Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Grands dossiers / Travail et marché du travail

Travail et marché du travail

Ce Grand Dossier rassemble des ressources en économie et sociologie du travail. Il propose des éclairages sur des concepts (le chômage, les discriminations, le capital humain, l'identité professionnelle...) et des analyses à la fois théoriques, empiriques et historiques du marché et du monde du travail. Il aborde les grandes mutations du travail et de l'emploi sous l'effet de la mondialisation, du progrès technique, des réorganisations des entreprises ou des changements sociaux, ainsi que les politiques de l'emploi.
Chômage : brève histoire d'un concept

04/05/2018

Comment le concept de chômage a-t-il été pensé historiquement et construit en tant que catégorie et objet de politique publique ? Initialement rattaché au salariat, le chômage s'institutionnalise au XXe siècle et l'objectif de plein emploi devient central dans les débats et les politiques économiques. Mais les transformations du marché du travail ont brouillé les frontières entre emploi, chômage et inactivité. La mobilisation de nouveaux concepts et indicateurs tels que le taux d'emploi, le halo du chômage ou le travail décent participent alors au renouvellement de l'approche économique du chômage et du plein emploi.

Lire la suite…

Démographie et marché du travail dans l'Union européenne depuis 2008

27/02/2018

Depuis 2008, l'emploi a suivi des trajectoires très différentes selon les pays dans l'Union européenne et la hausse du chômage a affecté inégalement les populations européennes. Selon les trois économistes de l'OFCE, auteurs de cet article, les fortes disparités des taux de chômage observées dans l'UE ne s'expliquent pas seulement par des divergences dans la croissance de l'emploi, elles résultent aussi, en grande partie, des évolutions démographiques et des comportements d'activité au sein des pays dans un contexte d'intégration des marchés du travail.

Lire la suite…

La sociologie des émotions autour des travaux d'Arlie Hochschild

04/12/2017

Bien établie dans la recherche anglo-saxonne, la sociologie des émotions est encore peu connue et explorée en France. La traduction française en 2017 de l'ouvrage fondateur d'Arlie Hochschild, "The Managed Heart", trente-quatre ans après sa première publication aux États-Unis, est donc la bienvenue pour découvrir ce champ scientifique en sociologie en pleine expansion. C'est ce que nous vous proposons avec cette séance "relire" du séminaire de sciences sociales de l'ENS de Lyon, autour du livre d'Arlie Hochschild "Le prix des sentiments. Au cœur du travail émotionnel", que nous avons eu le plaisir de filmer.

Lire la suite…

Mondialisation et technologie : quels effets sur l'emploi ?

20/11/2017

Pendant longtemps les économistes ont considéré que le progrès technique était davantage destructeur d'emploi que la mondialisation. Nous avons demandé à Farid Toubal quelles étaient les avancées de la recherche économique sur les effets de la technologie et de la mondialisation sur l'emploi. Aujourd'hui, ces deux phénomènes se renforcent mutuellement et modifient la structure de l'emploi, plus que son niveau, entraînant une polarisation du marché du travail. Pour l'économiste, le fossé entre les gagnants et les perdants des mutations commerciales et technologiques ne se réduira pas sans des politiques plus actives de formation et de redistribution.

Lire la suite…

L'évolution de la durée du travail en France depuis 1950

30/10/2017

Depuis 1950, la durée annuelle du travail salarié s'est nettement repliée en France, sous l'effet des réductions collectives du temps de travail et de l'essor du travail à temps partiel. Le graphique que nous publions retrace les grandes étapes de cette réduction de la durée du travail. La plupart des pays développés ont aussi connu une décrue de la durée du travail depuis une soixantaine d'année, mais avec une chronologie et une intensité variables selon les pays.

