Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles

Ressources

Caractéristiques distributives de la fiscalité environnementale

22/09/2009

L'un des problèmes de politique économique les plus débattus actuellement est celui du choix de l'instrument économique le plus adapté à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. La mise en place au niveau européen d'un marché de permis d'émission négociables a suscité de nombreuses critiques, l'une des principales étant la réussite des pressions exercées par les grandes entreprises des secteurs concernés (production d'énergie, automobile, cimentiers, etc.) sur la quantité de quotas attribués. Cette défaillance du marché donne de nouveaux arguments aux défenseurs de la taxe environnementale.

Lire la suite…

Energie et croissance

22/09/2009

Energie et croissance sont deux termes très positifs. Disposer de sources d'énergie est un objectif tout aussi souhaitable que croître et devenir riche. Mais ces deux variables sont-elles liées, corrélées positivement ? On est tenté de répondre positivement à cette question. En effet, si quelqu'un entrait par hasard en possession d'un champ pétrolifère ou d'une centrale électrique solaire, sa richesse personnelle augmenterait sans doute. Mais l'évaluation de cette question est en fait beaucoup plus complexe. En économie, ce qui semble évident n'est pas toujours correct.

Lire la suite…

Croissance économique, environnement et bien-être

22/09/2009

Cet article traite de la relation complexe entre la croissance économique et la qualité de l'environnement. Pour l'aborder d'un point de vue théorique, il est nécessaire de combiner les théories récentes de la croissance avec les enseignements de l'économie publique, car le changement climatique est à la fois un problème de croissance, d'innovation, et un problème de coordination entre pays. Le lien entre croissance et environnement relève autant d'un problème redistributif (entre pays, individus ou générations) que d'un problème technologique, d'une défaillance du marché ou d'une question malthusienne.

Lire la suite…

Monétarisation du non-marchand : quelle place dans la définition et la mise en oeuvre des politiques de l'environnement ?

22/09/2009

Le chercheur Olivier Beaumais fait un état des lieux des discutions sur l'élaboration d'une méthode de monétarisation du non-marchand. Il propose ainsi une réflexion méthodologique et épistémologique sur le sujet, avant d'ouvrir sur ses perspectives d'utilisation...

Lire la suite…

Découplage et croissance verte

22/09/2009

L'examen général des relances vertes conduit à considérer deux dimensions bien distinctes : une accélération de dépenses déjà étudiées, qui est bien logique dans une perspective d'effectivité keynésienne, même si leur efficacité micro-économique apparaît souvent très hétérogène en termes de coût à la tonne de carbone évitée ; l'affirmation de la nécessité de «découpler» progressivement, selon le terme employé par les praticiens de l'environnement, la croissance, des pressions qu'elle exerce sur les ressources naturelles. Ces derniers distinguent par ailleurs entre un découplage relatif, suivant lequel la croissance des pressions sur l'environnement deviendrait moins rapide que celle de l'économie, et un découplage absolu, où ces pressions diminuent et les stocks de ressources naturelles se reconstituent. Les débats correspondants recoupent ceux des économistes sur les critères de soutenabilité ; ou ceux sur les courbes de Kuznets environnementales. Cependant cette notion de découplage, comme le contenu concret du terme «croissance verte» demeurent souvent vagues. L'examen des scénarios de prospective récents ayant intégré les contraintes à anticiper sur les ressources naturelles (I) constitue une première approche pour en améliorer la compréhension, en permettant notamment d'en identifier les conditions de réalisation (II).

Lire la suite…

Pour une croissance verte... et sociale

21/09/2009

Cet article introduit un ensemble de contributions consacrées à la croissance verte et propose une réflexion critique sur la notion de croissance verte. Trois points sont développés : la nécessité d'inscrire la question de la croissance verte dans la perspective plus large du développement durable ; les problèmes d'arbitrages se posant entre le court/moyen terme et le long terme et les désaccords existant entre les économistes sur la substituabilité entre les différents types de capitaux et les contraintes de durabilité ; l'anticipation et la gestion des conséquences sociales de la transition vers une croissance durable à long terme.

Lire la suite…

La croissance verte est-elle la solution ?

21/09/2009

Notre monde est en crise. Crise économique, déclenchée par les subprimes, crise sociale, conséquence de la précédente mais aussi plus profondément de l'accroissement des inégalités de toutes natures dans les vingt dernières années et d'une perte de confiance dans l'avenir, crise écologique enfin, dont le réchauffement climatique n'est que l'une des manifestations les plus médiatisées. Après deux cent ans d'un développement industriel qui semblait avoir affranchi l'humanité des multiples contraintes liées à son environnement naturel, nous sommes en train de redécouvrir que ces limites ne pourront pas être repoussées indéfiniment et que nous sommes en train de vivre ce qu'André Lebeau (2008) nomme l'enfermement planétaire. Devant ce constat, assez largement partagé, il devient urgent de trouver des solutions, et parmi toutes celles qui nous sont proposées, la croissance verte semble recueillir la majorité des suffrages. Il est donc important d'en examiner de plus près le contenu, d'en cerner les principales limites, et de s'interroger sur les raisons de son succès et sur ses chances de réussite.

