Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / La croissance s'épuise-t-elle ?

La croissance s'épuise-t-elle ?

Publié le 04/01/2018
Auteur(s) : Pascal Le Merrer
Deuxième conférence du cycle "Vers une autre croissance ?" organisé à l'ENS de Lyon en 2017-18, consacrée à une question qui fait débat parmi les économistes depuis le début des années 2010 : assiste-t-on à un ralentissement durable de la croissance ou encore à une "stagnation séculaire" ? Après un certain nombre de constats empiriques à l'appui du déclin du potentiel de croissance des économies développées, Pascal le Merrer passe en revue les différentes thèses en présence et explications de ce ralentissement de la croissance.

Le cycle de conférences "Vers une autre croissance ?" est proposé par l'Université Ouverte Lyon 1 [1] en partenariat avec les Journées de l'économie. Il est coordonné par Pascal Le Merrer (ENS Lyon) et David Vallat (Laboratoire Triangle, ENS de Lyon) et se déroule à l'ENS de Lyon entre octobre 2017 et mars 2018. Il vise à explorer les ressorts, les effets et les limites de la croissance pour nos économies et nos sociétés.

Vers une autre croissance ?

Présentation générale du cycle de conférences

Les économistes ont associé depuis longtemps la croissance économique avec la prospérité, pourtant celle-ci est aussi porteuse de tensions avec des vagues d'innovation qui détruisent les activités fondées sur des technologies plus anciennes, avec des mutations dans les emplois qui produisent des inégalités, avec des défis environnementaux qui se propagent… Cependant quand la croissance ralentit, c'est l'inquiétude générale, les économistes partent à la recherche des causes de la stagnation. Dans le même temps, les réflexions se multiplient sur ce que pourrait être une autre croissance ou peut-être une économie sans croissance. Nous vous proposons avec ce cycle de conférences d'explorer quelques pistes qui nourrissent ces analyses.

Programme du cycle

1) La connaissance moteur de la croissance ?, par David Vallat (économiste, Laboratoire Triangle, Université Lyon 1), le 9 octobre 2017 de 14h30 à 16h30. Accéder à la conférence sur le site téco.

2) Conférence dans le cadre des Journées : La secular stagnation est-elle notre avenir à long terme ?, avec Philippe Aghion (Professeur au Collège de France, Chaire "Institutions, Innovation, et Croissance"), Michel Aglietta (Professeur émérite d'économie, conseiller scientifique au CEPII et à France Stratégie), Gilles Dufrénot (Professeur à l'École d'économie de Marseille et chercheur associé au CEPII), Cécilia Garcia Penalosa (Directeur de recherche au CNRS et membre de l'École d'économie d'Aix-Marseille), le 7 novembre 2017 de 17h00 à 18h30. En savoir plus. Conférence en ligne sur le site téco.

3) La croissance s'épuise-t-elle ?, par Pascal Le Merrer (Professeur d'économie à l'ENS de Lyon), le 4 décembre 2017 de 14h30 à 16h30

4) Le travail a-t-il de l'avenir ?, par Pierre-Yves Gomez (économiste, Professeur à l'EMLyon Business School, Directeur de l'Institut Français de Gouvernement des Entreprises), le 15 janvier 2018 de 14h30 à 16h30

5) La croissance sera-t-elle réservée aux métropoles ?, par Pierre-Philippe Combes (économiste, Directeur de recherche CNRS, GATE Lyon Saint-Etienne), le 5 février 2018 de 14h30 à 16h30

6) Vers une société post croissance ?, par Dominique Méda (Professeure de sociologie à l'Université Paris Dauphine), le 19 mars 2018 de 14h30 à 16h30

La conférence de Pascal le Merrer : La croissance s'épuise-t-elle ?

Conférence enregistrée le 4 décembre 2017.


La croissance s'épuise-t-elle ?

Télécharger le diaporama associé à la présentation.

Plan détaillé de l'intervention :

Eléments introductifs

1. Le débat actuel entre économistes sur la stagnation séculaire : les pessimistes et les optimistes
2. Les notions à connaître : croissance, productivité
3. L'épuisement de la croissance : retour sur les débats passés

- Un pessimisme ancien des économistes
- Années 1930, les nouvelles théories de la maturité
- De la stagnation à la stagflation

Les données empiriques : calculs et observations

1. La croissance économique sur longue période
2. Le rôle de la productivité, de l'emploi, du stock de capital
3. La croissance potentielle
4. Le taux de chômage naturel
5. Ralentissement de la croissance et des gains de productivité : quel impact de la crise ?

Les explications du ralentissement de la croissance

1. La thèse de la stagnation séculaire : explications par l'offre et par la demande
2. La thèse de la nouvelle révolution industrielle : les techno-optimistes
3. La thèse des erreurs de mesure
4. La zone euro et l'austérité budgétaire
5. Les thèses de la divergence
6. Les inégalités, facteur de stagnation ?
7. La mondialisation en question

Conclusion : Quelle politique mettre en œuvre ?
Vers d'autres scénarios

Pour aller plus loin

Les articles fondateurs du débat des années 2010 sur la stagnation séculaire (en anglais) :

Robert J. Gordon, "Is US economic growth over ? Faltering innovation confronts the six headwinds", NBER Working Paper, n°18315, August 2012. Résumé en 12 pages. Robert Gordon a ouvert le débat sur l'avenir de la croissance américaine et a identifié plusieurs causes (six "vents contraires") à l'origine du ralentissement durable de la croissance potentielle américaine.

