Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / La sociologie du sport autour de Jacques Defrance

La sociologie du sport autour de Jacques Defrance

Publié le 10/03/2009
Auteur(s) : Jacques Defrance
Igor Martinache
Dans l'entretien qu'il nous a accordé et dont nous vous proposons un enregistrement audio, Jacques Defrance revient sur son propre parcours de chercheur, sur la genèse de la sociologie du sport, l'objectif de son "Repères", ainsi que sur des partis pris de recherche comme la proximité longtemps déniée entre les sports et les autres pratiques étiquetées comme «culturelles», sur le programme bourdieusien en matière de sports, ses apports et ses limites, sur la notion problématique de «capital sportif» et les études d'«habitus», et enfin sur un processus qu'il s'est appliqué à démontré : l'autonomisation croissante de l'espace sportif ces dernières décennies, en même temps que son encadrement de plus en plus étroit par l'Etat et le marché.
Quelques semaines après le dossier que nous vous avons proposé sur l'économie du sport, voici une autre approche du même objet, celle de la sociologie. Professeur de sociologie en Sciences et techniques des Activités Physiques et sportives (Staps) à l'Université Paris-10 et membre du Centre de Sociologie Européenne (EHESS-CNRS) fondé par Pierre Bourdieu, Jacques Defrance est un des pionniers de ce sous-champ disciplinaire, considéré aujourd'hui comme l'un des spécialistes incontournables en la matière.

S'inscrivant dans une large mesure dans le sillage de la sociologie de Pierre Bourdieu, dont il fut l'étudiant, Jacques Defrance a au départ été tenté de travailler sur les musiciens de jazz. Quelque peu intimidé, il s'est cependant reporté sur les activités sportives dans une perspective historique, réalisant une thèse sur l'institutionnalisation des sports à partir de la fin du XVIIIème siècle. Objet d'étude alors quelque peu illégitime, le sport et sa sociologie ont cependant acquis progressivement leurs lettres de noblesse à partir des années 1960, et constituent aujourd'hui un champ de recherche foisonnant, doté de ses propres revues et sociétés savantes.

A côté de la revue pluridisciplinaire "Staps", on peut citer "Quel Corps ?"[1], "Corps et Culture", mais aussi la toute nouvelle revue "Sciences Sociales et Sports" que viennent de lancer conjointement la Société de Sociologie du Sport de Langue Française et la Société Française d'Histoire du Sport et dont Jacques Defrance est le rédacteur en chef. Au vu de la place qu'occupent aujourd'hui les activités sportives dans nos sociétés, leur plasticité, les nombreuses idées reçues qu'elles véhiculent (leurs supposés bienfaits sanitaires et sociaux, leur apolitisme ou leur caractère démocratique,...) et la (trop ?) forte demande sociale et politique qu'elles suscitent, la sociologie du sport semble avoir encore de beaux jours devant elles.

Dans l'entretien qu'il nous a accordé et dont nous vous proposons un enregistrement audio, Jacques Defrance revient sur son propre parcours de chercheur, sur la genèse de la sociologie du sport, l'objectif de son "Repères", ainsi que sur des partis pris de recherche comme la proximité longtemps déniée entre les sports et les autres pratiques étiquetées comme «culturelles», sur le programme bourdieusien en matière de sports, ses apports et ses limites, sur la notion problématique de «capital sportif» et les études d'«habitus», et enfin sur un processus qu'il s'est appliqué à démontré : l'autonomisation croissante de l'espace sportif ces dernières décennies, en même temps que son encadrement de plus en plus étroit par l'Etat et le marché.

Ecouter l'enregistrement audio de l'entretien avec Jacques Defrance (13 janvier 2009) (65')

Télécharger : SES/rmtomp4/m4a/defrance/Defrance_130109.m4a



Lire une présentation de son ouvrage Sociologie du sport dans la collection "Repères" à La Découverte

Principales publications de Jacques Defrance

Ouvrages

Sociologie des Sports, 5ème éd., Paris, La Découverte, collection "Repères", 2006 [1995]

Deux siècles d'alpinismes Européens. Origines et mutations des activités de grimpe, coordonné avec Olivier Hoibian, Paris, L'Harmattan, 2002

Sport et pouvoirs au XXème siècle, avec Jean-Paul Clément et Christian Pociello, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 1994"

Articles et chapitres d'ouvrages collectifs

« Construction sociale d'une compétence médico-sportive, entre holisme et spécialisation (années 1910-1960) »,