Lire la suite…

Réflexions sur la croissance verte

21/09/2009

Ce dossier reprend la rubrique "Débats et opinions" de La lettre de l'Association Française de Sciences Economiques (AFSE) d'août 2009, consacrée à la "croissance verte". En plus de l'introduction intitulée "Pour une croissance verte... et sociale", il comporte six contributions portant sur la notion de croissance verte, les liens entre croissance économique et préservation de l'environnement, la transition énergétique, la monétarisation du non-marchand et la fiscalité environnementale.

Lire la suite…

"Grenelle de l'environnement" : vers une nouvelle fiscalité écologique ?

19/09/2009

Pour les deux auteurs de cet article, Eloi Laurent et Jacques Le Cacheux, "le choix français du nucléaire ne doit donc pas être un trompe l'œil, masquant des évolutions préoccupantes en matière de transport, de logement, d'industrie, voire de traitement des déchets et d'agriculture". Le Grenelle de l'environnement serait donc l'occasion selon eux de rouvrir la question d'une fiscalité écologique qui tiendrait mieux compte des externalités négatives liées à l'activité économique humaine. Évoquant la nécessité d'une meilleure information des consommateurs et d'une plus grande transparence du bilan carbonique des producteurs, les deux auteurs développent une réflexion sur le prix.

Lire la suite…

Intervention de Roger Guesnerie aux assises des SES

17/07/2009

Ce texte reprend une intervention faite lors d’une journée d’études de l'APSES. Roger Guesnerie recense cinq difficultés auxquelles est confronté un enseignement de SES au lycée, abstraction faite des difficultés pédagogiques. Il se situe volontairement en amont de la discussion du contenu des programmes.

Lire la suite…

Agnès Van Zanten et les stratégies des acteurs du système éducatif

25/06/2009

De plus en plus de familles sont aujourd'hui attentives au choix des établissements scolaires que fréquenteront leurs enfants, y compris dans des systèmes éducatifs comme le système français dans lequel existe une contrainte formelle forte, la carte scolaire, visant à limiter ces choix dans le secteur public. Autour de cette thématique, on observe une inflation des discours politiques et médiatiques, mais peu de recherches dans le contexte français. En prenant appui sur une enquête par entretiens auprès de plus de 160 familles, majoritairement des classes moyennes intermédiaires et supérieures, cette communication s'intéresse aux déterminants des choix parentaux et aux médiations qui influent sur leur contenu et sur leur mise en œuvre.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Présentation de Philippe Cibois, président de l'Association Française de Sociologie

03/06/2009

Notre pratique actuelle de la sociologie nous semble légèrement en décalage avec ce que l'on peut voir dans les programmes. Ceci entraine des conséquences tant dans ce qu'il est possible de proposer en termes de méthodes, qu'en ce qui concerne le rapport Guesnerie. Cette ressource fait le point sur la pratique de la sociologie et ses critiques.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Traduire et analyser des textes économiques importants, c'est l'objectif de la collection dirigée par Ludovic Frobert

29/05/2009

Cette page présente la collection "Feuillets économie politique moderne", dirigée par Ludivic Frobert, et permet de télécharger des extraits de quatre ouvrages de la collection. Cette ressource permet d'aborder : l'analyse critique du discours des économistes faite par Deirdre N. McCloskey, l'institutionnalisme de Gunnar Myrdal, la contribution de Murray N.Rothbard aux querelles internes au libéralisme au XXe siècle, et la remise en question des rapports de subordination dans l'entreprise par Stephen Marglin.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les fondements théoriques du concept de capital humain

11/05/2009

L'objectif de ce dossier est de reprendre les enjeux théoriques de la notion de capital humain en revenant sur les différents apports des économistes qui se sont intéressés à ce concept depuis une cinquantaine d'années. Il s'agira aussi de présenter les prolongements les plus significatifs de la théorie du capital humain.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Becker est convaincu qu'il est possible d'évaluer les déterminants économiques qui influencent, même de façon minime, l'ensemble des comportements humains. Il cherche en effet à déceler la part de rationalité économique qui pèse sur les aspects les plus divers et parfois les plus intimes de la vie quotidienne (le mariage, le divorce, l'adultère, la fécondité, le suicide, la discrimination raciale). Son analyse des processus de choix s'inscrit dans la pensée néo-classique qui présente selon lui les meilleurs outils d'analyse des relations sociales.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

T.W.Schultz obtient en 1979 le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel pour son « travail pionnier en économie du développement ».

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Les théories de la croissance ont pendant longtemps méconnu le capital humain. Ainsi, pour les néoclassiques, la contribution du facteur travail à la production de richesse reste exclusivement quantitative. La fonction de production de Cobb-Douglas illustre cette approche en soulignant que les facteurs travail et capital ont une élasticité de substitution égale à 1.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Bibliographie de la partie 2.

