Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Mondialisation et commerce international

Mondialisation et commerce international

Publié le 19/10/2005
Auteur(s) : Pascal le Merrer
Alors que se multiplient les inquiétudes concernant les délocalisations, la désindustrialisation dans les pays occidentaux, l'agressivité commerciale de la Chine, la perte de compétitivité de la vieille Europe, la théorie économique et les travaux récents des experts affirment que l'ouverture internationale des économies est mutuellement avantageuse car elle accroît la variété des biens et services disponibles dans chaque économie et améliore une allocation efficiente des facteurs de production grâce au renforcement de la pression concurrentielle internationale. Les économistes n'ignorent pas les effets répartition des revenus, localisation des activités, modification de la structure des emplois, accroissement des risques financiers, multiplication des tensions commerciales, renforcement des contraintes de politique économique, développement des besoins de gouvernance internationale mais ils tendent à penser que si il y a des effets négatifs, ils sont essentiellement transitoires et que de bonnes politiques stratégiques dans un univers de concurrence imparfaite peuvent permettre d'anticiper les effets négatifs pour les atténuer tout en cherchant à maximiser les avantages de l'accroissement de la taille des marchés et de l accès à un stock d'informations à l'échelle mondiale de plus en plus gigantesque. Ce dossier propose plusieurs articles utiles pour actualiser les connaissance que l'on doit avoir sur le thème de la mondialisation.

Introduction

Nous vous proposons de nourrir votre réflexion à partir de la lecture de textes qui nous semblent utiles pour actualiser les connaissance que l'on doit avoir sur le thème de la mondialisation.

Pour commencer voici un texte de Daniel Mirza, maître de conférences en économie à Rennes I qui a été spécialement rédigé pour ce dossier sur la mondialisation et qui pose la question : « Comment les théories du commerce peuvent-elles aider à mieux comprendre la globalisation ? ». L'auteur insiste sur le pouvoir explicatif des théories de l'échange international pour comprendre la globalisation actuelle.

Pour compléter cette réflexion théorique, nous vous proposons avec l'aimable autorisation de la Documentation française un article paru dans le Cahiers française N°325 consacré à « Mondialisation et commerce international » rédigé par Anne-Célia Disdier, du Centro Studi Luca d'Agliano, Université de Milan sur le thème : «Les frontières comptent-elles encore ? » qui montre comment la théorie économique introduit les effets taille, distance et frontière.

Ensuite, voici deux textes d'Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE. Le premier traite de l'impact de la mondialisation sur le travail en particulier en Europe en s'interrogeant sur l'avenir de la société salariale.

Dans le deuxième texte, il pose la question, face à la mondialisation libérale, la France s'inquiète et cherche à promouvoir un modèle de « gouvernance mondiale » spécifique, difficile à défendre sur la scène internationale.

Concernant les négociations commerciales actuelles dans le cadre du cycle de Doha, l'article d'Eric Vergnaud (économiste au service des études économiques de BNP PARIBAS), "La conclusion du cycle de DOHA, étape essentielle dans le processus de globalisation sera la priorité du prochain Directeur Général de l'OMC", prolonge ses réflexions parues dans la revue Conjoncture de BNP-PARIBAS d'août 2004 (NB: cet article n'est plus disponible en ligne).

Thierry Verdier (directeur du DELTA de 2000 à 2004) propose une importante contribution qui analyse les effets répartition de l'intégration commerciale et en déduit les principes de redistribution à introduire pour réaliser une mondialisation socialement responsable : Socially Responsible Trade Integration: A Political Economy Perspective.

Jean-Marc Siroën nous autorise aimablement à reproduire deux de ses textes récents. Le premier pose le problème de l'impact de la mondialisation sur l'Etat-nation ; le second explicite les problèmes de dépenses publiques en particulier en matière de gouvernance mondiale qui se posent pour que le processus de globalisation soit soutenable.

A voir également, les textes sur la page de Jean-Marc Siroën : http://www.dauphine.fr/ceresa/siroen/.

Avec l'autorisation d'Alternatives Economiques, nous reproduisons le texte de François Fourquet qui offre une mise en perspective historique de la mondialisation : La mondialisation s'achève, extrait du numéro hors série : "La grande aventure de l'économie" de janvier 2006 (voir également dans ce numéro l'article "L'unification progressive des économies mondes" - article payant).

Enfin nous vous proposons des références bibliographiques et des ressources électroniques à consulter sur l'Internet pour vous aider dans vos recherches sur la mondialisation.



Pascal le Merrer

Mots-clés associés :