Lire la suite…

L'économie collaborative, pour repenser le travail

16/07/2017

Cinquième et dernière conférence du cycle "À qui profite l'ubérisation de l'économie ?", organisé à l'ENS de Lyon en 2016-17, et consacrée aux nouvelles formes de travail nées avec le développement des plateformes numériques de travail, qui bousculent la conception habituelle du travail salarié. L'économiste Bernard Baudry analyse le fonctionnement et les enjeux de l'économie des plateformes de travail, en examinant l'intérêt du "crowdworking" pour les différentes parties prenantes, mais aussi les risques et les limites de l'ubérisation de l'économie.

Lire la suite…

L'économie collaborative, le retour des communautés ?

13/07/2017

Troisième conférence du cycle "À qui profite l'ubérisation de l'économie ?" organisé à l'ENS de Lyon en 2016-17. François-Xavier de Vaujany, chercheur en management et théorie des organisations, s'intéresse ici au "retour des communautés" au XXIe siècle, en lien avec l'essor de l'économie collaborative. Start-up et tiers-lieux représentent aujourd'hui une nouvelle façon d'organiser l'espace de travail, d'articuler vie privée et vie professionnelle, de gérer ses émotions et de créer du collectif. Pourquoi un retour des communautés "isonomiques" ? Quelles formes prennent les communautés de travail ? Comment les communautés peuvent-elles s'articuler avec les plateformes et les réseaux sociaux numériques qui envahissent nos vies ?

Lire la suite…

Mesurer et lutter contre les discriminations à l'embauche

17/01/2017

L'économiste Yannick L'Horty a animé un atelier pour les enseignants sur le thème "Mesurer et lutter contre les discriminations à l'embauche", lors des Journées de l'économie de novembre 2016. Dans un premier temps, il a apporté des précisions sur la notion de discrimination et rappelé l'apport des économistes dans ce domaine d'étude pluridisciplinaire. Il s'est ensuite appuyé sur une étude qu'il a dirigée sur les discriminations dans la fonction publique pour montrer comment, à partir de preuves expérimentales ou non, il est possible de révéler le fait discriminatoire et d'évaluer l'efficacité des actions pour l'égalité dans l'accès à l'emploi. Cette page donne accès aux différentes ressources de cet atelier.

Lire la suite…

Faut-il se soucier des discriminations dans l'emploi public ?

16/01/2017

Il existe de nombreux travaux empiriques sur les discriminations sur le marché du travail, qui cherchent à mesurer leur importance dans les entreprises. Mais le secteur public reste peu exploré sur ces questions. L'économiste Yannick L'Horty présente ici la synthèse d'un rapport qu'il remis en juillet 2016 sur "Les discriminations dans l'accès à l'emploi public". Ce rapport montre, en combinant deux méthodes (statistique et expérimentale), que la fonction publique n'est pas à l'abri du risque discriminatoire.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Données : Taux de chômage

24/10/2016

Série de taux de chômage depuis 1991 pour la France, ainsi que cinq autres pays, la Zone euro et l'OCDE, complétée des moyennes par décennies depuis 1961. Ces données font partie des compléments statistiques proposés dans notre Grand Dossier "L'économie française" autour du Repères de l'OFCE.

Lire la suite…

Le temps partiel

02/11/2015

Cet article, écrit par l'économiste Françoise Milewski responsable du groupe de recherche «Genre, emploi et politiques publiques» (SciencePo/OFCE) et issu du Repères "L'économie française 2015", fait le point sur l'évolution des emplois à temps partiel depuis quarante ans et leurs principales caractéristiques (sectorielles, socio-démographiques, salariales, etc.). L'article alimente également le débat sur la flexibilité, non seulement de la durée du contrat (CDI ou CDD), mais aussi de la durée du travail.