11/05/2009

Cette page présente une sélection d'ouvrages et d'articles sur le thème du capital humain

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les prolongements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Le caractère « auto-entretenu » de la croissance, dans la théorie de la croissance endogène, est possible notamment grâce à l'outil du capital humain qui permet de considérer le progrès technique comme endogène. En effet, le progrès technique et l'innovation (mesurés par la productivité globale des facteurs) sont le fait des chercheurs ou ingénieurs, qui sont eux-mêmes le fruit d'un investissement en capital humain.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les prolongements de la théorie du capital humain

11/05/2009

La théorie du capital humain est dans la stricte ligne de l'école néoclassique puisqu'elle retient l'idée d'un arbitrage rationnel des individus en situation d'information parfaite. Elle considère aussi que sans éducation, la force de travail est indifférenciée ; à l'équilibre, le salaire est égal à la productivité marginale. Cette théorie améliore considérablement l'analyse économique de la répartition, en montrant que les différences de revenu sont en partie motivées par la formation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

L'incitation à participer au marché du travail (ainsi que la probabilité d'avoir un emploi) semble dépendre de la quantité d'éducation et de formation que les individus reçoivent au long de leur vie professionnelle. D'une part, cela implique que le travail semble « rémunérateur » (et les emplois faciles à trouver) pour les individus qui ont constamment bénéficié d'éducation et de formation. D'autre part, en recourant à l'éducation et à la formation continue, les travailleurs semblent réduire le risque d'obsolescence de leur capital humain. Qu'en est-il réellement ?

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

Le rendement de la formation peut différer selon le niveau de celle-ci et le domaine auquel elle se rapporte, certains programmes engendrant un accroissement beaucoup plus fort du salaire que d'autres à un niveau donné. Il peut aussi varier en fonction de caractéristiques individuelles telles que l'âge, le sexe et la situation socioéconomique ou au regard de l'emploi. C'est un enjeu pour les pouvoirs publics qui mesurent l'importance de mieux informer les citoyens en développant une meilleure évaluation du rendement de l'éducation et de la formation des adultes.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

Afin de surmonter les obstacles à l'accès à la formation continue tels que le manque d'intérêt ou le manque de temps, il parait important de favoriser la motivation des salariés en soulignant l'intérêt de s'engager dans une formation. Parmi les avantages économiques que celle-ci peut leur procurer, on retient en particulier le possible accroissement du niveau des salaires, l'adaptation à l'emploi et bien sûr l'amélioration de la productivité du travail. Nous verrons en conclusion de cette partie que la formation peut également engendrer des avantages non économiques, comme une plus grande estime de soi et un renforcement des échanges sociaux.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Valoriser le capital humain par la formation tout au long de la vie : des principes à la réalité

28/04/2009

L'éducation et la formation tout au long de la vie reposent sur trois principes qui doivent guider l'amélioration des systèmes nationaux d'éducation et de formation. Le premier principe donne une place centrale à l'apprenant ; le second principe repose sur l'importance accordée à l'égalité des chances. Le dernier principe enfin, s'appuie sur la pertinence et la qualité de l'offre de formation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Valoriser le capital humain par la formation tout au long de la vie : des principes à la réalité

28/04/2009

Malgré des retombées positives évidentes, la participation à la formation pour adultes reste inégale, donnant notamment une place privilégiée aux personnes ayant un niveau d'instruction élevé, aux jeunes adultes et aux salariés des grandes entreprises. Par ailleurs de nombreux actifs n'éprouvent pas le besoin d'améliorer leur niveau de qualification ou sont contraints dans leur volonté de se former par divers obstacles. Des rapports de l'OCDE et des données sur la France viennent éclairer ces constats.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Le nombre de titulaires d'un diplôme scientifique (ingénierie, production et construction, sciences de la vie, sciences physiques et agronomie et, enfin, mathématiques et informatique) par 100 000 actifs occupés âgés de 25 à 34 ans permet d'évaluer sous un autre angle le taux récent de production de compétences de haut niveau dans les différents systèmes d'éducation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les taux d'emploi augmentent avec le niveau de formation. Ce phénomène s'explique essentiellement par le fait que les individus plus instruits, qui ont investi davantage dans le capital humain, cherchent par la suite à valoriser leur investissement.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les écarts de revenus du travail constituent un élément fondamental pour inciter des individus à investir dans la poursuite de leurs études. L'avantage financier que procure un niveau de formation supérieur se mesure par les revenus du travail annuels moyens entre les diplômés de l'enseignement supérieur et les diplômés de l'enseignement secondaire.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

L'OCDE calcule un indicateur des taux de rendements privés et publics pour 19 pays membres de l'OCDE. Cet indicateur analyse le taux de rendement de l'éducation sous deux angles : le taux de rendement privé, calculé sur la seule base des coûts et bénéfices des individus, et le taux de rendement public, calculé sur la base du gain en recettes fiscales et en cotisations sociales ainsi que du coût du financement de l'éducation à charge des pouvoirs publics.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les perspectives d'emploi des individus dépendent à la fois de la demande sur le marché du travail et de l'offre de main-d'œuvre aux différents niveaux de qualification. Les taux de chômage sont donc révélateurs du degré d'adéquation entre la production de compétences dans les systèmes d'éducation et la demande de compétences sur le marché du travail. Les individus moins qualifiés sont particulièrement exposés au risque de marginalisation économique, car ils sont plus susceptibles d'être inactifs et ont aussi moins de chances de trouver un emploi, même s'ils en cherchent activement un.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

