Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / La fabrique des footballeurs

La fabrique des footballeurs

Publié le 14/12/2012
Auteur(s) : Julien Bertrand
Anne Châteauneuf-Malclès
Le sociologue Julien Bertrand est venu à l'ENS de Lyon présenter ses travaux sur la socialisation professionnelle dans l'univers du football, fruit d'une enquête socio-ethnographique dans le centre de formation d'un grand club français. Le sociologue Stéphane Beaud et l'ancien footballeur Vikash Dhorasoo étaient également invités à cette séance du séminaire Re/Lire les sciences sociales. Dans ce dossier sont réunis les interventions filmées de ce séminaire et un chapitre extrait de l'ouvrage "La fabrique des footballeurs" de Julien Bertrand centré sur la socialisation primaire des jeunes footballeurs.

Les footballeurs professionnels sont devenus des figures médiatiques tantôt admirées et élevées au rang de modèles pour les enfants des classes populaires, tantôt critiquées ou condamnées pour leurs attitudes ou leurs salaires trop élevés. Mais leur parcours et la réalité de leur métier sont finalement méconnus. Comment sont-ils devenus ce qu'ils sont ? Comment ont-ils intégré leur culture professionnelle ? Quel sens donnent-ils à leur métier ? Quels processus sociaux sont à l'œuvre dans leur trajectoire, dans leur engagement dans le travail sportif et dans le façonnement de leurs pratiques ? Cette "fabrication" sociale des footballeurs constitue l'objet de recherche du sociologue Julien Bertrand, qui était l'invité de la première séance du séminaire Re/Lire les sciences sociales, le 15 octobre 2012 à l'ENS de Lyon, une séance animée par Pierre Mercklé. Ce cycle de conférence-débat, dont l'objectif est de lire et discuter les travaux les plus récents en sciences sociales, en compagnie de leurs auteurs, de chercheurs et de grands témoins, est organisé une fois par mois par le département des sciences sociales de l'ENS de Lyon et le Centre Max Weber, en partenariat avec Liens Socio et Lectures.

Julien Bertrand est maître de conférences et chercheur en sociologie du sport au laboratoire "Sports, Organisations, Identités" (SOI) à l'Université Toulouse3. Il est également membre associé du Centre Max Weber de Lyon. Il a publié en mai 2012 La fabrique des footballeurs aux éditions La Dispute, un ouvrage issu de sa thèse en sociologie dirigée par Bernard Lahire (voir le compte rendu dans Lectures). Dans cette recherche, il s'est intéressé aux sportifs sous l'angle de la socialisation professionnelle. Pour cela, Julien Bertrand a enquêté dans le centre de formation d'un grand club de football français où il a observé durant trois ans le parcours de jeunes aspirants au métier de footballeur âgés de 12 à 19 ans. Son travail met en évidence le rôle de la socialisation au sein d'une institution, le club professionnel, dans la production d'une vocation, l'acquisition de dispositions physiques et sportives et l'intériorisation d'une culture spécifique. Il montre plus généralement que la conversion au métier de footballeur est le fruit de l'imbrication des différents espaces de socialisation dans lesquels s'inscrivent les jeunes sportifs et que les relations sociales nouées à l'extérieur du monde sportif, dans les contextes familiaux, scolaires et amicaux, contribuent aussi à cet engagement. En mettant à distance les discours souvent moralisateurs, naturalisant et psychologisant sur les footballeurs, il dévoile les conditions sociales d'accès à ce métier spécifique et montre que le corps et les performances des footballeurs, plutôt que d'être liés à un "talent naturel" ou à une volonté personnelle, sont le produit d'une construction sociale. Julien Bertrand déconstruit ainsi l'image des footballeurs véhiculée dans les représentations communes, celle de garçons d'origine populaire doués pour le sport mais en échec scolaire, et pour qui le football est une occasion inespérée d'ascension sociale. Il souligne au contraire l'importance de l'environnement social et des instances de formation dans l'intégration progressive des jeunes apprentis footballeurs à l'univers footballistique et dans leur parcours sportif.