Lire la suite…

Impact des exonérations de cotisations sur l'emploi

15/12/2014

Cet article, écrit par les économistes Éric Heyer et Mathieu Plane et issu du Repères "L'économie française 2014", analyse l'impact des mesures d'exonérations de cotisations sociales sur l'emploi. Celles-ci visent à abaisser le coût du travail pour inciter les entreprises à substituer du travail au capital. Les auteurs se penchent dans un premier temps sur le dispositif "Fillon" d'allègements de cotisations sociales patronales sur les bas salaires, en examinant les effets de substitution et de volume. Ils évaluent ensuite l'impact sur l'emploi du CICE, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, mis en place pour redresser la compétitivité des entreprises françaises et soutenir l'emploi, en distinguant un effet de substitution, un effet de compétitivité et un effet pouvoir d'achat.

Lire la suite…

Evaluer les politiques de l'emploi : de la Cour des comptes à la randomisation

22/09/2014

Cette conférence de Francis Kramarz, Professeur à l'ENSAE et à l'Ecole Polytechnique et Directeur du CREST, s'inscrit dans le cycle de conférences "Évaluer les politiques publiques: pourquoi et comment ?", organisé à l'ENS de Lyon en 2013-2014. Après une présentation de l'évaluation et de ses différentes méthodes, puis une analyse critique des travaux de la Cour des comptes sur les politiques de l'emploi, l'auteur donne des illustrations d'expérimentations, par randomisation ou expérience naturelle, réalisées sur l'apprentissage, l'ouverture à la concurrence, le dispositif zéro charge, ou encore les internats d'excellence.

Lire la suite…

Atelier enseignant Jéco : le marché du travail

15/12/2013

L'économiste du travail Jérôme Gautié a animé un atelier consacré au marché du travail lors des Journées de l'économie. La première partie de son intervention a été consacrée aux principaux apports des analyses microéconomiques du marché du travail. Il a ensuite développé une approche comparative en traitant de la diversité du fonctionnement des marchés du travail nationaux.

Lire la suite…

Femmes et hommes face à la crise

15/12/2012

La crise économique et financière, qui a touché l'économie française début 2008, a été lourde de conséquences sur le marché du travail. Le ralentissement brutal de l'activité économique a conduit à une montée du chômage rapide et massive. Mais cette dégradation de l'emploi n'a pas affecté les femmes et les hommes de la même manière...

Lire la suite…

Conférence de Philippe Askenazy sur les politiques de l'emploi

30/05/2012

Une conférence en trois temps. La première partie de l'intervention de Philippe Askenazy traite des fondements des politiques de l'emploi dans une perspective historique. L'économiste y montre l'influence majeure du renouvellement de la pensée économique et des avancées théoriques dans l'analyse du marché du travail, à partir de la fin des années 1970, sur la construction des politiques de l'emploi dans les pays développés tels que la France. La deuxième partie est consacrée à l'analyse de la crise actuelle et aux débats autour des réformes structurelles à mettre en œuvre (dépenses de l'Etat, marché du travail). Philippe Askenazy propose une interprétation alternative de la crise financière et économique à la vision théorique dominante. Selon lui, la déformation du partage de la valeur ajoutée et la montée des inégalités de revenus dans la majorité des pays développés, résultat de la financiarisation des modes de production et des politiques de flexibilité et de libéralisation, créent structurellement une instabilité financière. Une troisième vidéo montre une rencontre entre Philippe Askenazy et des lycéens.

Lire la suite…

L'ajustement de l'emploi dans la crise

25/09/2011

Conséquence inévitable de la crise économique que nous traversons, la situation de l'emploi s'est fortement dégradée dans l'ensemble des grands pays développés. Cet article se propose de détailler la réaction des marchés du travail dans sept grands pays : Allemagne, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, États-Unis et Japon. Il fait d'abord le point sur les différences d'ajustement de ceux-ci au choc d'activité, puis cherche à expliquer ces écarts par le recours à la flexibilité interne des entreprises, en analysant les différences de modifications du temps de travail et de coûts salariaux.