Les ménages peuvent bénéficier d'un certain nombre d'aides pour financer les études de leurs enfants. Le débat reste largement ouvert pour savoir si les prêts contribuent à accroitre l'efficience de l'investissement financier dans l'éducation puisqu'ils permettent de reporter une partie des coûts de l'éducation sur les bénéficiaire de l'investissement ou si au contraire ils ont un effet dissuasif pour les étudiants de conditions modeste qui risquent alors de ne pas poursuivre leurs études. Les arbitrages faits dans les différents pays sont très variables et répondent en partie au niveau plus ou moins élevé des frais de scolarité dans le supérieur.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

Depuis quelques années, les responsables de la politique de l'éducation portent une grande attention à la relation entre les moyens mobilisés en faveur de l'éducation et les résultats obtenus. L'objectif des gouvernements est d'accroître la scolarisation et d'améliorer l'enseignement dans toute la population. Toutefois, dans un contexte d'austérité budgétaire les pouvoirs publics cherchent à financer les postes de dépenses les plus appropriés pour parvenir aux résultats escomptés et ce, de la manière la plus efficiente possible. Dans une perspective internationale, il est utile d'identifier non seulement les systèmes d'éducation qui ont les meilleurs résultats en termes de qualité et d'égalité des chances, mais aussi ceux dont les résultats sont les plus remarquables compte tenu de leurs moyens. Cette efficacité se mesure notamment par les performances des élèves au test PISA.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Une amélioration générale du niveau d'éducation de la population dans les pays de l'OCDE.

27/04/2009

En moyenne, dans les pays de l'OCDE, moins d'un tiers des adultes (31 %) ne sont pas allés au-delà de leurs études primaires ou du premier cycle de l'enseignement secondaire, 42 % d'entre eux ont terminé leurs études secondaires et un quart d'entre eux (27 %), leurs études supérieures.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

La demande d'un enseignement de grande qualité se traduit par un accroissement des dépenses publiques d'éducation mais entraîne en même temps une lourde charge aux contribuables. En conséquence, la question de savoir si le rendement de l'éducation est à la hauteur des coûts engagés occupe désormais une place prépondérante dans le débat public. Bien qu'il soit difficile de déterminer le volume optimal de ressources nécessaires pour préparer chaque individu à vivre et à travailler dans les sociétés modernes, des comparaisons internationales sur les dépenses unitaires d'éducation peuvent servir de point de départ pour évaluer l'efficacité des différents modèles d'enseignement.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

« Jusqu'au début des années 90, à l'Ouest (République Fédérale d'Allemagne), les places dans les installations publiques ou financées par le public disponibles pour les enfants de moins de 3 ans ne représentaient que 2%, auxquels s'ajoutaient 2% de places dans un accueil familial de jour - contre un nombre indéterminé de structures privées. » Ce constat du Rapport de base sur l'Allemagne offre un aperçu de la situation générale dans la plupart des pays. Ainsi, par comparaison avec le nombre de services publics destinés aux 3-6 ans, les services destinés aux moins de 3 ans n'ont pas fait l'objet de la même attention des pouvoirs publics.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance.

23/04/2009

Les pays sont incités à investir dans les services d'éducation des jeunes enfants pour limiter les difficultés rencontrées par les enfants de familles pauvres ou immigrés. Les services d'accueil de ces enfants favoriseraient en effet l'acquisition de la langue et des normes sociales, réduisant ainsi la probabilité de l'échec scolaire.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance.

23/04/2009

L'entrée massive des femmes sur le marché du travail depuis les années 70 a permis d'accroitre le taux d'activité et par suite de maintenir le niveau de la croissance dans des pays industrialisés qui sont de plus en tournés vers une économie du savoir et de services. La participation des femmes à l'activité économique est d'autant plus nécessaire que leur niveau d'éducation est relativement supérieur et leur niveau de rémunération inférieur aux hommes.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance

23/04/2009

L'Éducation et l'Accueil des Jeunes Enfants (EAJE) semblent clairement contribuer au bien-être des populations en améliorant le niveau de santé globale des enfants et en stimulant leur réussite scolaire. Ces éléments sont ensuite favorables à la productivité de la main d'œuvre.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

Deux modalités sont retenues par les pays de l'OCDE pour proposer des services d'aide et d'accueil à la petite enfance. La première suppose un accès universel qui induit que tous les parents peuvent bénéficier d'un accueil de leur enfant dès lors qu'ils le souhaitent. La seconde est caractérisée par le fait que les financements publics ciblent spécifiquement certains groupes d'enfants, les aides étant alors moins fortes pour la majorité des familles.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