Pour discuter de ses travaux étaient également invités Stéphane Beaud, professeur de sociologie à l'ENS Ulm et chercheur au Centre Maurice Halbwachs où il dirige l'équipe ETT ("Enquêtes, terrains, théories"), ainsi que l'ancien footballeur international Vikash Dhorasoo, comme grand témoin pour cette séance. Fin connaisseur du monde du football et spécialiste des classes populaires, Stéphane Beaud a publié en 2011 un essai intitulé Traîtres à la nation ? Un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud (La Découverte). Vikash Dhorasoo est quant à lui chroniqueur sportif pour le magazine So Foot et président du mouvement collectif et populaire "Tatane" qui défend «un football durable et joyeux». Il a co-réalisé le film Substitute qui dépeint la vie de l'équipe de France lors de la coupe du monde de football en 2006.

Dans ce dossier nous vous proposons de regarder les interventions des invités du séminaire Re/Lire les sciences sociales. Nous publions également, avec l'aimable autorisation des éditions La Dispute, un chapitre de l'ouvrage de Julien Bertrand La fabrique des footballeurs, consacré aux propriétés sociales des jeunes footballeurs et au rôle de la socialisation primaire principalement familiale et scolaire, avant leur entrée en formation, dans leur orientation vers l'activité sportive. Cette contribution est particulièrement intéressante pour illustrer la démarche sociologique, les processus de socialisation à l'intérieur d'une institution spécifique, et les interactions entre les différentes instances de socialisation.

Vidéos de la rencontre : La fabrique des footballeurs

Partie 1 : Présentation par Pierre Mercklé et intervention de Julien Bertrand

La fabrique des footballers - Julien Bertrand Partie 1

Partie 2 : Interventions de Stéphane Beaud et de Vikash Dhorasoo

La fabrique des footballers - Julien Bertrand Partie 2

Partie 3 : Discussion avec le public

La fabrique des footballers - Julien Bertrand Partie 3

Lire le compte rendu de la séance sur sur hypotheses.org.

Les conditions sociales de la vocation, par Julien Bertrand

Le texte que nous diffusons ici est un chapitre extrait de l'ouvrage de Julien Bertrand, La fabrique des footballeurs, publié en mai 2012 aux éditions La Dispute dans la collection "Corps, santé, société" (reproduction gracieuse autorisée par l'éditeur, que nous remercions). Il traite de la socialisation primaire des apprentis footballeurs recrutés dans le centre de formation et des conditions sociales qui favorisent l'émergence de dispositions sociales pour l'engagement dans le métier de footballeur. Julien Bertrand y montre notamment l'importance de la socialisation familiale dans le développement, chez les jeunes sportifs, d'un goût pour le football et dans leur orientation vers le sport. Il s'intéresse également à leur milieu social d'origine et à leur rapport à l'école, en soulignant la diversification sociale du recrutement qui s'est opérée récemment et la présence significative de "bons élèves" parmi les jeunes observés dans le centre de formation.

Télécharger le texte de Julien Bertrand.

Présentation du livre par l'éditeur :

Les footballeurs professionnels sont devenus des figures médiatiques qui suscitent des réactions contradictoires : objets d'identification ou supports de célébration du triomphe du talent et de l'effort, ils font aussi l'objet de nombreuses critiques condamnant leurs attitudes et leurs revenus. Sont-ils vraiment des «enfants du peuple» touchés par la grâce d'un «don» ? Ou n'est-ce pas plutôt leur formation professionnelle qui fait d'eux ce qu'ils sont ? Pour comprendre le monde du football professionnel actuel, ne faut-il pas s'intéresser aux parcours et à la formation, c'est-à-dire à la «fabrication» des footballeurs ?

L'auteur s'appuie sur une enquête sociologique minutieuse à l'intérieur de l'école professionnelle d'un grand club français auprès de jeunes aspirants de 12 à 19 ans. Il explique comment cette formation, particulièrement intensive et incertaine, façonne les futurs footballeurs. Cet enrôlement progressif dans une course sportive exige investissements et renoncements, et produit un grand nombre de laissés-pour-compte. Ce mode de formation concurrentiel construit leur manière d'envisager le métier, et constitue un moteur de discipline, de fragilisation et d'individualisation.
La fabrique des footballeurs intéressera tous ceux qui souhaitent comprendre, derrière les préjugés et les apparences, les conditions sociales de la production des carrières et des pratiques des footballeurs.

Ressources complémentaires

Ouvrages

Articles de recherche de Julien Bertrand

Numéro de revue

Sciences sociales et sport, Dossier "Entrées dans le football professionnel", n°7, 2014/1 (avec deux articles de Julien Bertrand).

Articles de presse, blogs et interviews

 

Anne Châteauneuf-Malclès pour SES-ENS.

Mots-clés associés :