Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Françoise Héritier et les questions de parenté

Françoise Héritier et les questions de parenté

Publié le 05/07/2006
Auteur(s) : Françoise Héritier
Olivia Ferrand
Dans le cadre du cycle de conférences "Au fil du travail des sciences sociales", l'anthropologue Françoise Héritier est venue présenter à l'ENS-LSH une introduction aux questions de parenté en anthropologie. C'est la vidéo de cette leçon étonnante, accompagnée des documents et des nombreux schémas de présentation tracés par Françoise Héritier pendant la conférence, que nous vous proposons de découvrir.

Anthropologue, directrice d'études à l'EHESS et professeure au Collège de France (1982-1999), Françoise Héritier est l'une des figures les plus importantes de cette discipline. Disciple de Claude Lévi-Strauss, auquel elle a succédé au Collège de France pour occuper la chaire d'anthropologie sociale, elle explore de façon critique les pistes ouvertes par ce dernier dans l'étude des relations de parenté.

La conférence de Françoise Héritier autour de laquelle est articulée le dossier que nous lui consacrons constitue un document passionnant. En effet, elle y retrace toute sa carrière, opérant une mise en perspective qui est un véritable modèle dans sa démarche. Partant de deux énigmes anthropologiques, elle nous fait parcourir à sa suite les grandes étapes de sa carrière - sa réflexion sur l'exercice de la parenté, sur la valence différentielle des sexes, sur l'anthropologie du corps - comme autant de pièces d'un puzzle qui permettent de reconstituer les réponses à ces interrogations initiales. A la remarquable cohérence de l'exposé s'ajoute le charme d'une présentation qui ne nous cache rien de ses étonnements, de l'«ignorance» initiale de l'étudiante qui découvrant, un système de parenté différent du sien, y voit tout d'abord un tissu d'«absurdités», avant de se lancer «à marche forcée» dans l'étude de la parenté.

Pour respecter cette démarche et vous permettre tout à la fois de découvrir l'auteur par vous-même et d'utiliser tout ou partie de ce dossier avec des élèves ou des étudiants, nous vous proposons différentes ressources : la vidéo de la conférence, accompagnée de diapositives synchronisées qui permettent notamment de mieux visualiser à l'écran les schémas tracés par l'auteure ; les diapositives à télécharger réalisées par Olivia Ferrand ; un glossaire proposé par Olivia Ferrand ; un article de l'Encyclopaedia Universalis consacré à Françoise Héritier.

Conférence : La parenté selon Françoise Héritier

Télécharger : http://ens-real.ens-lsh.fr/SES/rmtomp4/smil/heritier/heritier_00.smi

Les documents accompagnant la conférence

Télécharger les transparents, réalisés par Olivia Ferrand (PDF).

Consulter un glossaire des termes utilisés dans les études de parenté, réalisé par Olivia Ferrand.

Lire l'article de l'Encyclopaedia Universalis consacré à Françoise Héritier, écrit par Giulia SISSA, et publié avec l'aimable autorisation de l'Encyclopaedia Universalis.


Pour aller plus loin :

Une sélection d'ouvrages de Françoise Héritier, par ordre chronologique

L'exercice de la parenté, Seuil, 1981.

Les deux soeurs et leur mère. Anthropologie de l'inceste, Odile Jacob, 1994.

De l'inceste, avec B. Cyrulnik et A. Naouri, Odile Jacob, 1994.

Masculin / Féminin. La pensée de la différence, (coll.) Odile Jacob, 1996.

Séminaire de Françoise Héritier. De la violence, (coll.) Odile Jacob, 1996.

Séminaire de Françoise Héritier. De la violence II, Odile Jacob, 1999.

Masculin / Féminin II. Dissoudre la hiérarchie, Odile Jacob, 2002.

Hommes, femmes, la construction de la différence, (coll.) Editions le Pommier, 2005.

Pour trouver une bibliographie plus complète

http://www.ehess.fr/centres/las/pages/chercheurs/heritier/heritier-biblio.pdf

Une autre vidéo : séminaire sur le site de la Cité des Sciences : « Mâle, femelle : pourquoi deux sexes ? » avec Pierre-Henri Gouyon et Françoise Héritier.

 

Dossier réalisé par Olivia Ferrand, avec l'aide technique de Samantha Saïdi.