La coordination entre les systèmes d'éducation préscolaire et l'école primaire semble fondamentale pour assurer une continuité dans les apprentissages des enfants. Les stratégies des pays en la matière sont variées mais on peut retenir globalement deux approches : une approche dite pré-primaire de l'éducation préscolaire et une approche héritée de la tradition de la pédagogie sociale. Ainsi, la France et les pays anglophones ont adopté une démarche de préparation à l'école, centrée sur l'acquisition d'un éventail de connaissances, de compétences et de dispositions dont le développement devrait se poursuivre au primaire. A l'inverse, les pays héritiers de la tradition de la pédagogie sociale (pays nordiques et d'Europe centrale), l'éducation pré-scolaire est perçue comme un lieu de préparation à la vie et l'étape fondatrice de l'accumulation de capital humain tout au long de la vie.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Le capital humain : de l'analyse théorique à l'action publique

23/04/2009

La deuxième partie du dossier consacré au capital humain traite des enjeux de l'accès à l'éducation et des politiques d'éducation et de formation. Elle aborde successivement les trois étapes qui jalonnent le parcours éducatif et professionnel des individus. L'accumulation du capital humain débute dès la naissance, se poursuit tout au long de la scolarité jusqu'aux études universitaires, et peut se renforcer pendant la vie professionnelle.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
5 questions à Claire Lamine sur la figure de "l'intermittent du bio"

21/04/2009

Claire Lamine répond à 5 questions à propos des trajectoires de mangeurs bio et plus particulièrement les logiques suivies par ceux que l'auteure appelle "les intermittents du bio". L'occasion d'aborder les impacts comportementaux liés à l'incertitude sanitaire, aux filières de productions, et d'appréhender les changements d'habitudes culinaires sous un angle sociologique.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'augmentation collective de la conscience et de la réflexivité sur le monde social comme impératif démocratique

06/04/2009

Un texte de Bernard LAHIRE, Professeur de sociologie à l'Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, Lyon

Lire la suite…

Éloi Laurent et la nouvelle écologie politique

31/03/2009

La réflexion d'Éloi Laurent lors de la conférence, a porté sur les modalités de l'engagement européen pour l'environnement et sur la capacité de l'Europe à maintenir ce qu'il nomme son «avantage comparatif écologique». Selon lui, l'Europe s'est aujourd'hui engagée dans la lutte contre le changement climatique selon trois modalités : la «solution réglementaire», la «solution coasienne», la «solution pigouvienne».

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La sociologie du sport autour de Jacques Defrance

10/03/2009

Dans l'entretien qu'il nous a accordé et dont nous vous proposons un enregistrement audio, Jacques Defrance revient sur son propre parcours de chercheur, sur la genèse de la sociologie du sport, l'objectif de son "Repères", ainsi que sur des partis pris de recherche comme la proximité longtemps déniée entre les sports et les autres pratiques étiquetées comme «culturelles», sur le programme bourdieusien en matière de sports, ses apports et ses limites, sur la notion problématique de «capital sportif» et les études d'«habitus», et enfin sur un processus qu'il s'est appliqué à démontré : l'autonomisation croissante de l'espace sportif ces dernières décennies, en même temps que son encadrement de plus en plus étroit par l'Etat et le marché.

Lire la suite…

Pierre Rosanvallon : "Réinventer la démocratie"

09/02/2009

Ce dossier a pour objet de présenter la réflexion de Pierre Rosanvallon sur les évolutions de la légitimité en démocratie et de l'approche du pouvoir et du contre-pouvoir. Plusieurs ressources sont proposées : la vidéo d'une discussion entre Pierre Rosanvallon, Jean-Claude Monod et Loïc Blondiaux autour de son ouvrage "La légitimité démocratique, les théories de l'intérêt général", ainsi qu'une présentation de cette publication et d'un autre ouvrage de P. Rosanvallon "La contre-démocratie".

Lire la suite…

La question urbaine autour de Jacques Donzelot

21/01/2009

Jacques Donzelot est un sociologue spécialiste des questions urbaines et de la politique de la ville. Son dernier ouvrage « Quand la ville se défait » présente une analyse des causes ayant conduit à la relégation des plus démunis dans les « cités », mais interroge surtout les raisons de l'échec de la politique de la ville qui n'est pas parvenue à transformer cette situation. L'auteur propose de s'inspirer des politiques de la ville favorisant la mobilité sociale de tous dans la ville plutôt que la mixité sur place. Il préconise non plus une politique « de » la ville mais une politique « pour » la ville.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La situation économique et sociale de la France

08/01/2009

Il existe de nombreuses publications qui permettent d'avoir un éclairage sur les faits économiques et sociaux. Nous vous proposons de mettre en avant les travaux de trois institutions qui publient régulièrement des articles de référence disponibles en ligne : le Conseil Economique et Social, l'INSEE et l'OCDE.

Lire la suite…

2009 - Introduction

01/01/2009

Texte d'introduction et de présentation du Repères "L'économie française", édition 2009, par Éric Heyer.