Discours de Larry Summers lors de la conférence annuelle de la recherche du FMI en novembre 2013 intitulée "Crises : Yesterday and Today" : résumé et retranscription du discours.

Paul Krugman, The New York Times blog : "Bubbles, regulation, and secular stagnation" (25/09/2013) ; "Secular Stagnation, Coalmines, Bubbles, and Larry Summers" (16/11/2013) ; "A Permanent Slump ?" (17/11/2013).

Coen Teulings, Richard Baldwin (eds), Secular Stagnation: Facts, Causes and Cures, VOX, 15 August 2014. Cet eBook réunit les réflexions des principaux protagonistes du débat sur la stagnation séculaire (L. Summers, P. Krugman, R. Gordon, O. Blanchard, R. Koo…). Voir la présentation du livre par Christian Chavagneux dans Alternatives Economiques et le commentaire sur le blog de l'IRIS, "La stagnation permanente : Krugman contre Gordon".

Données :

Les données internationales et les analyses sur la productivité à long terme réunies par Antonin Bergeaud, Gilbert Cette et Rémy Lecat (Banque de France) : Long-Term Productivity database. Voir également ces synthèses par les mêmes auteurs : "Croissance de la productivité au XXe siècle : quel rôle joué par l'éducation, l'âge des équipements et la technologie ?", Rue de la Banque, n°43, mai 2017 ; "Tendance de la productivité entre 1890 et 2012 dans les pays développés", Rue de la Banque, n°7, juin 2015.

Le ralentissement persistant de la croissance de la productivité pèse sur les niveaux de vie, Rapport de l'OCDE, mai 2017. Une vue d'ensemble des tendances récentes et de long terme de la croissance et des niveaux de productivité dans les pays de l'OCDE (statistiques de la productivité du travail, du capital et de la productivité multifactorielle).

Sur SES-ENS : séries Taux de croissance du PIBTaux de croissance du PIB - Europe (compléments au "Repères" L'économie française OFCE).

Autres références utiles :

Patrick Artus, "Inégalités et croissance : quel sens et quel signe pour la causalité ?", Natixis, Flash Économie, n°1273, 27/10/2017.

Antoine Herlin, Alexis Gatier, "La croissance potentielle en France", DG du Trésor, Lettre Trésor-Éco, n°206, septembre 2017.

Patrick Artus, "«Stagnation séculaire» : le problème est loin d'être seulement celui de la bipolarisation des marchés du travail", Natixis, Flash Économie, n°975, 30/08/2017. Sur les causes du ralentissement des gains de productivité sur le long terme dans les pays avancés.

Lino Galiana, "La croissance a-t-elle un avenir ?", Revue IDEES, n°188, juin 2017.

Vidéos du MOOC "C'est quoi l'éco ?" (utilisables en classe) : Patrick Artus et Philippe Aghion, La croissance dans l'analyse économique, SES-ENS, mise en ligne mai 2017.

Nicholas Crafts, "Où est passée la croissance ?", FMI, Finances & Développement, mars 2017.

Anne JAUBERTIE, Linah SHIMI, "Où en est le débat sur la stagnation séculaire ?", DG du Trésor, Lettre Trésor-Éco, n°186, octobre 2016. Cette publication revient sur le concept de stagnation séculaire, ses différents facteurs, ainsi que ses applications au niveau régional ou mondial. Elle propose un état des débats économiques sur la réalité de la stagnation séculaire et sur les solutions préconisées.

Gilbert Cette, Christian Cler, Lea Bresson, "La contribution des TIC à la croissance", Banque de France, Rue de la Banque, n°22, 13/04/2016.

Condamnés à la stagnation ?, L'Économie politique, n°70, 2016/2. Voir notamment l'article de Xavier Ragot "De quoi la stagnation séculaire est-elle le nom ?" (p.27-38) pour qui la faible croissance ne vient pas d'une panne générale du progrès technique, mais d'un excès d'épargne.

Annabelle de Gaye, Gaëtan Stéphan, "Croissance potentielle aux États-Unis : vers un affaiblissement durable ?", DG du Trésor, Lettre Trésor-Éco, n°169, avril 2016.

Conférence de Xavier Ragot : Quelle croissance pour demain ?, SES-ENS, mars 2016.

Patrick Artus, "Stagnation séculaire : le côté de l'offre et le côté de la demande, tous les deux présents dans la zone euro", Natixis, Flash Économie, n°993, 16/12/2015.

Jérôme Creel, Xavier Ragot, "Le ralentissement de la croissance : du côté de l'offre ?", Blog de l'OFCE, 29/09/2015.

Michel Aglietta, Stagnation séculaire et cycle financier, SES-ENS, 25/09/2015.

Philippe d'Arvisenet, "De la grande modération à une stagnation séculaire", BNP Paribas, Conjoncture, avril 2015.

Marie-Hélène Duprat, "La zone euro face à une stagnation séculaire ?", Société Générale, ÉcoNote, n°28, mars 2015.

Patrick Artus et Marie-Paule Virard, Croissance zéro. Comment éviter le chaos, Fayard, 2015.


Note

[1] L'Université Ouverte (Université Claude Bernard Lyon 1) a une mission de diffusion de la culture scientifique et de transfert des savoirs universitaires vers le grand public, au moyen de diverses activités (cours, conférences, voyages, visites...).

Dossier réalisé en partenariat avec Toutéconomie et Journées de l'économie.