Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Globalisation, désindustrialisation et inégalités

Globalisation, désindustrialisation et inégalités

Publié le 30/04/2015
Auteur(s) : Matthieu Crozet
Conférence de Matthieu Crozet, spécialiste d'économie internationale et d'économie géographique, donnée lors d'une journée de formation pour les enseignants de SES et leurs élèves. Cette deuxième intervention à destination des professeurs, intitulée "Globalisation, désindustrialisation et inégalités ", est consacrée aux effets économiques et sociaux de l'ouverture internationale, et plus particulièrement à son impact sur le marché du travail et les inégalités depuis les années 1990.

L'économiste Matthieu Crozet, Professeur d'économie à l'Université Paris Sud-Saclay, membre de l'Institut Universitaire de France et Conseiller scientifique au CEPII, était l'invité de la Journée de rencontre secondaire-supérieur 2015 de la Loire, le 30 janvier 2015, à l"Université Jean-Monnet de Saint-Etienne.

Résumé de l'intervention de Matthieu Crozet

L'ouverture internationale ne fait-elle que des gagnants comme l'affirmait David Ricardo ? Ou bien y a-t-il des gagnants et des perdants de la mondialisation ? Dans cette seconde conférence, Matthieu Crozet s'interroge sur l'impact du commerce mondial et de la globalisation économique sur l'emploi et les inégalités depuis les années 1990. L'économiste introduit son propos par un panorama de l'opinion publique sur les effets de la mondialisation et des craintes qu'elle suscite en termes d'accroissement des inégalités, un coût social qui n'est pas ignoré par les économistes.

La première partie de l'intervention est un état des lieux de l'évolution des inégalités et de la désindustrialisation dans les pays développés depuis les années 1980-90, et des transformations du commerce international, marqué par l'essor des exportations manufacturières des pays émergents. Les faits suggèrent l'existence d'un lien entre tendances du commerce international, désindustrialisation dans les pays développés et montée des inégalités. Cependant, au cours des années 1990, explique M. Crozet dans sa deuxième partie, l'analyse économique a montré qu'un autre facteur a fortement joué dans la désindustrialisation des pays du Nord et la montée des inégalités entre travailleurs qualifiés et non qualifiés : le progrès technique. La troisième partie de l'intervention est consacrée aux études récentes (années 2000) qui désignent à nouveau le commerce international, et plus généralement la globalisation, comme la cause de la montée du chômage et des inégalités de revenus. Deux types d'arguments sont convoqués pour appuyer cette thèse : d'une part, la fragmentation croissante des chaînes de valeur dans les années 2000 et les délocalisations qu'elle entraîne (outsourcing) ; d'autre part, les imperfections du marché du travail et l'hétérogénéité des firmes, qui réagissent différemment face à l'intensification de la concurrence.

Plan de l'intervention :

I - Inégalités, désindustrialisation et commerce Nord Sud : des faits

II - Saison 1 - les années 1990 : un coupable trop idéal

III - Saison 2 - les années 2000 : un crime presque parfait

Télécharger le diaporama complet associé à cette conférence.

Partie 1 : Inégalités, désindustrialisation et commerce Nord Sud : des faits

Télécharger le diaporama de l'introduction et de la partie 1

Partie 2 : Saison 1 - les années 1990 : un coupable trop idéal

Télécharger le diaporama de la partie 2

Partie 3 : Saison 2 - les années 2000 : un crime presque parfait

Télécharger le diaporama de la partie 3

 

Blog dédié à la rencontre (ressources mises à disposition pour les élèves et les enseignants).

Retour à la page d'accueil du dossier.

Mots-clés associés : ,