Lire la suite…

Journées de l'économie 2008

29/12/2008

La Fondation Scientifique de Lyon a organisé à Lyon les 20, 21 et 22 novembre 2008, les premières Journées de l'Economie. Nous nous efforçons à travers ce dossier de vous proposer un ensemble de ressources vidéos et de documents pour vous permettre de retracer l'essentiel du contenu des ces Journées.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'économie du sport autour de Wladimir Andreff

15/12/2008

Ce dossier présente les principales questions étudiées en économie du sport, à savoir : la macroéconomie et la comptabilité du sport, la demande de sport, les coûts et avantages des évènements sportifs, la théorie économique des sports professionnels, l'économie des dérives du sport. Ce dossier donne également accès à quelques contributions de Wladimir Andreff dans ce domaine.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Discriminations et politiques antidiscriminatoires

25/11/2008

Ce dossier organisé avec l'aide d'Éric Cédiey porte sur les discriminations et les politiques antidiscriminatoires. Après un éclairage sur le concept de discrimination et sur les différentes catégories mobilisées pour parler des discriminations de type racial, il s'intéresse au droit communautaire européen antidiscrimination et à ses implications pour le droit français. La question des discriminations dans l'emploi, à l'école et dans l'accès au logement est également analysée. Pour finir, quelques outils et démarches spécifiques des politiques antidiscriminatoires sont présentés : testing, positive action, statistiques...

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Entretien avec Jacques Donzelot

30/10/2008

Transcription de l'entretien avec le sociologue de l'urbain Jacques Donzelot, sur les questions de politique de la ville. Onze questions pour aborder les problématiques liées aux banlieues, la relégation et la tripartition urbaine, l'exclusion spatiale liée au chômage, les contradictions associées au logement social, etc.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Un invité sur SES-ENS : quelques questions à Yves Grafmeyer sur la sociologie urbaine

21/10/2008

A l'occasion de la réédition de son ouvrage coécrit avec Jean-Yves Authier, Sociologie urbaine, dans la collection "128" des éditions Armand Colin, Yves Grafmeyer a accepté de répondre à quelques questions sur la sociologie urbaine au cours d'un entretien avec SES-ENS.

Lire la suite…

La sociologie des classes moyennes autour des travaux de Serge Bosc

18/10/2008

Ce dossier comprend la transcription d'un entretien avec Serge Bosc ainsi que trois articles. Le premier revient sur la réalité vécue par les classes sociales aujourd'hui et par les classes moyennes en particulier, le second en définit les contours, et le troisième aborde les grands débats contemporains autour de la classe moyenne. Enfin, nous proposons une sélection de liens vers les présentations d'ouvrages portant sur les classes moyennes et la notion de classes sociales.

Lire la suite…

Jean Tirole : de la théorie des jeux et de l'information aux sciences humaines

07/10/2008

L'économiste français Jean Tirole, médaillé d'or du CNRS en 2007, puis Prix Nobel d'économie en 2014 pour son analyse des imperfections du marché et de sa régulation, est un économiste internationalement reconnu pour ses nombreuses contributions à la théorie économique. Avec Jean-Jacques Laffont, il pose les bases d'une "nouvelle économie industrielle". Ses travaux s'appuient sur la théorie des jeux et la théorie de l'information, ainsi que sur la psychologie, qu'il a appliquées dans les domaines variés : la régulation des industries de réseaux (télécoms, électricité), la théorie des organisations, la finance internationale et la régulation des banques, la réforme du marché du travail, etc. Ce dossier, réalisé à l'occasion de la remise de la médaille d'or du CNRS à Jean Tirole, revient sur son parcours intellectuel, ses domaines de recherche et ses principaux apports à l'analyse économique. Il propose aussi de visionner la vidéo de son intervention lors du congrès de l'AFSE 2008.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Lexique du vocabulaire de la théorie des jeux et de l'information

29/09/2008

Ce lexique est un complément au dossier "Jean Tirole : de la théorie des jeux et de l'information aux sciences humaines" publié en octobre 2008. Il définit les notions clés et les différentes théories de ce champ de la recherche économique.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les politiques de l'emploi

29/09/2008

L'objectif de ce dossier est de donner une vue synthétique des enseignements actuels que tirent les économistes sur les politiques de l'emploi. Au travail de classement analytique des politiques de l'emploi s'ajoute une recension de leurs effets sur les taux de chômage (et dans certains cas sur les taux d'emploi). Des entretiens avec des économistes spécialisés dans certaines politiques de l'emploi (Philippe Askenazy sur les 35 heures, Elena Stancanelli sur la prime pour l'emploi) viennent compléter le dossier.

Lire la suite…

Les auteurs : Smith et Ricardo, les classiques

17/09/2008

Les économistes "classiques" sont souvent tenus pour les véritables fondateurs de la science économique, en raison de leur recherche de "lois naturelles" gouvernant le fonctionnement de l'économie capitaliste. Cet article présente deux de ces économistes classiques : Smith et Ricardo.

Lire la suite…

Les auteurs : entre libéralisme et socialisme

17/09/2008

Durant la première moitié du XIXe siècle, la pensée économique classique fait l'objet de nombreuses critiques qui proviennent d'horizon très divers : philanthropes, réformateurs sociaux et socialistes, conservateurs et nationalistes. Les critiques sont d'ordre méthodologique et théorique, elles portent aussi sur le libéralisme et le rôle très restreint de l'Etat dans l'économie.

