Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / l'iPV, indicateur de progrès véritable (Genuine Progress Indicator)

l'iPV, indicateur de progrès véritable (Genuine Progress Indicator)

Publié le 28/07/2008
Il a été mis au point par les chercheurs de Redefining Progress, qui est une non-profit public-policy organization, créée en 1994. L'IPV est dans son inspiration et dans ses méthodes, proche de l'IBED (Indicateur de bien-etre).
Voir Redefining Progress, et l'IBED (Indicateur de bien-etre).

Mesure de l'Indicateur de Progrès Véritable (IPV)

Il se mesure de la manière suivante :

Consommation personnelle

- ajustement économique (inégalités de revenus, dette extérieure nette, coût des biens durables)

- ajustement social (coût des délits, des accidents de voiture, des déplacements quotidiens, des « fractures » familiales, du chômage et la diminution du temps de loisir)

- ajustement environnemental (coûts de la réduction de la pollution domestique, de la pollution de l'eau, de l'air, de la pollution sonore, pertes de terres humides (marécages...), réduction des terres cultivées, destruction de forêts anciennes, de ressources non renouvelables...)

+ ajustements bénéfiques (valeur du travail domestique, valeur du bénévolat...)

Le graphique

Nous pouvons prendre comme exemple le calcul de L'IPV pour les USA en 2002 (en milliards de dollars 1996). La richesse réellement créée passe ainsi de 6 576 milliards de dollars à 2720 milliards de dollars, selon que l'on prend en compte un indicateur « classique » ou l'IPV.

L'IPV permet donc également une prise en compte des externalités sociales et environnementales négatives liées à la progression de la production.

Graph of Gross Production vs. Genuine Progress, 1950 to 2002, in millions dollars 1996