Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Atelier JECO : Travailler, échanger, apprendre à l'ère du numérique

Atelier JECO : Travailler, échanger, apprendre à l'ère du numérique

Publié le 20/12/2020
Auteur(s) : Tanguy Dufournet, Pierre Mercklé
Lors des Journées de l'économie de novembre 2020, les enseignants ont pu assister à un atelier pédagogique en visioconférence sur les transformations du travail et des sociabilités en lien avec l'essor des outils numériques. Ces questions, présentes dans les nouveaux programmes de SES, ont reçu un éclairage nouveau lors de la crise sanitaire de 2020, les pratiques numériques ayant pris une ampleur inédite pendant le confinement, tandis que les cadres habituels du travail, de l'enseignement, des sociabilités ou des solidarités étaient bouleversés. En s'appuyant sur les premiers enseignements de cette expérience et sur des travaux académiques dans le champ de la sociologie du travail, du numérique ou de l'éducation, les chercheurs invités à cet atelier nous aident comprendre certains des enjeux essentiels de la révolution numérique.

Atelier pédagogique DGESCO « Travailler, échanger, apprendre à l'ère du numérique », proposé par le site SES-ENS (DGESCO/ENS de Lyon) et l'Inspection pédagogique régionale de l'académie de Lyon, en partenariat avec la DGESCO-Ministère de l'Éducation nationale. Date : 18 novembre 2020, dans le cadre de la programmation off des Journées de l'économie de Lyon.

Présentation de l'atelier

Le numérique a envahi notre vie quotidienne. Il transforme en profondeur nos manières de consommer, de travailler, de nous divertir, de nous informer, d'interagir avec les autres ou de nouer des relations sociales. La période singulière de confinement que nous avons vécu en 2020, conséquence de la crise sanitaire, a été particulièrement révélatrice de la place essentielle qu'occupent désormais les outils numériques dans l'organisation de nos sociétés, puisqu'ils ont permis à nombre d'entre nous de maintenir une activité professionnelle grâce au télétravail, de rompre avec l'isolement en restant en contact régulier avec sa famille et ses amis, de poursuivre un enseignement à distance, etc. Mais ce contexte a également mis au jour de fortes disparités dans les équipements, les usages des outils numériques et les conditions de mise en œuvre du travail, professionnel ou scolaire, à domicile.

L'atelier abordera plusieurs dimensions de cette « révolution numérique » :

- les bouleversements de l'organisation du travail et du rapport au travail, mais aussi de la vie sociale et des usages de l'habitat, lorsque le travail devient nomade et s'invite dans notre intimité grâce à l'emploi des nouvelles technologies.

- la transformation des formes de sociabilité, liée à l'explosion des réseaux sociaux en ligne, et ses effets sur le lien social et les solidarités.

- un focus sera proposé sur les usages numériques des jeunes générations, nées avec le digital, très investies dans les pratiques communicationnelles, communautaires et récréatives en ligne, mais pas forcément égales en matière de culture de l'information ou de réception d'un enseignement à distance.

Les intervenants s'appuieront notamment sur les résultats d'enquêtes en ligne réalisées pendant la période du confinement pour nous éclairer, grâce au regard des sciences sociales, sur les enjeux du télétravail, les nouvelles formes de sociabilité à distance et les conditions d'apprentissage dans un contexte d'enseignement en ligne et de distanciation pédagogique.

Intervenants

Tanguy Dufournet, ATER en sociologie à l'INSPE de l'université de Reims Champagne-Ardenne, rattaché au Cérep (Centre d'Etudes et de Recherches sur les Emplois et les Professionnalisations), doctorant au Centre Max Weber de Lyon. Tanguy Dufournet est sociologue du travail, spécialiste de l'organisation du travail multi-située et du travail chez soi, des processus de discriminations et des inégalités.

Pierre Mercklé, professeur des Universités en sociologie à l'université Grenoble Alpes, membre du Laboratoire Pacte. Pierre Mercklé est également directeur de Liens Socio, le portail francophone des sciences sociales, rédacteur en chef de Lectures, la revue en ligne des comptes rendus en sciences sociales et directeur de la Bibliothèque idéale des sciences sociales. Il est spécialiste des méthodes quantitatives en sciences sociales, des réseaux sociaux, des pratiques et usages numériques, de la sociologie de la culture, et notamment des pratiques culturelles et des sociabilités des adolescents. Blog.