Lire la suite…

Les adversaires des classiques : Les grands thèmes

17/09/2008

Trois des premiers grands thèmes abordés concernent de nombreux adversaires des Classiques : la «critique de l'économie politique» ; la remise en question de la libre concurrence ; la réforme sociale ou la transformation radicale de la société. Les deux derniers thèmes sont spécifiques à l'œuvre de Karl Marx : la reformulation de la théorie de la valeur travail et de la théorie de l'exploitation ; le cycle et les crises économiques.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Entretien avec Elena STANCANELLI sur la prime pour l'emploi

15/09/2008

Elena Stancanelli, chercheure au CNRS rattachée à l'Université de Cergy Pontoise, répond à cinq questions sur la prime de l'emploi. Cet entretien nous éclaire sur le fonctionnement et les enjeux de ce mécanisme de redistribution de revenu, et le compare aux modèles équivalent en Grande Bretagne (WFTC) et aux États-Unis (EITC).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Peut-on mesurer le bonheur ? Réflexions sur les indicateurs de bien-être

25/08/2008

Il y eu bien des tentatives pour réintroduire la question du bien-être à travers la construction d'un indicateur de PIB élargi mais c'est surtout depuis quelques années que la problématique de la mesure du bonheur en économie s'est imposée comme une question légitime en économie. Aujourd'hui il y a profusion d'indicateurs économiques, sociaux et environnementaux qui tentent de mesurer le bien-être ou le bonheur (nous ne chercherons pas à distinguer ces deux notions qui sont très largement imbriquées dans les analyses que nous mobiliserons). En 2003, l'Institut international du développement durable en dénombrait plus de 300. Mais pourquoi cet intérêt renouvelé pour la mesure du bonheur en économie ? Nous procéderons en trois temps pour répondre à cette question. D'abord on analysera les limites de la mesure du bien-être par le PIB ce qui nous amènera à voir comment on a développé d'autres indicateurs pour enfin s'interroger sur la pertinence des comparaisons de bien-être à travers le temps et l'espace.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La population

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la population sur les sites de différentes organisations (INED, ONU, INSEE, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Inégalités et mobilité sociale

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique des inégalités et de la mobilité sociale sur les sites de différentes organisations (Observatoire des inégalités, INSEE, HALDE, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Famille

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la famille sur les sites de différentes organisations (INSEE, INED, DREES, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Exclusion et pauvreté

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'exclusion et de la pauvreté sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Etat, politique économique et services publics

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'Etat, de la politique économique et des services publiques sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Environnement et développement durable

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'environnement et du développement durable sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Emploi et chômage

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'emploi et du chômage sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Education et formation

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'éducation et de la formation sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Croissance et développement

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la croissance et du développement sur les sites de l'OCDE, de l'INSEE, de la CNUCED, du PNUD, de la Banque Mondiale et d'Eurostat.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Consommation et revenus

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la consommation et des revenus sur les sites de différentes organisations.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Union Européenne

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'Union Européenne sur les sites de différentes organisations (OFCE, Eurostat, Banque de France, Centre d'analyse stratégique...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Socialisation. Culture. Réseaux sociaux

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la socialisation, de la culture et des réseaux sociaux sur les sites de différentes organisations (INSEE, OCDE, Centre d'analyse stratégique...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Protection sociale et redistribution

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la protection sociale et de la redistribution sur les sites de différentes organisations (INSEE, OCDE, CNAV, CNAF, DREES...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Production, capital, investissement

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la production, du capital et de l'investissement sur les sites de différentes organisations (INSEE, OCDE, Eurostat, Centre d'analyse stratégique...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Organisation et vie politique

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'organisation et de la vie politique sur les sites de différentes organisations (INSEE, CEVIPOF, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Organisation du travail. Relations professionnelles. Qualifications

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de l'organisation du travail, des relations professionnelles et des qualifications sur les sites de différentes organisations (INSEE, DARES, BIT, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Monnaie, banques, marchés financiers

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la monnaie, des banques et des marchés financiers sur les sites de différentes organisations (INSEE, Banque de France, Direction générale du Trésor, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Mondialisation, échanges extérieurs

21/08/2008

Cette page donne accès aux ressources concernant la thématique de la mondialisation et des échanges extérieurs sur les sites de différentes organisations (INSEE, Banque de France, Centre d'analyse stratégique, OCDE...).

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
World Value Survey 1981-2007

01/08/2008

Les sociologues, psychologues, ou biologistes admettent depuis longtemps que les sociétés et les individus ne peuvent éternellement accroître leur niveau de bonheur et que ce niveau demeure finalement à un niveau constant. Aucune étude longitudinale fiable n'avait pu jusqu'ici apporter la preuve que le développement économique accroît le bonheur des populations. L'enquête World Value Survey 1981-2007 vient pourtant prendre le contre-pied des analyses précédentes en montrant que le niveau de bonheur s'est accru dans 45 des 52 pays qui composent l'échantillon.

