Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 37 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
L'union monétaire européenne : quels bénéfices, quelles difficultés ?
Dans cette vidéo réalisée pour le MOOC "C'est quoi l'éco ?", l'économiste Michel Aglietta, conseiller scientifique au CEPII et à France Stratégie, nous explique les bénéfices attendus d'une union monétaire et les faiblesses intrinsèques de la zone euro, en insistant sur les problèmes de gouvernance de la zone. Une vidéo utilisable en classe de terminale.
Rattaché à Articles
Les politiques budgétaires dans la zone euro
Quatre pays appartenant à la zone euro, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Grèce ont encore fait l'objet d'une procédure de déficit excessif en 2004 ; cette procédure a aussi été ouverte à l'encontre de l'Italie en 2005. Le non-respect des engagements pris par les pays dans les Programmes de stabilité de décembre 2003 n'a pas pour autant réanimé la croissance. L'absence de coordination entre les pays de la zone s'est traduite par une grande timidité doublée d'inefficacité de la politique budgétaire.
Rattaché à Articles
L'élargissement de l'UE : Présentation générale
Les différentes contributions proposées dans ce numéro spécial permettent de formuler un ensemble de critiques à l'évaluation classique de l'élargissement de la politique monétaire européenne à l'Est de l'Europe. Selon cette dernière, l'Europe élargie n'est pas optimale parce que les chocs sont asymétriques et le travail rigide. D'une certaine manière, on retrouve cette vision que l'on pourrait qualifier de "pessimisme de l'intégration monétaire de l'Europe de l'Est" dans les positions adoptées par la BCE et la Commission : les nouveaux membres ne sont pas réellement mûrs, ils doivent montrer leur aptitude à "gagner" leur participation à la zone euro. Mais l'ensemble des contributions collectées dans la présente livraison tend à montrer que cette vision de l'euro comme couronnement ultime contredit la compréhension actuelle que l'on a des mécanismes de l'intégration.
Rattaché à Articles
Le Brexit, quelle(s) voie(s) de sortie pour l'Union européenne ?
Le vote britannique en faveur de la sortie de l'Union Européenne le 23 juin 2016 est le premier épisode de désintégration depuis la naissance du projet européen en 1957. Il ouvre une période d'incertitudes économiques et financières. Jérôme Creel analyse dans cet article les conséquences économiques prévisibles du déclenchement du Brexit pour les pays de l'UE : par ses effets sur le commerce extérieur, le taux de change et la stabilité financière, il pourrait pénaliser la croissance européenne. Mais le Brexit représente aussi une opportunité pour revoir le projet européen et approfondir le processus d'intégration économique et financier.
Rattaché à Articles
Economie de l'Union européenne
Fiche de lecture de l'ouvrage "Economie de l'Union européenne" de Marie-Annick Barthe. L'Union européenne est d'abord analysée en mobilisant l'analyse de l'échange international Ensuite est présentée la dynamique qui conduit du marché commun au marché unique avec les difficultés de l'essor d'un budget communautaire capable d'apporter des corrections aux mécanismes de marché.
Rattaché à Les fiches de lecture
L'Europe et la gouvernance mondiale
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'Europe et la gouvernance mondiale" de Jean-Paul Pollin. Il revient sur la gouvernance des entreprises, les nouvelles régulations publiques, le développement durable et la formation par comparaison aux États-Unis. Il s'agit d'un livre très dense dans l'actualité des débats autour de l'avenir de l'Europe.
Rattaché à Les fiches de lecture
L'Europe une nouvelle économie monde ?
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'Europe une nouvelle économie monde ?" de Marc GUILLAUME. Le livre se compose de sept chapitres regroupés dans deux parties : une première intitulée " Un modèle européen de développement économique et social " et un deuxième centrée sur " Les nouvelles frontières de l'Europe ". Le Cercle des économistes insiste sur l'insuffisance du volet économique et fait des propositions.
Rattaché à Les fiches de lecture
Zone euro : du Pacte budgétaire au débat sur la croissance
La crise actuelle a mis en évidence les défauts de l'organisation de la zone euro. Depuis 1999, polarisée sur le respect du Pacte de stabilité et de croissance (PSC), la Commission européenne a été incapable d'impulser une stratégie macroéconomique coordonnée. Les divergences se sont creusées entre les pays périphériques, dont la forte croissance s'accompagnait d'un gonflement des déséquilibres, et les pays du Nord, dont la recherche de compétitivité par la stagnation des salaires pesait sur la croissance de la zone. En 2012, la situation reste problématique.
Rattaché à Articles
Zone euro et spécialisation productive
Pour l'économiste Isabelle Gravet, le gain de la participation à une union monétaire est principalement microéconomique en diminuant les coûts de transaction dans les échanges intra-zone. Les coûts, eux, sont essentiellement macroéconomiques, notamment du fait de la perte d'autonomie de la politique monétaire et celle du taux de change comme instrument de stabilisation conjoncturelle. Mais quelle est son incidence sur la diversité productive et l'hétérogénéité entre pays au sein de la zone euro ? L'auteure s'appuie l'exemple du secteur automobile en France et en Allemagne pour illustrer ces divergences de spécialisation productive.
Rattaché à Articles
2003 - X / Le Pacte de stabilité et de croissance
L'année 2002 a vu se multiplier les tensions et polémiques entre autorités européennes et nationales autour des orientations budgétaires, faisant clairement apparaître les limites et les graves défauts de conception des règles de politique budgétaire dans la zone euro. Face à ces débordements, la mise en échec, par les plus grands pays, du dispositif d'encadrement des finances publiques nationales dans la zone euro oblige à s'interroger sur sa pérennité. Faut-il tenter, comme le fait la Commission, d'appliquer coûte que coûte une règle manifestement intenable? Doit-on, à l'inverse, abandonner toute velléité d'imposer des règles aux politiques budgétaires nationales? Ne conviendrait-il pas, si l'on s'accorde sur la nécessité d'assurer une certaine discipline budgétaire aux États membres, de réformer le PSC, pour remédier à ses principaux défauts et rendre enfin crédible sa mise en œuvre?
Rattaché à Articles