Lire la suite…

L'indemnisation du chômage dans la crise

28/09/2010

Avec la crise, le chômage est depuis la fin de 2008 sur une pente très fortement ascendante. L'assurance chômage constitue la première ligne de stabilisation automatique de l'économie, en permettant le maintien d'une partie du revenu de ceux qui perdent leur emploi. C'est dans ce contexte que le système vient d'être réformé. Cet article analyse le système d'indemnisation du chômage de la France et sa réforme en 2008-2009, en se demandant s'il est réellement adapté à l'ampleur et aux caractéristiques de la crise.

Lire la suite…

Que reste-t-il de la théorie du chômage de Keynes ?

25/01/2010

Suffira-t-il de relire Keynes pour trouver les solutions à la crise actuelle et en particulier les moyens d'endiguer la montée du chômage ? Quelle que soit la réponse que l'on serait tenté d'adopter, il est nécessaire de commencer par se pencher sur le processus d'élaboration de l'analyse du chômage chez Keynes depuis les années 1920, pour insister sur les apports ambigus de la Théorie Générale, avant de se demander si l'héritage de Keynes a été trahi ou si la démonstration du chômage involontaire reste à faire. Notre plan suivra ces étapes du raisonnement afin de mieux comprendre quelle peut-être l'actualité de Keynes pour définir des politiques de lutte contre le chômage dans le contexte de la crise actuelle.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les fondements théoriques du concept de capital humain (Partie 1)

11/05/2009

L'objectif de ce dossier est de reprendre les enjeux théoriques de la notion de capital humain en revenant sur les différents apports des économistes qui se sont intéressés à ce concept depuis une cinquantaine d'années. Il s'agira aussi de présenter les prolongements les plus significatifs de la théorie du capital humain.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Le capital humain : de l'analyse théorique à l'action publique (Partie 2)

23/04/2009

La deuxième partie du dossier consacré au capital humain traite des enjeux de l'accès à l'éducation et des politiques d'éducation et de formation. Elle aborde successivement les trois étapes qui jalonnent le parcours éducatif et professionnel des individus. L'accumulation du capital humain débute dès la naissance, se poursuit tout au long de la scolarité jusqu'aux études universitaires, et peut se renforcer pendant la vie professionnelle.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les politiques de l'emploi

29/09/2008

L'objectif de ce dossier est de donner une vue synthétique des enseignements actuels que tirent les économistes sur les politiques de l'emploi. Au travail de classement analytique des politiques de l'emploi s'ajoute une recension de leurs effets sur les taux de chômage (et dans certains cas sur les taux d'emploi). Des entretiens avec des économistes spécialisés dans certaines politiques de l'emploi (Philippe Askenazy sur les 35 heures, Elena Stancanelli sur la prime pour l'emploi) viennent compléter le dossier.

Lire la suite…

Quelques questions à Philippe Askenazy sur le bilan des 35h

11/07/2008

Au cours de cet entretien, l'économiste du travail Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS et chercheur à PSE-École d'économie de Paris, répond aux questions de SES-ENS sur le bilan de la réforme du temps de travail lancée en 1998. Quel en a été l'impact de la mise en place des 35 heures sur l'emploi, les entreprises, les salariés ? A-t-il été similaire aux réductions de la durée légale du travail travail réalisées dans le passé en France ou dans d'autres pays ?

Lire la suite…

Chômage : débattre de la mesure

20/05/2008

Quel est le niveau exact du taux de chômage ? Y a-t-il eu ou non une reprise de l'emploi et une baisse du chômage depuis 2005 ? Il existe différentes sources statistiques pour mesurer le taux de chômage en France : l'enquête emploi de l'Insee qui permet d'estimer annuellement le taux de chômage au sens du BIT, les sources administratives avec les statistiques mensuelles des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE. Cet article réaffirme le rôle central de l'enquête emploi pour mesurer le taux de chômage, malgré le choix de l'Insee de ne pas utiliser les résultats de l'enquête de 2006. Cette mesure qui repose sur les critères du BIT présente l'avantage d'être homogène, indépendante et transparente.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle

