Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Le rôle de l'économiste et la place de l'économie dans la société aujourd'hui

Le rôle de l'économiste et la place de l'économie dans la société aujourd'hui

Publié le 22/03/2006
Auteur(s) : Pascal Le Merrer
Ce thème n'est pas nouveau et pourtant il est utile. Les économistes n'ont pas les mêmes expériences, le fait d'être économiste d'entreprise, universitaire, expert... conditionne en partie le regard que l'on porte sur son rôle et sur la place de la discipline. Il est légitime pour les lycéens qui veulent s'engager dans les études universitaires ou pour les étudiants qui ont choisi d'étudier les sciences économiques de s'interroger sur ce que l'on fait quand on est économiste et aussi très concrètement que deviennent ceux qui ont fait des études universitaires en économie (ce n'est pas la même chose de se former à l'économie et de se former par l'économie). L'objectif de ce dossier est d'apporter des éléments de réponse à partir de contributions d'économistes qui se positionnent sur ce qu'ils pensent être le rôle des économistes et sur la place de l'économie, en particulier par rapport aux disciplines qui lui sont souvent associées.

Nous remercions Jean-Marc Daniel, directeur de la rédaction de Sociétal de nous avoir autorisé à reproduire sa présentation du dossier "Le rôle social de l'économiste" paru dans le numéro 50, 4e trimestre 2005, ainsi que deux articles, celui de Bernard Salanié, "L'économie : lois et convictions", qui représente plutôt une approche universitaire et celui d'Albert Merlin, "Un original : l'économiste d'entreprise" (récupérer la version pdf), qui retrace la place des économistes d'entreprises en France.

La Conférence des doyens et directeurs des facultés et UFR de Sciences économiques et de gestion nous autorise à reproduire trois textes :

Nous remercions Alternatives économiques, qui accepte que nous reproduisions trois textes :

  • Celui de Bernard Guerrien : "Y-a-t-il une science économique ?" (L'Economie politique, n°22, avril - juin 2004, voir ici le pdf) qui pose le problème des particularités de l'approche en économie par rapport aux sciences de la nature : qu'en est-il de l'expérimentation ? Y-a-t-il des lois en économie ? quel est le rôle des mathématiques ?
  • Celui de Daniel Cohen : "Les économistes arrivent bien souvent après la bataille" (Alternatives Economiques hors série n°57, 3e trim 2003, voir ici le pdf) qui montre que même si la science économique a une identité forte, l'influence des économistes sur la marche du monde est très faible (à l'exception du FMI).
  • Enfin, celui de Robert Boyer : "L'avenir de l'économie comme discipline" (Alternatives Economiques hors série n°57, 3e trim 2003 ici le pdf) qui s'intéresse à l'évolution du rôle de l'économiste du théoricien à l'expert pour s'interroger sur les relations entre science économique et démocratie.

Nous avions déjà présenté comme document du mois de janvier 2005, un texte de Jean-Paul Pollin, professeur à l'Université d'Orléans et ancien président de l'AFSE. Ce texte rédigé à l'occasion du congrès 2004 de l'AFSE est une réflexion sur les évolutions notables de l'analyse économique durant ces dernières années.

L'expérience d'économiste est aussi une affaire de génération. Il est très intéressant de voir comment une jeune économiste, Hélène Rey, qui a une expérience internationale, analyse dans "La France et ses économistes" , le parcours de celui qui veut devenir professeur d'économie en France (comparé à la situation aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni) et quel regard critique elle porte sur l'économie et les économistes en France.

Concernant l'enseignement supérieur et la recherche en économie, il est intéressant de comparer la situation française avec des exemples étrangers. Le chapitre sur "Les expériences étrangères", extrait du rapport rédigé par Jean-Paul Fitoussi, L'enseignement supérieur de l'économie en question (publié en 2001 chez Fayard : présentation éditeur) apporte des éléments utiles pour comprendre les différences dans l'organisation et les pratiques des études d'économie. Nous remercions Jean-Paul Fitoussi et les éditions Fayard pour nous avoir autorisé à mettre en ligne ce texte.