Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Evaluer les politiques publiques: pourquoi et comment ?

Evaluer les politiques publiques: pourquoi et comment ?

Publié le 30/08/2014
Auteur(s) : Pascal Le Merrer
Cette page permet d'accéder aux différentes conférences du cycle portant sur l'évaluation des politiques publiques organisé à l'ENS de Lyon entre octobre 2013 et avril 2014. Les interventions ont porté sur l'économie publique (Nicolas Gravel), le calcul économique dans le secteur public (Luc Baumstark), la place de l'économie expérimentale et des expériences naturelles dans l'évaluation (Stéphane Robin, Clément Carbonnier), l'évaluation des politiques de l'emploi (Francis Kramarz) et des transports (Yves Crozet).

Un cycle de conférences portant sur l'évaluation des politiques publiques a été organisé à l'ENS de Lyon entre octobre 2013 et avril 2014 par l'Université Ouverte Lyon 1[1], en partenariat avec le GATE (Groupe d'Analyse et de Théorie Economique) et les Journées de l'économie. Ce cycle de conférences, coordonné par Pascal Le Merrer (ENS de Lyon), a invité des spécialistes de l'économie publique, de l'économie expérimentale, des politiques socio-fiscales, de l'emploi ou des transports, pour une intervention de deux heures lors de chacune des séances.

Ces conférences présentent un intérêt tout particulier pour la préparation à l'agrégation de SES (thème de l'économie publique) et plus largement pour une meilleure connaissance des fondements des décisions publiques et des outils d'évaluation des politiques publiques.

Présentation générale du cycle de conférences

Le calcul économique appliqué aux travaux publics a été florissant en France dès la fin du XVIIIe siècle avec la construction des routes, des canaux puis des chemins de fer. Les ingénieurs économistes furent très actifs dans la réflexion sur les problèmes de tarification, de mesure de l'utilité et des coûts des projets, de rationalisation des services publics. Après 1945, les nationalisations et la mise en place de la planification indicative donnèrent une nouvelle importance aux travaux d'économie publique, mais à partir des années 1970 on assista à une tendance au désengagement de l'Etat avec un déclin des réflexions sur l'impact des dépenses publiques. Confrontés depuis quelques années à une situation de forte instabilité des économies avec une difficulté croissante à faire des prévisions économiques et à mettre en œuvre des formes de gouvernance adaptées aux problèmes à surmonter, les acteurs publics redécouvrent l'importance des stratégies qui permettent à la fois de dépenser moins tout en dépensant mieux. On a besoin aujourd'hui d'un Etat stratège qui redéfinisse son rôle en s'appuyant sur une meilleure évaluation de l'impact des politiques publiques.

Programme du cycle


1) "Economie publique : une tradition française oubliée ?", par Nicolas Gravel (Université de la Méditerranée et GREQAM), le 14 octobre 2013 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.


2) "Quel rôle pour l'économie expérimentale dans la conception et l'évaluation des politiques publiques", par Stéphane Robin (GATE/CNRS), le 9 décembre 2013 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.


3) "L'ambition d'un calcul économique public renouvelé ?", par Luc Baumstark (Université de Lyon 2 et GATE), le 20 janvier 2014 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.


4) "Grands projets d'infrastructure de transport : comment l'évaluation guide-t-elle la décision publique ?", par Yves Crozet (Université de Lyon 2, IEP Lyon et LET), le 17 février 2014 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.


5) "L'évaluation en expérience naturelle des politiques d'exonérations socio-fiscales", par Clément Carbonnier (Université Cergy-Pontoise et THEMA), le 17 mars 2014 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.


6) "Evaluer les Politiques d'Emploi : de la Cour des Comptes à la Randomisation", par Francis Kramarz (ENSAE-Crest et Ecole Polytechnique), le 7 avril 2014 de 14h30 à 16h30 à l'ENS de Lyon.

 


Note :

[1] L'Université Ouverte (Université Claude Bernard Lyon 1) a une mission de diffusion de la culture scientifique et de transfert des savoirs universitaires vers le grand public, au moyen de diverses activités (cours, conférences, voyages, visites...).

 

Dossier réalisé avec le site touteconomie.org.