10/04/2008

Fiche de lecture de l'ouvrage "Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle" de Serge Paugam. L'auteur se donne pour objectif d'analyser les incidences de la précarisation du salariat sur les ressorts de l'intégration professionnelle.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La crise des identités professionnelles

08/04/2008

Claude Dubar revient d'abord dans ce chapitre sur les grandes analyses de la modernisation en s'inspirant de M.Weber et de J.Schumpeter. Pour l'un comme pour l'autre, l'entrepreneur est une figure centrale de cette modernité puisqu'il doit être capable de conquérir une position sur le marché et de construire une entreprise performante qui s'y maintient. Après un rapide rappel des principales évolutions de l'emploi depuis le milieu des années 60, Claude Dubar s'interroge sur l'influence de ces mutations sur le « sens du travail », à savoir « la composante des identités professionnelles qui concerne le rapport à la situation de travail, à la fois l'activité et les relations de travail, l'engagement de soi dans l'activité et la reconnaissance de soi par les partenaires (et notamment ceux qui jugent des résultats) ».

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Sociologie des relations professionnelles

11/03/2008

Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie des relations professionnelles" de Michel Lallement. Ce que vient opportunément rappeler ce petit « repère », en même temps qu'il fournit un certain nombre de balises pour appréhender les relations triangulaires entre employeurs, salariés et Etat, c'est la méconnaissance du fonctionnement des relations professionnelles et leur centralité dans les débats politiques. Le nouveau contexte économique, et notamment la montée d'un impératif de flexibilité met aujourd'hui à l'épreuve les modes traditionnels de régulation, et entraîne l'émergence de nouveaux modèles. Au terme de ce panorama bref mais relativement complet, et malgré l'absence d'études de cas « concrets » imputable au format imposé de la collection, un constat semble finalement s'imposer : les relations professionnelles constituent autant un observatoire privilégié des transformations des sociétés contemporaines qu'un levier d'action majeur pour influer sur celles-ci.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La sociologie du travail autour de Michel Lallement

15/02/2008

Ce dossier présente les travaux de Michel Lallement. Il se compose d'un entretien avec le sociologue, une présentation de son ouvrage "Le travail. Une sociologie contemporaine", et propose le téléchargement de quelques unes des ses contributions sur différents thèmes : la flexibilité, la sociologie des relations professionnelles, le concept de capital social, la régulation, l'épistémologie des sciences sociales...

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Emploi et travail. Le grand écart

10/02/2008

Fiche de lecture de l'ouvrage "Emploi et travail - Le grand écart" de Françoise Piotet. Le fil conducteur de l'ouvrage consiste à analyser la manière dont les réalités recouvertes par les termes d'emploi et de travail s'articulent et interagissent. Bien en prise avec les programmes de l'enseignement secondaire en sciences économiques et sociales, ce texte apporte des informations d'actualité et peut de ce fait constituer un ouvrage de travail aussi bien pour les lycéens et leurs professeurs, que pour les étudiants de faculté. Il a incontestablement vocation à devenir un manuel de référence en la matière.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Sociologie de l'atelier. Renault, le travail ouvrier et le sociologue

10/02/2008

Fiche de lecture de l'ouvrage "Sociologie de l'atelier. Renault, le travail ouvrier et le sociologue" de Gwenaële Rot. Si le texte passionnera les spécialistes du travail industriel en général (de l'industrie automobile en particulier), le sociologue du travail y trouvera nombre d'observations détaillées qui permettent d'alimenter un certain nombre de réflexions. Au regard de ses enquêtes, le basculement présent du modèle productif "taylorien" vers une version "néo-taylorienne", ou encore "post-taylorienne" est largement discuté par Gwenaële Rot. La partition entre contrainte (expression de la domination) et consentement (intériorisation et/ou acceptation de la domination) est, quant à elle, jugée peu féconde. Enfin, dans le débat toujours vif relatif aux objets et méthodes en sociologie du travail, l'auteur milite pour une approche du travail à la fois sous l'angle du lien social et de l'acte technique.

Lire la suite…