Lire la suite…

L'empreinte écologique

28/07/2008

Les activités humaines de production et de consommation utilisent des ressources naturelles dont certaines sont non renouvelables, alors que d'autres sont dites "non renouvelables" : elles peuvent se reproduire ou se régénérer sans intervention humaine (sols, forêts, eau, atmosphère...). C'est uniquement à ces dernières que s'intéresse la notion d'empreinte écologique. Ce sont elles qui posent les problèmes les plus graves à terme : ces ressources a priori renouvelables ne sont-elles pas en cours d'épuisement ?

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La mesure du bien-être économique (MBE) de Nordhaus et Tobin

28/07/2008

La mesure du bien-être national obtenue selon les critères retenus par Nordhaus et Tobin diffère très profondément de celle, issue des comptes classiques, de la consommation des ménages, en raison notamment du poids importants attribué aux loisirs et aux activités non marchandes dans leurs évaluations. Voici quelques détails sur mesure du bien-être économique des deux auteurs.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'IPV, indicateur de progrès véritable

28/07/2008

Présentation de l'IPV, indicateur de progrès véritable, mis au point par les chercheurs de Redefining Progress.

Lire la suite…

L'indice de bien-être durable (IBED)

28/07/2008

L'IBED tient compte de la consommation marchande des ménages, des services du travail domestique, des dépenses publiques non défensives, des dépenses privées défensives, des coûts des dégradations de l'environnement, de la dépréciation du capital naturel et de la formation de capital productif. C'est un indicateur synthétique qui, en dépit de ses limites, permet de donner des ordres de grandeurs, et de mettre l'accent sur les effets destructeurs d'un environnement malsain. Certains pays tels que le Canada, très en pointe dans la réflexion sur les indicateurs de bien-être ou encore le Royaume-Uni ou l'Autriche, se sont inspirés de l'IBED.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'indice de bien-être économique de Osberg et Sharpe

27/07/2008

Osberg et Sharpe ont pu appliquer leur indice de bien-être économique à six pays de l'OCDE [États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Norvège et Suède], mais pas au cas de la France, en raison de l'absence de disponibilité de certaines données sur les inégalités. Deux graphiques fournis dans cette ressource présentent les cas très contrastés du Royaume-Uni et de la Norvège, afin d'illustrer les dimensions que l'indice des deux chercheurs met en évidence.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
l'indice du BIP 40

26/07/2008

Le BIP 40 est un indicateur qui cherche à couvrir plusieurs dimensions des inégalités et de la pauvreté, de construire pour chaque dimension un indicateur (synthétisant lui-même plusieurs indicateurs) permettant de suivre l'évolution dans le temps des inégalités correspondantes et enfin d'agréger ces indicateurs par dimension pour obtenir un indicateur global. Les indices emploi et travail, revenus, santé, éducation, logement et justice constituent les six principaux indicateurs retenus par le BIP 40, sorte de "CAC 40" de la « santé sociale ».

Lire la suite…

Happy Planet Index

26/07/2008

Les travaux sur l'empreinte écologique ont inspiré la création en 2006 d'un nouvel indicateur (provocateur) de bien-être durable, mis au point par la New Economics Foundation en relation avec l'ONG Friends of the Earth (Les amis de la terre). Le Happy Planet Index (HPI) combine trois variables, le degré de satisfaction de la vie, l'espérance de vie et l'empreinte écologique par habitant.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'indice de santé sociale

25/07/2008

Cet indice synthétique figure dans la famille des indicateurs « sociaux » ou « socio-économiques » sans préoccupation environnementale, tout comme les indicateurs de développement humain du PNUD. Il vise à compléter le PIB à partir de seize variables élémentaires, regroupées en cinq composantes associées à des catégories d'âge.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les indicateurs de développement du PNUD

24/07/2008

Cette page présente les indicateurs de développement du Programme des Nations-Unies pour le Développement (IDH, ISDH, IPF, IPH) et explique brièvement les atouts et les limites de ces indicateurs.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La monétarisation en question

16/07/2008

La monétarisation de certaines variables non marchandes et non monétaires (le bénévolat, le travail domestique, les ressources naturelles...) est contestée aussi bien du côté de nombreux experts de la comptabilité nationale que du côté de certains acteurs associatifs ou de chercheurs. Que veut dire « monétariser » une variable composante d'un indicateur synthétique ?

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Annexes

13/07/2008

Cette page d'annexes au dossier sur les indicateurs de bien-être contient le texte (en anglais) de la déclaration à la conférence internationale organisée par l'OCDE à Istanbul, ainsi qu'un classement du bonheur de 95 pays du monde établi par un chercheur néerlandais.

Lire la suite…

Quelques questions à Philippe Askenazy sur le bilan des 35h

11/07/2008

Au cours de cet entretien, l'économiste du travail Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS et chercheur à PSE-École d'économie de Paris, répond aux questions de SES-ENS sur le bilan de la réforme du temps de travail lancée en 1998. Quel en a été l'impact de la mise en place des 35 heures sur l'emploi, les entreprises, les salariés ? A-t-il été similaire aux réductions de la durée légale du travail travail réalisées dans le passé en France ou dans d'autres pays ?

Lire la suite…