L'essor du travail chez soi et du travail multi-situé

Présentation de Tanguy Dufournet : « L'essor du travail multi-situé : transformations du travail, espace, temporalités et représentation de soi  »

Intervention préparée avec Djaouidah Sehili, professeure des Universités en sociologie à l'université de Reims Champagne-Ardenne.

Ce travail à domicile a bondi lors du confinement de mi-mars à mi-mai 2020 : alors que le télétravail régulier ne concernait que 3% des salariés en 2017, environ un tiers des personnes en emploi ont télétravaillé durant cette période d'après l'Insee, et ce recours a été massif pour les cadres et professions intellectuelles supérieures. Mais le travail chez soi, et plus généralement le travail  « multi-situé », existait déjà avant cette période exceptionnelle. S'il n'est pas toujours strictement du « télétravail », lié à l'emploi du numérique, son développement a été fortement favorisé par la généralisation des technologies de l'information et de la communication. Il s'inscrit dans une dynamique globale des mutations du travail et pose de nouveaux enjeux en termes de sociabilité et d'affectivité spatio-temporels.

Tanguy Dufournet étudie depuis plusieurs années, avec Djaouidah Sehili et Patrick Rozenblatt, l'organisation du travail multi-située et le travail chez soi (Rapport de recherche), à partir d'enquêtes qualitatives et quantitatives. La dernière enquête « Travail chez soi et confinement », conduite en mai 2020, porte sur l'expérience de travail chez soi en période de confinement. Leurs recherches nous permettent de mieux comprendre comment cette mutation du travail transforme notre rapport au travail, mais aussi les modes et habitudes de vie, en particulier les usages de l'habitat, les temps sociaux (temps de travail, temps domestique, temps de loisirs, repos…) et les représentations de soi [Partie 1]. Ce brouillage des frontières entre travail et intimité du chez soi est prolongé dans les espaces de travail nomade en co-working organisés par certaines entreprises [Partie 2] et exploré à travers la notion de « trabitat » [Conclusion].

essor_du_travail_multi_situe

essor_du_travail_multi_situe  
Introduction 00:00:12
Partie 1 : Comment le travail s'externalise dans le chez soi / l'habitat 00:05:38
Partie 2 : Comment les entreprises préparent cette externalisation du travail en reconfigurant les frontières 00:30:24
Conclusion : le « trabitat » 00:45:00
Échange et questions du public 00:47:04

Pour télécharger la vidéo, cliquez sur l'icône de droite en bas de la vidéo ou clic droit et "enregistrer sous".
Version audio mp3.

N.B. : Pour des raisons de droit d'auteur, l'ensemble du diaporama de présentation n'est pas diffusé.

Liste des questions posées à Tanguy Dufournet

Pour aller plus loin

Tanguy Dufournet T., Rozenblatt P., Sehili D. (2019), L'essor multi-situé du « Travail chez Soi ». Vers de nouveaux enjeux de sociabilité et d'affectivité spatio-temporels ? Rapport pour Leroy Merlin, janvier 2019. La page de présentation du rapport comprend trois vidéos d'interviews d'enquêtés (Qu'est-ce que le travail chez soi ? Où travailler chez soi ? Quand travailler chez soi ?). Lien vers le rapport complet en pdf.

Autres présentations de cette recherche : Le travail chez soi : la révolution est-elle en cours ? (Émission sur France Bleue Pays d'Auvergne, 29 mai 2020) ; Intervention de Tanguy Dufournet à la conférence de l'IAPS (International Association of People-Environment Studies, Québec, 24 juin 2020).

Que savons-nous aujourd'hui des effets économiques du télétravail ? DG Trésor. Novembre 2020.

Confinement : des conséquences économiques inégales selon les ménages. Insee. Octobre 2020.

Durée travaillée et travail à domicile pendant le confinement : des différences marquées selon les professions. Insee. Octobre 2020.

