Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Le Développement durable : où en est-on ?

Le Développement durable : où en est-on ?

Publié le 10/02/2016
Auteur(s) : Gilles Rotillon
Qu'est-ce que le développement durable ? Notre mode développement est-il durable ? Quels problèmes spécifiques pose le changement climatique ? Qui a le pouvoir de changer quelque chose ? Quelles solutions peut-on mettre en œuvre ? Au lendemain de la COP21, l'économiste Gilles Rotillon propose un état des lieux de la réalité du développement durable, en examinant si les principaux freins qui expliquaient son inexistence sont en passe d’être dépassés. Cette conférence s'inscrit dans le cycle sur "Le défi du développement durable" qui s'est déroulé à l'ENS de Lyon en 2015-16.

La deuxième journée du cycle à l'ENS de Lyon sur "Le défi du développement durable" s'est déroulée le 11 janvier 2016, avec une conférence de Gilles Rotillon.

Résumé de l'intervention

L'idée de développement durable semble émerger à la fin des années 1960 avec les travaux du Club de Rome. En réalité, la question des limites environnementales de la croissance était présente dans la réflexion économique dès le XVIIIe siècle, mais on a oublié pendant longtemps que la croissance reposait sur l'exploitation des ressources naturelles. Si le concept de développement durable fait aujourd'hui consensus, il reste une notion souvent floue et surtout sa réalité est loin d'être à la hauteur des intentions affichées, comme le montre, par exemple, la croissance constante des émissions de CO2 dans le monde depuis une trentaine d'années. Il faut donc se demander quelles sont les raisons de l'inexistence du développement durable, quels sont les acteurs qui disposent d'un pouvoir de changer nos modes de production et de consommation et quel problème spécifique pose l'action sur le changement climatique. Dans un contexte d'absence de forces sociales pour impulser un changement radical de notre mode de développement, équivalentes à celles qui ont permis, avec le mouvement ouvrier, les grandes conquêtes sociales du XXe siècle, il existe des solutions telles que la taxation du carbone, préconisée notamment par les économistes. Mais la mise en œuvre et l'acceptabilité sociale d'une taxe carbone exige de changer de mode de raisonnement et de considérer le climat comme un bien public qu'il faut financer au même titre que l'éducation ou la santé.

photo de Gilles Rotillon lors de la conférence

Spécialiste en économie de l'environnement, Gilles Rotillon est Professeur émérite de sciences économiques à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense et chercheur au laboratoire EconomiX. Il est également conseiller scientifique du Service d'Observation et d'études Statistiques (SOeS) du Ministère de l'environnement.

La conférence de Gilles Rotillon : Le Développement durable : où en est-on?


Le Développement durable où en est-on ?

Télécharger le diaporama associé à la conférence.

Plan de l'intervention :

1. L'émergence de la question du développement durable (DD)

- La préhistoire du développement durable : les trente glorieuses

- Vers l'écodéveloppement : Club de Rome, rapport Meadows, PNUE, rapport Brundtland

- Qu'est-ce que le DD ? De la définition canonique aux trois piliers du DD, une définition floue

2. La traduction des volontés politiques : des intentions aux faits

- Le volet social du DD : la solidarité intragénérationnelle à travers l'aide au développement

- Le volet environnemental du DD : émissions de carbone, surexploitation des ressources naturelles, perte de biodiversité, déchets…

- Conclusion : il est clair du notre mode de développement n'est pas durable

3. D'où vient l'inexistence du développement durable ?

- Les causes profondes : modes de consommation et de production, inefficacité des politiques environnementales, absence de forces sociales pour négocier

- Le changement climatique : un bien public ou commun global, sans gestion globale, produit de manière décentralisé… qui pose donc un problème de coordination complexe

- Et La COP 21 ?

4. Quelques pistes de réflexion pour avancer

- Changer nos modes de production et de consommation : quels blocages ? qui va payer et combien ?

- Les entreprises et l'industrie : efficacité économique et adaptation aux normes

- Les politiques : différence de temporalité entre l'action politique et ses effets, inertie des choix passées, difficultés de gouvernance pour traiter le problème du changement climatique

- Les Etats des pays en développement : la question de la responsabilité

- Les habitants des pays développés : payer un peu pour voir

- Ce qu'il reste à faire : l'équation de Kaya

5. Les solutions

- La taxation du carbone : efficacité de l'instrument prix

- Le problème de l'acceptabilité sociale de la taxe : transfert de richesses et baisse du pouvoir d'achat

- Qu'est que le pouvoir d'achat ? prise en compte des biens privés et les biens publics

- Repenser la taxe carbone : moyen d'arbitrer entre bien publics et biens privés et de financer un bien public, le climat

6. Conclusion : ce qui nous apprend la disparition de civilisations dans l'histoire de l'humanité

Pour aller plus loin

Philippe Bontems et Gilles Rotillon, L'économie de l'environnement, La Découverte, coll. Repères, 2013.

Gilles Rotillon : Pourquoi le développement durable n'existe-t-il pas ? un article publié sur SES-ENS en novembre 2015.

Gilles Rotillon, "La tonne de carbone a-t-elle une valeur ?" , blog de l'AFSE (Association Française de Science Economie), 2015.

 

Retour vers la présentation du cycle "le défi du développement durable".

Mots-clés associés :