Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles / Conférence de Philippe Askenazy sur les politiques de l'emploi

Conférence de Philippe Askenazy sur les politiques de l'emploi

Publié le 30/05/2012
Auteur(s) : Philippe Askenazy
Conférence de Philippe Askenazy à destination de professeurs de SES. L'économiste a publié en 2011 "Les décennies aveugles. Emploi et croissance 1970-2010". La première partie de son intervention traite des fondements des politiques de l'emploi dans une perspective historique. La deuxième partie est consacrée à l'analyse de la crise actuelle et aux débats autour des réformes structurelles à mettre en œuvre (dépenses de l'Etat, marché du travail). Une rencontre de l'économiste avec des lycéens et étudiants a également permis d'aborder les questions de l'emploi des jeunes, de l'investissement et de la dette publique.

L'invité de la Journée de rencontre secondaire-supérieur 2012 pour les enseignants de SES de la Loire et leurs élèves était l'économiste Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS, professeur associé à l'École d'Économie de Paris (PSE/ENS) et Directeur-adjoint du CEPREMAP. Le thème général de la rencontre était "Les politiques publiques et leurs limites". Organisée dans le cadre d'un partenariat entre Institut Supérieur Economie Administration Gestion de l'Université de Saint-Etienne et l'Inspection Académique de SES, la journée s'est déroulée en deux temps : le matin les enseignants ont pu assister à une conférence de Philippe Askenazy sur le thème des politiques de l'emploi et des politiques publiques dans le contexte de crise actuelle ; l'après-midi, face à un public d'élèves et d'étudiants, l'économiste a apporté des réponses aux questionnements de lycéens de première ES, portant notamment sur l'emploi des jeunes, les investissements de croissance et le problème de la dette publique.

Philippe Askenazy est économiste du travail et de l'emploi, également spécialiste dans les domaines de l'innovation, de la croissance et des politiques publiques. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Les désordres du travail (Seuil, Rép. des idées, 2004) et La croissance moderne. Organisations innovantes du travail (Economica, 2002), tout deux primés. Récemment, il a publié Le partage de la valeur ajoutée (avec G. Cette et A. Sylvain, La Découverte, Repères, 2011) et Les décennies aveugles. Emploi et croissance 1970-2010 (Seuil, 2011). Dans ce dernier, il revient sur quatre décennies de politiques publiques en France dans le domaine de l'emploi et de la croissance... qui n'ont pas permis de sortir du "marasme hexagonal", c'est-à-dire de renouer avec une croissance durable et le plein emploi. L'intervention de Philippe Askenazy s'appuie sur cette lecture de l'histoire économique récente de la France et des pays érigés en "modèles" durant ces 40 ans pour analyser les transformations, passées et présentes, des politiques de l'emploi et des idées économiques qui les ont inspirées, et plus généralement pour montrer la nécessité d'un changement de paradigme dans la conduite de la politique économique française.

Nous vous proposons de visionner la conférence de Philippe Askenazy à destination des professeurs de SES. La vidéo de la rencontre entre l'économiste et les élèves est diffusée sur le blog associé à la journée. Cette ressource vient compléter et actualiser notre précédent dossier sur "les politiques de l'emploi" (proposé par Patrick Cotelette, 2008), comprenant notamment un entretien avec P. Askenazy sur le bilan de la mise en place des 35 heures en France.

Intervention de Philippe Askenazy sur les politiques de l'emploi et les politiques publiques face à la crise

Partie 1 : Les politiques de l'emploi et leurs fondements

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-ses/2012/2012-02-02-Askenazy_partie1.mp4

Visionner la présentation de Philippe Askenazy avec diaporama

Télécharger la vidéo de la partie 1 sans diaporama (clic droit, "enregistrer la vidéo sous").

La première partie de l'intervention de Philippe Askenazy traite des fondements des politiques de l'emploi dans une perspective historique. L'économiste y montre l'influence majeure du renouvellement de la pensée économique et des avancées théoriques dans l'analyse du marché du travail, à partir de la fin des années 1970, sur la construction des politiques de l'emploi dans les pays développés tels que la France.

Partie 2 : La crise actuelle, suivi des questions du public

conference-de-philippe-askenazy-sur-les-politiques-de-l-emploi-partie2

Télécharger la vidéo de la partie 2 sans diaporama (clic droit, "enregistrer la vidéo sous").

La deuxième partie est consacrée à l'analyse de la crise actuelle et aux débats autour des réformes structurelles à mettre en œuvre (dépenses de l'Etat, marché du travail).

Philippe Askenazy propose une interprétation alternative de la crise financière et économique à la vision théorique dominante. Selon lui, la déformation du partage de la valeur ajoutée et la montée des inégalités de revenus dans la majorité des pays développés, résultat de la financiarisation des modes de production et des politiques de flexibilité et de libéralisation, créent structurellement une instabilité financière (endettement des ménages pauvres et achat de risque par les plus riches). Celle-ci s'accompagne d'une sous-consommation chronique (hors bulle) et d'un sous-investissement également chronique, donc d'une faible croissance, de déficits publics et de chômage. Il faut dès lors reconsidérer les prescriptions des théories dominantes et des principales institutions internationales en matière de politique publique et de l'emploi qui risquent d'accentuer cette situation. Pour P. Askenazy, la période actuelle est potentiellement porteuse de rupture en matière de politiques micro et macroéconomiques, comme à la fin des années 1970.

Cette intervention est suivie de questions/réponses avec les enseignants (8 dernières minutes).

Vous pouvez aussi télécharger le diaporama associé à la conférence.

Rencontre entre Philippe Askenazy et les lycéens

Vidéos de la rencontre avec les élèves.

 

Anne Châteauneuf-Malclès pour SES-ENS.

Mots-clés associés :