Le travail et ses aménagements : ce que la pandémie de covid-19 a changé pour les Français. INED. Juillet 2020.

Hallépée S., A. Mauroux (2019), Le télétravail permet-il d'améliorer les conditions de travail des cadres ? Insee Références, L'économie et la société à l'ère du numérique. Édition 2019, novembre.

Sociabilités, apprentissages et numérique

Présentation de Pierre Mercklé : « Sociabilités, apprentissages : le numérique a-t-il sauvé les étudiant·es du confinement ? »

Pierre Mercklé a mené en avril-mai 2020, au sein d'une équipe de douze chercheurs en sciences sociales membres de plusieurs laboratoires du CNRS, une enquête nationale "La vie en confinement" (VICO), visant à mieux comprendre les multiples conséquences de la pandémie Covid-19 sur la vie des personnes et notamment les effets de l'obligation de rester chez soi. L'une des interrogations a porté sur la façon dont les liens sociaux et les solidarités se sont organisés et ont été affectés durant la période de confinement. La présentation de Pierre Mercklé s'appuie également sur des enquêtes par questionnaire en ligne réalisées dans différentes universités françaises auprès d'étudiants et étudiantes confinés auxquels a été dispensé un enseignement organisé à distance.

sociabilites_apprentissages_et_numerique

sociabilites_apprentissages_et_numerique  
Partie 1 : La sociabilité dans le « monde d'avant »… 00:02:58
Partie 2 : Les sociabilités étudiantes à l'épreuve du confinement 00:20:28
Partie 3 : La continuité pédagogique,vraiment ? 00:40:13
Échange et questions du public 00:48:58

Pour télécharger la vidéo, cliquez sur l'icône de droite en bas de la vidéo ou clic droit et "enregistrer sous".
Version audio mp3.

Liste des questions posées à Pierre Mercklé

En téléchargement :

La présentation de Pierre Mercklé (49 mn) en vidéo (avec diaporama) et en audio.

Le diaporama de présentation de Pierre Mercklé.

Pour aller plus loin

Sources utilisées pour la présentation :

Enquête VICO – La vie en confinement : Enquêter sur un événement historique exceptionnel : objectifs et premiers résultats, mai 2020.

Mercklé P., La continuité pédagogique, vraiment ? Blog pierremerckle.fr, mis en ligne le 26 mars 2020.

Enquête de l'Observatoire national de la vie étudiante – OVE (2020) : La vie d'étudiant·e confiné·e.

Henri-Panabière G., Mercklé P., Goasdoué R. (2020), Enquêter des étudiant·es par questionnaire en contexte de distanciation pédagogique, in Bonnéry Stéphane et Douat Etienne (dir.), L'éducation aux  temps du coronavirus, Paris, La Dispute, p. 47-53.

Autres sources et publications utiles (classement antéchronologique) :

France, portrait social 2020. Insee. Décembre 2020. Voir dans la vue d'ensemble « Les inégalités sociales à l'épreuve de la crise sanitaire : un bilan du premier confinement » les développements consacrés aux activités scolaires et culturelles.

10 ans d'observation de l'isolement relationnel : un phénomène en forte progression. Crédoc. Décembre 2020.

Les inégalités de conditions de vie face au confinement. Août 2020.

Revue Réseaux 2020/4 (n° 222) : Cultures juvéniles à l'ère numérique.

Comment voisine-t-on dans la France confinée ? INED. Juin 2020.

L'économie et la société à l'ère du numérique. Insee. Novembre 2019. Voir notamment la vue d'ensemble « Des ménages et des entreprises de plus en plus connectés, mais des disparités persistantes ».

Dominique Pasquier (2019), l'Internet des familles modestes. Enquête sur la France rurale. Presses des Mines.

Revue Réseaux 2018/2-3 (n° 208-209) : Classes populaires en ligne.

Octobre S. (2014), Deux pouces et des neurones. Les cultures juvéniles de l'ère médiatique à l'ère numérique. Ministère de la Culture – DEPS, coll. Questions de culture.

Mercklé P. (2012), La sociologie des réseaux sociaux. SES-ENS, mars.

Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au coeur des médias sociaux. Ifé. Février 2012.