Regards Sociologiques, 2005, n°29 ; pp. 75-93

« Sport and the State », in Ritzer G. (ed.), Encyclopedia of Sociology, London, Malden (MA) : Blackwell Publ., 2005

« A l'école de la pratique sociologique », in Mauger G. (dir.), Rencontres avec Pierre Bourdieu, Broissieux, éd. du Croquant, 2005, pp.209-217

« La croissance des pratiques sportives et l'élargissement du monde fédéral, 1914-1939», in Tétard P. (éd.), Histoire des pratiques sportives, Paris : éd. Vuibert, ch. 5., 2005

« Introduction » in Société de Sociologie du Sport de Langue Française, Dispositions et pratiques sportives. Débats actuels en sociologie du sport, Paris : L'Harmattan, 2004 (coll. « Sport en Société »).

L'eugénisme et la culture scientifique dans le champ des activités physiques et des sports, 1910-1950 », in C. Pociello (dir.), Entre le Social et le Vital. L'éducation physique et sportive sous tensions (XVIII°-XX° siècle), Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble; 2004, pp.127-160.

« Les institutions sportives », in Cahiers français, mai-juin 2004, n° 320 « Sport et Société », éd. La Documentation française, 2004, pp.11-15

« La formation de principes de justice propres au champ sportif », in Justice et injustice dans le sport : règles de droit, règles de société, Neuchâtel (Suisse) : éd. Centre International d'Etude du Sport, 2004, pp.83-94

Histoire du sport, régulations sociales et contrôle public: entre autonomisation et mise sous tutelle , in J.C. Basson (dir.), Sport et ordre public, Paris, La Documentation Française, 2001, pp. 9-19.

La politique de l'apolitisme. Sur l'autonomisation du champ sportif , Politix. Revue des Sciences sociales du Politique, n° 50, vol. 13, 2000, pp. 13-27, disponible en ligne sur le portail « Persée ».

"Sport and society research around the globe : France", in, J. Coakley, E. Dunning (eds.), Handbook of Sports Studies, London, Sage Publications, 2000, pp. 534-535.

Quelques lectures complémentaires

Christophe Brissoneau, Olivier Aubel et Fabien Ohl, L'épreuve du dopage. Sociologie du cyclisme professionnel, Paris, PUF, coll. « Le Lien social », 2008. Une présentation sur Liens Socio.

Michel Caillat, Le Sport, éditions du Cavalier Bleu, Collection « Idées reçues », 2008.

Jean-Paul Callède, La Sociologie française et la pratique sportive (1875-2005) Essai sur le sport. Forme et raison de l'échange sportif dans les sociétés modernes, Pessac, MSHA, 2007

Jean-Paul Callède, Les politiques sportives en France. éléments de sociologie historique, Paris, Economica, 2000

Pascal Duret, Sociologie du sport, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? », 2008. Une présentation sur Liens Socio.

Pascal Duret et Dominique Bodin (dir.), Le sport en questions, Paris, Chiron, 2003

Sébastien Fleuriel, Le sport de haut niveau en France. Sociologie d'une catégorie de pensée, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2004

Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté, Sportifs en danger. La condition des travailleurs sportifs, Bellecombe-en-Bauges, éditions du Croquant, 2008. Une présentation sur Liens Socio.

William Gasparini et Gilles Vieille-Marchiset, Le sport dans les quartiers. Pratiques sociales et politiques publiques, Paris, PUF, coll. « Pratiques corporelles », 2008. Une présentation sur Liens Socio.

Fabien Ohl, Sociologie du sport. Perspectives internationales et mondialisation. Paris, PUF, coll. « Pratiques corporelles », 2006.

Christian Pociello, Les cultures sportives, Pratiques, représentations et mythes sportifs, Paris, Presses Universitaires de France, 1997

« Sport et Société », Les Cahiers français, mai-juin 2004, n° 320, éd. La Documentation française, 2004.

D'autres ressources en ligne

Des conférences filmées à l'Université de tous les savoirs

« Sport et société », par George Vigarello (4 juillet 2002)

« Compétition et performance » , par Patrick Mignon (6 juin 2002)

 

Igor Martinache pour SES-ENS.


Note :

[1] Emanant du courant de la Théorie critique du sport, celle-ci a paru de 1975 à 1995. On peut se reporter notamment au recueil d'articles édité par Jean-Marie Brohm suite à la disparition de la revue : Quel Corps ? Critique de la modernité sportive, Paris, les Editions de la Passion, 1995