Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

Il y a 51 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément














Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
L'Europe une nouvelle économie monde ?
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'Europe une nouvelle économie monde ?" de Marc GUILLAUME. Le livre se compose de sept chapitres regroupés dans deux parties : une première intitulée " Un modèle européen de développement économique et social " et un deuxième centrée sur " Les nouvelles frontières de l'Europe ". Le Cercle des économistes insiste sur l'insuffisance du volet économique et fait des propositions.
Rattaché à Les fiches de lecture
Comment fonctionne le Parlement européen ? Entretien avec Olivier Da Costa
Le Parlement européen, seul organe européen élu directement par les citoyens, est une institution centrale de l'Union européenne dont l'influence n'a cessé de croître. Mais ses activités et son fonctionnement apparaissent difficilement lisibles aux yeux des citoyens. Dans cet entretien, le politiste Olivier Costa nous éclaire sur les mécanismes internes de fonctionnement du Parlement européen, sur son rôle dans la production de textes législatifs et sur ses relations avec les autres institutions de l'Union. Il aborde ces sujets dans le contexte du renouvellement institutionnel et suite aux élections européennes de mai 2019.
Rattaché à Articles
Les inégalités en Europe durant la Grande Récession
La question des inégalités est peu présente dans le débat européen. Pourtant, la Grande Récession a entraîné une hausse des inégalités économiques et de la pauvreté dans de nombreux pays, notamment dans ceux qui ont été le plus durement touchés par la crise. Dans cet article, Guillaume Allègre recense les différents indicateurs permettant d'analyser l'évolution des inégalités dans l'Union européenne. Ceux-ci révèlent une hétérogénéité des États membres de l'UE en termes d'inégalités et un accroissement des divergences depuis la crise. Ce creusement des inégalités est préoccupant tant du point de vue de la justice et de la cohésion sociales qu'au niveau macroéconomique de par ses effets potentiellement négatifs sur la croissance.
Rattaché à Articles
Zone euro : du Pacte budgétaire au débat sur la croissance
La crise actuelle a mis en évidence les défauts de l'organisation de la zone euro. Depuis 1999, polarisée sur le respect du Pacte de stabilité et de croissance (PSC), la Commission européenne a été incapable d'impulser une stratégie macroéconomique coordonnée. Les divergences se sont creusées entre les pays périphériques, dont la forte croissance s'accompagnait d'un gonflement des déséquilibres, et les pays du Nord, dont la recherche de compétitivité par la stagnation des salaires pesait sur la croissance de la zone. En 2012, la situation reste problématique.
Rattaché à Articles
Zone euro et spécialisation productive
Pour l'économiste Isabelle Gravet, le gain de la participation à une union monétaire est principalement microéconomique en diminuant les coûts de transaction dans les échanges intra-zone. Les coûts, eux, sont essentiellement macroéconomiques, notamment du fait de la perte d'autonomie de la politique monétaire et celle du taux de change comme instrument de stabilisation conjoncturelle. Mais quelle est son incidence sur la diversité productive et l'hétérogénéité entre pays au sein de la zone euro ? L'auteure s'appuie sur l'exemple du secteur automobile en France et en Allemagne pour illustrer ces divergences de spécialisation productive.
Rattaché à Articles
Institutions européennes : le traité de Nice et le débat sur le modèle fédéral
Comment faire fonctionner à trente un organe de décision dont les choix doivent faire preuve de réactivité ? Ne convient-il pas d'en faire une institution véritablement fédérale et de regrouper les représentations nationales, à l'instar de la Réserve fédérale américaine, où il n'y a, pour les cinquante et un États fédérés, que douze banques centrales régionales ? Et comment déterminer l'orientation de la politique monétaire commune ? Si la règle actuelle, non explicite, semble être celle d'une voix par pays, indépendamment de la taille, la participation de nouveaux membres, pour la plupart de faible poids économique, plus pauvres que la moyenne et, probablement, plus inflationnistes, devrait inciter à revoir le processus décisionnel.
Rattaché à Articles
La Banque centrale européenne et l'euro
Les statuts de la BCE et les conditions économiques qui ont présidé à sa création ont pesé lourdement dans la définition de ses références. L'objectif d'une croissance annuelle des prix à la consommation de la zone euro inférieure à 2 % signifie aussi l'exclusion d'une inflation négative. Depuis novembre 2001, et ce jusqu'à la mi-novembre 2002 au moins, la rigidité des taux directeurs dans la zone euro révèle la volonté manifeste de la BCE de ne pas peser sur l'activité économique. Pourtant, en comparaison avec les États-Unis, il existait en Europe des marges de manœuvre pour mener une politique monétaire plus accommodante. Les tergiversations de la BCE pourraient-elles être la base de la confiance limitée qui lui est accordée ?
Rattaché à Articles
Le Pacte de stabilité et de croissance
L'année 2002 a vu se multiplier les tensions et polémiques entre autorités européennes et nationales autour des orientations budgétaires, faisant clairement apparaître les limites et les graves défauts de conception des règles de politique budgétaire dans la zone euro. Face à ces débordements, la mise en échec, par les plus grands pays, du dispositif d'encadrement des finances publiques nationales dans la zone euro oblige à s'interroger sur sa pérennité. Faut-il tenter, comme le fait la Commission, d'appliquer coûte que coûte une règle manifestement intenable? Doit-on, à l'inverse, abandonner toute velléité d'imposer des règles aux politiques budgétaires nationales? Ne conviendrait-il pas, si l'on s'accorde sur la nécessité d'assurer une certaine discipline budgétaire aux États membres, de réformer le PSC, pour remédier à ses principaux défauts et rendre enfin crédible sa mise en œuvre?
Rattaché à Articles
La Convention et la réforme des institutions européennes
L'idée d'une Union "fonctionnaliste", avançant inéluctablement par l'engrenage de "solidarités de fait", est morte avec la naissance de la monnaie unique. Oxymore vivant, l'Union européenne repose depuis le 1er janvier 2002 sur une démocratie privée, un marché souverain et une force impuissante. Sans surprise, c'est la règle plus que le choix qui ordonne des pans entiers de cette vaste vacuité politique. Les premières propositions de la Convention, présentées le 28 octobre 2002 dans un avant-projet de traité constitutionnel, ont opportunément suivi de quelques jours l'adoption du calendrier de l'élargissement au sommet de Bruxelles (24 et 25 octobre). Elles constitueront le cadre dans lequel ce chapitre tentera d'inscrire les grands enjeux de l'avenir institutionnel de l'Union élargie.
Rattaché à Articles
Élargissement de l'Union Européenne
Nombreux sont les débats sur la durée et l'ampleur du mécanisme de rattrapage des nouveaux membres de l'Union Européenne : y aura-t-il que des gagnants à ce processus d'intégration ? Comment s'adapteront les politiques agricoles, régionales et donc le budget européen ? Sous quelles conditions les nouveaux membres pourront adopter l'euro ? Au delà de l'UEM, quels régimes de change pour les nouveaux membres ?
Rattaché à Articles