : Rubriques statistiques sur l'environnement.

Les Dossiers de SES-ENS :

«Développement durable et Economie de l'environnement»

«Réflexions sur la croissance verte»


 


Stéphanie Fraisse-D'Olimpio pour SES-ENS.
Mots-clés associés :